Notez des films
Mon AlloCiné
    Blue Holocaust
    Blue Holocaust
    30 juin 1982 / 1h 34min / Epouvante-horreur
    De Joe D'Amato
    Avec Kieran Canter, Cinzia Monreale, Franca Stoppi
    Nationalité italien
    Spectateurs
    2,8 62 notes dont 21 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans
    Lorsque sa fiancée meurt des suites d'un rituel vaudou, le monde de Franck s'écroule. Refusant d'y croire, il se sert de sa passion pour la taxidermie pour embaumer le corps de son amie et la garder auprès de lui. Ayant définitivement perdu tout contact avec la réalité, et aidé par une inquiétante gouvernante, Franck va alors chercher une nouvelle amie. Une femme qui l'acceptera, lui et le cadavre de son ancienne compagne...
    Titre original

    Buio Omega

    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1979
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Italien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Acteurs et actrices

    Kieran Canter
    Rôle : Frank Wyler
    Cinzia Monreale
    Rôle : Anna Völkl
    Franca Stoppi
    Rôle : Iris
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4170 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    3,0
    Publiée le 9 octobre 2015
    Probablement le film le plus connu de Joe D'Amato où un jeune homme fait embaumer le corps de sa dèfunte fiancèe et tue toutes les femmes qui lui cèdent! Beaucoup de sang, beaucoup de gore! spoiler: Coups de hachoir à rèpètition et corps brulè atrocement dans le four! On y jette même les morceaux de corps humain dans la soude caustique! Les acteurs donnent le meilleur d'eux même si Kieran Canter joue de manière statique! Le ...
    Lire plus
    Gabith666
    Gabith666

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 789 critiques

    4,0
    Publiée le 4 septembre 2014
    Un très bon film! Malgré qu'il soit un peu vieux, j'ai vraiment aimé. C'est très glauque, le scénario est audacieux et original, la nécrophilie n'est pas un thème très souvent abordé. On bascule souvent entre sensualité et morbidité et le film installe une atmosphère oppressante, une certaine tension. De plus la bande son est vraiment belle.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 1426 abonnés Lire ses 5 483 critiques

    3,0
    Publiée le 16 juin 2013
    Plus connu pour ses téléfilms qui firent la joie des dimanche soir de M6 Joe D'Amato a aussi signé quelques films d'horreur forts efficaces dont ce Blue Holocaust à découvrir (exclusivement si on aime le genre) ; même si c'est loin d'être parfait il y montre un certain talent pour le morbide et sans être ultra gore Blue Holocaust nous réserve des séquences très sanglantes et une scène d'arrachage d'ongles qui vous tourne l'estomac. De ...
    Lire plus
    Xavi_de_Paris
    Xavi_de_Paris

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 2 852 critiques

    3,5
    Publiée le 27 mars 2012
    L'un des films les plus malsains et les plus insupportables qu'il m'ait été donné de voir. "Blue Holocaust" est à n'en pas douter une oeuvre dérangeante, en raison notamment de scènes "chocs" très gore. Mélange entre nécropholie, cannibalisme et taxidermie d'être humain, ce film n'est pas à mettre entre toutes les mains. Bien que le manque général de rythme du film soit latent, il se laisse regarder grâce à un climat malsain, voire ...
    Lire plus
    21 Critiques Spectateurs

    Photo

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1979, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 1979.

    Commentaires

    • Toutou to you
      Joe d'Amato est, à l'instar des Fulci ou Lenzi, un maître du film de série b tendance nanar transalpin. Aussi gore que le réalisateur de La Maison Près Du Cimetière mais moins esthète, il versera dans tous les genres de production. Avec plus ou moins de réussite. Il me tardait de regarder cette bobine élevée au rang de film culte mais, avec en arrière pensée, la certitude de voir une daube monumentale. Je me trompais et j'en suis heureux. Ce n'est pas tant l'horreur visuelle, parfois choquante, que j'ai apprécié mais sa réflexion distinguée sur un sujet difficile. Francesco a la douleur de perdre sa bien-aimée mais, ce taxidermiste patenté, décide d'exhumer son corps afin de la garder avec lui. Cette preuve d'amour extrême ne dérange pas sa gouvernante, Iris, qui va l'aider. Le jeune héritier, passionné, rencontrera nombre de difficultés sur son chemin... Réalisé en 1979, Beyond The Darkness procède d'une variation morbide sur le thème de l'amour au-delà de la mort. Sujet déplaisant pour ne pas dire indécent, Joe d'Amato ne s'interdit rien et d'une certaine façon, je loue son jusqu'au boutisme. Blue Holocaust est un métrage dégueulasse par moment mais son fil rouge est tellement intéressant que l'aspect métaphysique, bien que trop peu approfondi, lui donne de la sapidité. Cruel dans l'horreur (la séquence de dissection est très réaliste, le gore et le craspec fort déroutants), peu enclin à la sensibilité, ce film n'est pas recommandé à ceux qui haïssent les productions vieillottes et limite insoutenables. Par ailleurs, d'Amato abuse, au début, des zooms avant et arrière, l'effet est inélégant, ses acteurs ne sont pas toujours crédibles et les dialogues manquent d'une écriture plus subtile. Une bobine qui a de la gueule. 3/5
    • spartanico83
      Un exelent film réalisé par Joe D'amato (Antropophagous) abordant un des sujet les plus tabouts du cinéma: la nécrophilie. Accumulant des scenes choc et gore pouvant choquer les personnes (vivantes) sensibles, Blue Holocaust nous raconte l'histoire du personnage principal ayant perdu "l'amour de sa vie" suite à un rituel vaudou organisé par sa gouvernante mysterieuse et inquietante, qui decide de conserver le corps de sa bien aimée afin que la mort ne les separes pas. C'est comme ça que Franck (le perso principal) se retrouve confronté à une spirale d'horreur et dérangeante. Nous les spectateur avons affaire avec certaines scenes pouvons retourner l'estomac de certains (la scene d'embaumement, l'arrachage d'ongle, le corps brulé dans le four, la scene dans la salle de bain ect...). Malheureusement après quelques scenes de boyaux et de nécrophilie, on doit attendre un vingtaine de minute avant d'atteindre la fin qui, elle, est plutot réussie, sanglante et legrement effrayante. Le film est accompagné d'une musique par Les Goblin agréable à ecouté mais pas aussi exeptionnelle que celles dans les films de Dario Argento. En tous cas ce film d'horreur reste un exelent long metrage gore reservé pour les fans du genre, mélant le gore et la romance entre un vivant et une morte. 4.5/5
    Voir les commentaires
    Back to Top