Mon Allociné
La Dame de Shanghai
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
La Dame de Shanghai
Date de reprise 17 juin 2015
Date de sortie 24 décembre 1947 (1h 32min)
Avec Rita Hayworth, Orson Welles, Everett Sloane plus
Genres Drame, Policier, Thriller
Nationalité Américain
Bande-annonce
Presse 5,0 1 critique
Spectateurs 4,0695 notes dont 99 critiques

Synopsis et détails

A Cuba, Michael, marin irlandais en quête d'un emploi, sauve d'une agression une jeune femme, Elsa. Le mari d'Elsa, avocat célèbre, offre à Michael d'embarquer sur son yacht pour une croisière vers San Francisco. Elsa et Michael tombent amoureux et Grisby, l'associé de Bannister, s’aperçoit de cet amour. Il veut disparaître et propose à Michael 5000 dollars pour signer un papier dans lequel il confesse l'avoir tué.
Titre original The Lady from Shanghai
Distributeur Park Circus
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 1948
Date de sortie DVD 03/10/2000
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 15 anecdotes
Box Office France 1 561 192 entrées
Budget 2 000 000 $
Date de reprise 17/06/2015
Langues Anglais, Cantonais
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 6818

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Rita Hayworth - Coffret 5 DVD - Pack (DVD)
Date de sortie : mercredi 19 octobre 2011
neuf à partir de 69.90 €
La Dame de Shanghaï (DVD)
Date de sortie : mercredi 3 novembre 2010
neuf à partir de 2.35 €
La dame de Shanghai - DVD Zone 1 (DVD)
Date de sortie : mardi 3 octobre 2000
neuf à partir de 19.99 €
<strong>La Dame de Shanghai</strong> Bande-annonce VO 1:49
La Dame de Shanghai Bande-annonce VO
5 314 vues

Interview, making-of et extrait

<strong>Ma scène préférée</strong> N°168 - Denis Lavant 1:53
Ma scène préférée N°168 - Denis Lavant
7 899 vues

Acteurs et actrices

Rita Hayworth
Rita Hayworth
Rôle : Elsa "Rosalie" Bannister
Orson Welles
Orson Welles
Rôle : Michael O'Hara
Everett Sloane
Everett Sloane
Rôle : Arthur Bannister
Glenn Anders
Glenn Anders
Rôle : George Grisby
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Critikat.com
1 article de presse

Critiques Spectateurs

Docteur Gaius Jivago
Critique positive la plus utile

par Docteur Gaius Jivago, le 16/03/2014

5,0Chef-d'oeuvre

Même si je suis capable d'apprécier tous genres de films, le film "noir" genre presque disparu aujourd'hui reste mon genre... Lire la suite

puce6386
Critique négative la plus utile

par puce6386, le 29/12/2013

3,0Pas mal

Un film noir, classique et élégant, qui bénéficie d’une atmosphère étrange, tendue et pesante. L’esthétique séduisante, la... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
29% 29 critiques 30% 30 critiques 25% 25 critiques 13% 13 critiques 2% 2 critiques 0% 0 critique
99 Critiques Spectateurs

Photos

12 Photos

Secrets de tournage

Une genèse complexe

La Dame de Shanghai est tiré du roman If I should die before I wake de Sherwood King. Mais l'origine exacte du projet est depuis longtemps entourée de nombreuses affabulations. Dans plusieurs interviews, Orson Welles affirma en effet avoir débuté ce projet sur un coup de bluff : ayant un pressant besoin d'argent, il aurait promis par téléphone à Harry Cohn (directeur de Columbia Pictures) une histoire exceptionnelle contre le virement immédiat d'une somme conséquente. Prenant le premier livre qui lui tombait sous la main, il aurait ensuite dû se tenir à ce choix. Les mémoires de William Castle, qui collabora au film, dévoilèrent ce qui est généralement considéré aujourd'hui comme la véritable genèse de La Dame de Shanghai. Jugeant que le roman de Sherwood King contenait la matière d'un bon film, Castle aurait écrit un rapide traitement qu'il proposa au département scénario de la Columbia, mais il essuya un échec. Il le montra alors à Orson Welles, qui le présenta directement à Harry Cohn comme étant de sa propre initiative. Ce dernier accepta et délivra une somme juteuse à Welles...

Un tournage tendu

Le tournage ne fut pas exempt de tensions. Orson Welles s'était engagé depuis longtemps à faire un film pour Harry Cohn, et La Dame de Shanghai était pour lui le moyen de régler cette dette. Il ne s'agissait donc probablement pas d'un projet lui tenant énormément à cœur. Rita Hayworth, de son côté, avait entamé une procédure de divorce contre Welles (qu'elle avait épousé en 1943), mais elle accepta néanmoins le rôle d'Elsa Bannister. Lorsque les journalistes l'interrogèrent sur ce point, elle répondit qu'elle "le [devait] à Orson". Tout cela sans oublier Errol Flynn qui fit preuve d'une attitude peu respectueuse, imposant le silence aux autres.
15 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1948, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1948.

Commentaires

  • bluesbreaker

    je cherche le DVD à tous prix! édité en 2000 et pas réédité depuis . impossible à trouver en magasins type Fnac, Virgin, Gibert

  • fgmiguel

    Quelqu'un aurait-il des infos sur la re-sortie au cinéma du 26 janvier prochain ? J'aimerais aller le voir mais impossible de trouver dans quel cinéma il sera diffusé. J'espère que ça ne sera pas encore réservé à une poignée de parisiens.

  • Hugo2013

    Et si, malheureusement pour vous

  • fgmiguel

    Effectivement encore une fois, c'est bien dommage.

  • ptitcinefil

    Le film est au cinéma le champo à paris
    et à partir du 23 février dans les salles utopia en province (bordeaux, montpellier, avignon...) le film passe aussi en banlieue parisienne la semaine prochaine et dans d'autres salles en province.

  • ptitcinefil

    la dame de shanghai est à ce jour 18 mars 2011 au champo
    quelle belle affiche! je la veux!

  • Nelly M.

    C'est tout à fait palpitant de bout en bout. Et gonflé par rapport à la période de réalisation (tout juste après-guerre). Loin d'être une inconditionnelle de Welles d'habitude à cause de sa mégalomanie et du côté brouillon de ses histoires, j'ai été subjuguée. Sans doute grâce à l'auto-dérision constante qu'il a mis dans le rôle joué par lui-même. Le film aurait été amputé d'une bonne partie et c'est heureux vu le résultat. On est bien baladé, incapables de prendre parti, en plus que d'être émerveillé par ce qui se dévide implacablement en grinçant de délicieuse manière.

  • Henri Mesquida

    - Chef d'oeuvre : voir la critique de jasonbourne ci-dessus. rien à dire de plus;

  • Le Faucon Maltais

    Une œuvre d'art signé Orson Welles, qui prouve ici quel grand metteur en scène, écrivain et acteur il était, sa maitrise technique et artistique est ici époustouflante. Il nous fascine avec sa galerie de personnages et le scénario ambigu et bien ficelé. Les 10 dernières minutes sont incroyables et Rita Hayworth est envoutante et vénéneuse.

  • Syoul

    Quel film, et une fin incroyable !

  • michmonde

    Fabuleux ! Machination insoupçonnable, personnages ambigus et atmosphère mystérieuse, tout ce qu'on peut espérer dans le genre. 5/5 sans hésitation !

  • FanAvatar09

    Acteurs irréprochables qui crèvent l'écran et mise en scène de génie (encore ^^).
    5/5

  • Florian Malnoe

    Mouais.

  • Bub ... Haut les flingues,

    Orson Wells "Grandiose ou imbuvable, mais jamais mignon !" nous aurait dit Michel Audiard ... Ce film étonnant est magnifique pour ses prises de vues, l'aquarium, les miroirs, le Mexique, la Baie de San-Francisco, les jeux de lumière, son histoire, brillantes suites d'imbroglios racontant le montage d'un piège infernal vénéneux, son interprétation inoubliable, surtout Glenn Anders en avocat complètement allumé, victime de sa propre folie. Classique du cinéma pour de nombreuses raisons, il sera rarement égalé dans le genre, sauf peut-être par les diaboliques de H.G. Clouzot. Ah! Qu'il est loin, le temps du "Troisième Homme", de "Citizen Kane", etc, etc ...

Voir les commentaires