Mon Allociné
Mesrine : L'Ennemi public n°1
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Mesrine : L'Ennemi public n°1
Date de sortie 19 novembre 2008 (2h 10min)
Avec Vincent Cassel, Ludivine Sagnier, Mathieu Amalric plus
Genres Policier, Biopic
Nationalité Français
Bande annonce
Presse 3,9 25 critiques
Spectateurs 4,112172 notes dont 949 critiques

Synopsis et détails

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Les spectaculaires actions criminelles de Jacques Mesrine que les médias introniseront "Ennemi public n°1" et que toutes les polices de France traqueront sans répit jusqu'à sa mort.
Distributeur Pathé Distribution
Récompenses 7 prix et 14 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2008
Date de sortie DVD 01/12/2009
Date de sortie Blu-ray 09/10/2013
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 14 anecdotes
Box Office France 1 525 243 entrées
Budget 20 000 000 €
Langues Français
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio DTS, Dolby Digital
Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
N° de Visa 116594

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Mesrine - L'intégrale : L'instinct de mort + L'ennemi public n°1 - Édition boîtier SteelBook (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 9 octobre 2013
neuf à partir de 29.90 €
Mesrine - L'intégrale : L'instinct de mort + L'ennemi public n°1 - Pack Collector boîtier SteelBook (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 12 octobre 2011
neuf à partir de 24.90 €
Mesrine - L'intégrale : L'instinct de mort + L'ennemi public n°1 - Édition Collector Limitée et... (DVD)
Date de sortie : mardi 1 décembre 2009
neuf à partir de 29.90 €
Voir toutes les offres DVD-BR

Interviews, making-of et extraits

<strong>Mathieu Amalric</strong> Interview : De la guerre, Les derniers jours du monde, Mesrine : L'Ennemi public n°1, Quantum Of Solace 7:39
Mathieu Amalric Interview : De la guerre, Les derniers jours du monde, Mesrine : L'Ennemi public n°1, Quantum Of Solace
10 509 vues
<strong>Olivier Gourmet</strong> Interview 2: Mesrine : L'Ennemi public n°1 3:02
Olivier Gourmet Interview 2: Mesrine : L'Ennemi public n°1
4 545 vues
<strong>Cécile de France, Ludivine Sagnier</strong> Interview 7: Mesrine : L'Ennemi public n°1, Mesrine : L'Instinct de mort 9:09
Cécile de France, Ludivine Sagnier Interview 7: Mesrine : L'Ennemi public n°1, Mesrine : L'Instinct de mort
14 516 vues
13 vidéos

Acteurs et actrices

Vincent Cassel
Vincent Cassel
Rôle : Jacques Mesrine
Ludivine Sagnier
Ludivine Sagnier
Rôle : Sylvia Jeanjacquot
Mathieu Amalric
Mathieu Amalric
Rôle : François Besse
Gérard Lanvin
Gérard Lanvin
Rôle : Charlie Bauer
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Elle
  • 20 Minutes
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Express
  • Télé 7 Jours
  • Studio Magazine
  • Les Inrockuptibles
  • Paris Match
  • Première
  • Le Parisien
  • L'Humanité
  • Positif
  • MCinéma.com
  • Ouest France
  • Le Figaroscope
  • Metro
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Monde
  • Chronic'art.com
  • Ciné Live
  • La Croix
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Le Point
  • Libération
25 articles de presse

Critiques Spectateurs

jimmyc
Critique positive la plus utile

par jimmyc, le 23/04/2014

5,0Chef-d'oeuvre

Jean-François Richet signe après "L'instinct de Mort " ( première partie passionnante dédiée à Jacques Mesrine)" L'ennemi... Lire la suite

chrischambers86
Critique négative la plus utile

par chrischambers86, le 30/01/2009

2,5Moyen

Après "L'instinct de la mort" qui prèsentait les premiers mèfaits de Jacques Mesrine l'amenant à devenir ennemi public n°1... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
39% 367 critiques 36% 341 critiques 9% 86 critiques 12% 110 critiques 3% 32 critiques 1% 13 critiques
949 Critiques Spectateurs

Photos

15 Photos

Secrets de tournage

Qui pour jouer François Besse ?

Le rôle de François Besse a d’abord été proposé à Benoît Magimel, puis suite au refus de ce dernier à Guillaume Canet, qui devra décliner l’offre pour des raisons de santé. Romain Duris sera également contacté à cet effet, mais là aussi la production rencontrera de la part de l’acteur une fin de non-recevoir. Finalement, c’est Mathieu Amalric qui incarnera le « roi de l’évasion »…

Un même dyptique, deux films différents

Inspiré des deux autobiographies de Jacques Mesrine, L'Instinct de mort et Coupable d'être innocent, le dyptique Mesrine se compose de deux volets : L'Instinct de mort et L'Ennemi public n°1, deux films très différents selon Vincent Cassel. "Même si les deux opus respectent la chronologie de la vie de Mesrine, on sentait bien, déjà pendant le tournage, qu'ils seraient différents l'un de l'autre, confie le comédien. D'abord on change d'époque : les années 50 et 60 ne ressemblent en rien aux années 70 : ce ne sont pas les mêmes voitures, les mêmes looks, les mêmes musiques, et surtout pas les mêmes mentalités. Les deux films développent deux thèmes qui se complètent l'un l'autre. Si L'Instinct de mort raconte l'histoire d'un jeune qui se cherche puis se trouve, L'Ennemi public n°1 raconte celle d'un homme qui sait où ses choix de vie l'emmènent et qui y va malgré tout. Le premier est un film noir. Le second en revanche serait plus un thriller psychologique, la paranoïa d'un type qui sait intuitivement comment tout cela va finir."
14 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2008, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 2008.

Commentaires

  • nofret64

    Samuel le Bihan - What a striking similarity to the real Michel Ardouin ... wow

    Tres bon film. Beaucoup de suspense. :O)

  • vinz68200

    Vincent Cassel encore et toujours époustouflant dans ce role, de plus le film est superbe . Je vous le conseille .

  • GabbaGabbaHey

    superbe ! beaucoup de suspens et d'action ... je savais pas qu'aujourd'hui les français savaient encore faire des films ...

  • Enarpilod

    Bah non, normal qu'il vient de s'en rendre compte, en général le cinéma français se résume à un seul mot : merdique.

  • natashaa

    Looooooooove Looove loove . Vinz est juste magnifque dans ce role .

  • axelrydercooper

    Excellent

  • dilinger

    tres bon film a voir et a revoir ss pouvoi sans lasser

  • Chiarissimo

    Difficile de faire mieux que la première partie, et cette suite au rythme narcoleptique le prouve. Épisodique, brusque, au scénario qui chancelle, il n'en reste pas moins jouissif et bourré de moments d'anthologie. Cassel est toujours au haut niveau.

  • Xavier Perrier

    Bonjours à tous ! =)

    Le nouveau court-métrage de Xavier Perrier, HURT, est enfin disponible sur Dailymotion à l'adresse suivante :

    http://www.dailymotion.com/vid...

    N'hésitez pas à donner vos avis et critiques, ça m'intéresse fortement !

  • vivien-benmouffek

    En tout cas déjà l'affiche nous laisse présager du film... Ce'st osé, comme image...

  • ahmedTheGass

    ce film contient de scenes sexuelles

  • chalomi

    tout en ayant preferé la 1ere partie,la seconde n'en reste pas moins très très bonne;de grands moments de bravoure et toujours une realisation hargneuse et vive a la fois on ne s'ennuie jamais.des films comme cela il en faudrait un peu plus a mon gout.

  • vous

    J'ai 10 AN EST CE QUE JE PEUX LE VOIR ? LES SCENES SEXUELLES VONT ME CHOKER OU PAS JE SUIS ABITUER A VOIR DES FILM DORREUR COMME LA COLLINE A DES YEUX ET TOUT

  • kangoukan

    du grand cinéma français

  • Quentin Mrv

    J'adore les deux parti . Vincent Cassel joue trés bien son role !

  • Romain Valette

    Un excellent film, dans la lignée du premier épisode.
    Du grand art !

  • cssportos21

    La suite du biopic et film policier retraçant la vie de Jacques Mesrine est toujours aussi intéressante. Vincent Cassel livre a nouveau une prestation impressionnante, imprégné de son rôle. L'apparition de Gérard Lanvin avec l'accent du sud est assez sympathique et Mathieu Amlric, quoique plus discret, est très bon. C'est pour du même niveau que le premier opus, avec peu être un peu plus d'humour ou de "clins d'oeils' de la part de Mesrine. L'action et le suspense sont toujours la et le contexte politique français et international semble assez bien retranscrit. Mesrine inspire toujours autant le respect et à la foi la répulsion de part ses actes et sa façon d'être. Une bonne réalisation française qui fait du bien au cinéma tricolore. La fin du film est impressionnante, l'état abat littéralement le truand, lui qui avait du dépasser certaines limites à ne pas dépasser. Bref toujours aussi énergique et attrayant. C'est un film très bon.

  • eldarkstone

    Plus violent et plus mature que le premier épisode, avec un Vincent Cassel, toujours aussi redoutable !

  • Steve M.

    Franchement je vois pas pourquoi les gens disent que ces films montrent Mesrine comme un héro. Rien que dans le films on voit qu'il prend du plaisir à être un criminel. Même François Besse le dit "Tu pars en toupie"...

  • Arzenta

    je préfères mille fois le film d'andré genovès, avec la musique émouvante de jean pierre rusconi, et la ressemblance incroyable de nicolas silberg avec le gangster-révolutionnaire qu'était le mystique Jacques Mesrine....... vincent cassel a coté, avec ses problèmes d'articulation a l'air d'un idiot

  • vulture_

    La performance de Cassel qui a pris 20 kilos pour ce rôle c'est vraiment impressionnant...

  • carpdiem72

    un énorme vincent cassel, le role était fait pour lui.
    pas grand chose a redire sur ce film , juste très bon.
    NOTE 4,5 / 5

  • Florent L.

    Après l'excellent Mesrine : L'instinct de mort, Jean-François Richet nous offre donc sa suite : L'ennemi public n°1.

    Le scénario évolue subtilement, la mise en scène évolue entre les deux films, une évolution choisie. Vincent Cassel joue toujours aussi bien, et a prit beaucoup de poids entre le premier épisode et le second. Cette partie se passe uniquement en France, ce qui me fait préférer "l'exotisme" de la première partie.

    Ce que je regrette, c'est qu'on est voulu faire passer dans ce film Jacques Mesrine pour un révolutionnaire, alors qu'il ne l'était assurément pas. Le fait de vouloir vivre hors du système en le volant ne signifie en rien qu'on veut le changer. Justement, comme le dit si bien Besse, il ne veut pas changer le système, il veut le maintenir en place pour le voler. Vers la fin, Jacques Mesrine parle avec son ami révolutionnaire, ancien braqueur, de s'engager auprès des Brigades Rouges italiennes, qui elles sont communistes. Cette affirmation ne se base sur aucune source vérifiable, et surtout, cet élément n'est pas démontrable. Les Brigades Rouges braquaient pour assurer le fonctionnement économique de leur lutte communiste pour voir leurs idées arriver au pouvoir. Mesrine, lui, voler juste pour s'assurer sa survie et faire face à ses plaisirs (comme la BMW Série 5 et les bijoux à sa dernière petite amie à la fin de la deuxième partie). Jean-François Richet tente trop de faire passer Jacques Mesrine pour un révolutionnaire, alors qu'il était braqueur, juste braqueur. Il haïssait le système, et ses pensées étaient peut-être juste, mais il ne s'est jamais engagé personnellement dans la lutte armée comme l'ont fait la Fraction Armée Rouge et les Brigades Rouges, souvent cités.

    Pour en revenir au sujet, Mesrine : L'ennemi public n°1 ne s'aligne pas dans son scénario et son style sur la première partie, mais est toujours aussi captivant et intéressant, malgré ses quelques défauts énuméré.

  • moi!

    Un bon biopic made in france et un bon Cassel fait pour ce rôle, d'ailleurs on imagine personne d'autre....

  • Florian Koch

    Toujours aussi intéressent , mais une 2 ème partie moins bonne que la première . 4,5/5

  • ExoticBankai

    Excellent, un des seul film français que je peut classer dans mes chef d’œuvre.....

Voir les commentaires