Mon AlloCiné
Rio Grande
Rio Grande
Date de reprise 28 février 2018 - Version restaurée (1h 45min)
Date de sortie 14 juillet 1998 en DVD (1h 45min)
Avec John Wayne, Maureen O'Hara, Ben Johnson plus
Genres Western, Romance
Nationalité américain
Bande-annonce Séances (4)
Spectateurs
3,5364 notes dont 34 critiques
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Colonel de la cavalerie américaine, Kirby York acceuille dans son régiment son propre fils, le jeune Jeff, recalé à West Point. Séparée de York depuis un épisode tragique de la Guerre de Sécession, Kathleen, la mère de Jeff, intervient auprès de son époux pour qu'il n'accepte pas le jeune homme dans sa garnison. La guerre contre les Indiens fait rage, et la mère craint pour la vie de son fils. Une terrible bataille contre les Apaches s'annonce...
Distributeur Swashbuckler Films
Voir les infos techniques
Année de production 1950
Date de sortie DVD 14/07/1998
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 18/03/2017
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 4 anecdotes
Budget 1 214 900 $
Date de reprise 28/02/2018
Langues Anglais
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

Les séances par ville

Regarder ce film

En DVD BLU-RAY
neuf à partir de 19.90 €
Rio Grande
Rio Grande (DVD)
neuf à partir de 30.00 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bande-annonce

Rio Grande Bande-annonce VO 1:31
Rio Grande Bande-annonce VO
5 029 vues

Acteurs et actrices

John Wayne
Rôle : Lieutenant colonel Kirby York
Maureen O'Hara
Rôle : Kathleen York
Ben Johnson
Rôle : Travis Tyree
Claude Jarman Jr.
Rôle : Jeff York
Casting complet et équipe technique

Critiques spectateurs

Wagnar
Critique positive la plus utile

par Wagnar, le 17/07/2018

4,5Excellent

Des acteurs fabuleux dont John Wayne égal à lui-même. Le film tarde à exposer son intrigue, mais on ne s'ennuie guère. Et... Lire la suite

Mafoipourquoipas
Critique négative la plus utile

par Mafoipourquoipas, le 20/10/2018

2,0Pas terrible

2 étoiles - Rio Grande Film long et ennuyeux ... Le scénario manque de cohérence et la mise en scène est décousue. J'ai... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
3% (1 critique)
32% (11 critiques)
38% (13 critiques)
26% (9 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Rio Grande ?
34 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

1ère collaboration

Rio Grande marque la première collaboration entre les comédiens John Wayne face à Maureen O'Hara, qui se redonneront la réplique dans L'Homme tranquille, L'Aigle vole au soleil, Le Grand McLintock et Big Jake.

Inquiétant...

Maureen O'Hara avait écrit dans sa biographie "Tis Herself: An Autobiography" que des cascadeurs sont morts en tombant de leur cheveaux pendant le tournage d'une scène prenant place au milieu d'une rivière boueuse. Leurs corps n'ont jamais été retrouvés...

Un exercice de routine

Lors de sa conception, Rio Grande était perçu par John Ford comme une sorte d'exercice de routine. Le budget du film était en effet deux fois inférieur à celui du Massacre de Fort Apache (1948) et personne sur le tournage ne semblait prendre les choses au sérieux.
4 Secrets de tournage

Dernières news

Films recommandés
La Rivière rouge
La Rivière rouge
Vera Cruz
Vera Cruz
L'Appât
L'Appât
Duel au soleil
Duel au soleil

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1950, Les meilleurs films Western, Meilleurs films Western en 1950.

Commentaires

  • Jean-philippe N.
    Surprenant que ce film ait encore autant d'admirateurs inconditionnels. Le rôle de la femme "gardienne du temple" cantonnée plus ou moins à laver le linge, "faire joli" lors des réceptions, s'occuper de l'éducation des enfants pendant que les hommes s'occupent de choses "sérieuses" (comprenez: la guerre) aurait de quoi faire bondir les moins militantes des féministes. La vision "noble" de l'armée à qui l'on pardonne et justifie toutes les incursions en pays neutre sous prétexte d'aller exterminer de "vilains" sauvages (que l'on a poussés à le devenir, soit dit en passant) dans une région appelée pour l'occasion "territoires indiens" et ce, malgré la promesse faite, aurait également de quoi faire grincer des dents les moins pacifistes des alter-mondialistes. Enfin, la vision "tu seras un homme, mon fils" malgré son côté un tantinet tarlouze (le torse nu et luisant, lançant des grands coups dans le vide avec ses petits poings crispés ou encore tirant un coup (de fusil) dans le fion d'un de ses camarades) a aussi de quoi faire hurler de rire. A ceux qui me diront: "pôv' con, c'est du John Ford, c'est bien filmé, c'est John Wayne, une légende, on ne crache pas sur des mythes!" je répondrais que les meilleurs films de propagandes staliniennes de la même époque n'ont jamais été considérés (et de loin!) comme des chefs-d'oeuvre, alors que quand c'est américain, c'est différent. En quoi? çà...2/5
  • Docteur Jivago
    T'abuses ! C'est loin d'être son meilleur et comparé aux autres de la trilogie consacrée à la cavalerie (après "Fort Apache" et avant "La Charge Héroîque") c'est effectivement le moins bon mais il reste pas mal, c'est un beau, captivant et calme Western, étudiant bien la vie au camps, les relations entre les gradés, pas trop bête en plus... C'est émouvant et il y a des touches d'humours si je me souvient bien....Et pas besoin de t'énerver ! T'as le droit de ne pas aimer (moi même je ne suis pas du tout fan de tous les John Ford, j'ai en tête "Sur la piste des Mohawks" que je n'avais pas aimé). Et oui, la femme ne fait pas la guerre, le fils deviendra un homme... c'était comme ca à l'époque ! De plus je craque facilement devant Maureen O'Hara ! Par contre t'exagères un peu sur les admirateurs inconditionnels, sa note est pas génial (3,5) énormément de John Ford ont mieux. Je comprend pas ton énervement, peu de gens ont dit que c'était un chefs d'oeuvre, pour ma part c'est l'un des moins bon Ford que j'ai vu... et en général les films de propagande pro-US on les reconnait (et au contraire certains films de Eisenstein sont parfois considéré comme des chefs d'oeuvre !).
  • Jean-philippe N.
    Quand je me risque à un commentaire sur un "vieux" film, je fais d'abord le tour de sites comme Rotten Tomatoes, IMDb, ainsi que des blogs spécialisés sur le film en question, que ce soit de journaux ou de particuliers très informés, histoire de "prendre la température". Pour celui-ci, j'ai remarqué un certain consensus: en effet, c'est le moins bon de la trilogie de Ford sur la cavalerie, mais il resterait comme un excellent J. Ford et un exemplaire J. Wayne. Je précise le fait que je n'ai pas parlé de chef d'œuvre. Mais là, désolé! Certaines des idées que véhiculent le film me font hurler. Dire que "c'était comme çà à l'époque" ne veut en aucun cas accepter et admettre que l'on cautionne! D'ailleurs, je n'ai pas dit que c'était un film de propagande pro-US, mais je sous-entend qu'on y trouve les germes de ce que l'on pourra détester plus tard dans ce genre de prod militariste. Et puis cette vision de la famille, merde! elle a ait long feu! Ce qui ne veut pas dire que je sois d'accord avec toutes les évolutions actuelles, mais elles existent et rendent ce film pour le moins réac et obsolète. Je viens juste de finir "Certains l'aiment chaud" de B. Wilder (j'y ai vu ton récent com) tourné à peine dix ans plus tard, les mentalités n'avaient pas encore beaucoup évoluées et là, j'ai pu constater une grand modernité surtout pour l'époque. Et ne me dis pas qu'on ne peut comparer une comédie à un western: je te sais beaucoup plus fin et intelligent que cela!Je ne connais pas les films d' Eisenstein, je parlais juste du mot propagande et de sa définition telle que mise en œuvre dans nombre de films, tous pays confondus, certains plus "célèbres" que d'autres dans ce domaine:1 que notre camp ne veut pas la guerre2 que l’adversaire en est responsable3 qu’il est moralement condamnable4 que la guerre a de nobles buts5 que l’ennemi commet des atrocités délibérées (pas nous)6 qu’il subit bien plus de pertes que nous7 que Dieu est avec nous8 que le monde de l’art et de la culture approuve notre combat9 que l’ennemi utilise des armes illicites (pas nous)10 que ceux qui doutent des neuf premiers points sont soit des traitres, soit des victimes des mensonges adverses (car l’ennemi, contrairement à nous qui informons, fait de la propagande).Sur un certain nombre de ces points, "Rio Grande" est un modèle, ce qui le rend suffisamment suspect pour ne pas l'encenser...
  • Docteur Jivago
    Je n'encense pas ce Ford et je ne crois pas te l'avoir conseillé ! Ses Westerns que j'adore sont "La Prisonnière du Désert" (tu ne vas pas du tout aimer la mentalité de John Wayne dedans !), mais surtout "La Poursuite Infernal" avec Fonda et "L'homme qui tua Liberty Valence" qui sont totalement différent, sinon mes Ford préféré ne sont pas des western mais "Les Raisins de la Colère", "Je n'ai pas tué Lincoln" et "Vers sa destiné". "Rio Grande" n'a pas très bien vieilli, et je pense qu'il méritait plus 3 étoiles que 3,5 pour ma part... ! Pour Rottentomatoes je ne m'y intéresse pas trop... "Certains l'aiment chaud" c'est un modèle du genre ! Dans ce cas je peux aussi te conseiller "La Garçonnière" du même Wilder et encore avec Jack Lemmon que j'ai trouvé tout aussi brillant ! Plus je découvre Wilder plus je suis impressionner à le voir diversifiée les genres et souvent de manière excellente... Et un conseil ne regarde jamais "Naissance d'une nation" de Griffith ! Les idées nauséabonde que véhicule le film sont aussi détestable que son importante historique est importante et sa réalisation plutôt impressionnante !
  • Jean-philippe N.
    -C'est amusant ce que tu dis: j'ai (re)découvert J. Lemmon dans "Les grincheux"1 & 2 (1993/1995) par hasard il y a qques jours, le second étant plutôt meilleur: J. Lemmon et W. Matthau y cabotinent beaucoup moins et surtout on peut y admirer la sublime Sophia Loren encore méchamment sexy pour ses soixante ans (à l'époque). Ce qui m'a donné envie de voir leurs autres films dans leurs longue collaboration de duo comique, env six films.-Pour les films de J. Ford (ainsi que bon nombre de réal de l'époque), je te rappelle mon impossibilité de voir ses/leurs films les plus marquants, "Rio grande" étant le seul (à ce jour) que j'ai réussi à me procurer. Je sais que ce n'est pas un bon exemple! -Je n'ai pas vu (ni pensé) au film de Griffith, par contre j'ai renoncé à "God & generals" (2003) devant sa démagogie et son manque de vérités historiques. Par contre, il existe une série de neuf (?) DVD sur la guerre de sécession, soit env douze heures de film (suivant les batailles marquantes de cette guerre) qui semble introuvable sur le net. J'ai par contre trouvé un doc sur l'invention du 1er sous-marin "moderne" de l'histoire qui était sudiste. c'est étonnant. Dans le même genre de recherche, je n'arrive pas à trouver les sept films produit par M. Scorcèse en 2004 sur l'histoire du blues (l'un de mes styles musicaux préférés) et réalisés par lui-même, Wim Wenders, Guy Pearce, Marc Levin, Clint Easwood, etc. Terriblement frustrant!- Concernant Billy Wilder, je suis en train de regarder "Sabrina" (1954) qui ne m'emballe pas franchement à part évidemment la sublissime Audrey Hepburn. Pour anecdote, j'avais vu le remake de S. Pollack il y a un an sans savoir que çà en était un. Avec le recul, c'est la honte! mdr ceci dit, je ne suis pas hyper-fan des romances de type "contes de fées". Dans la lignée mélo-drame, j'ai stoppé "Jane Eyre" (2011) du très talentueux Cary Fukunaga à la moitié alors que j'ai adoré "Sin nombre" (2009), beaucoup plus drame que mélo, il est vrai. A ce sujet, à mon sens ( et je ne suis pas le seul à le penser) c'est un excellent exemple du thriller noir "néo-moderne post classique". (çà se dit, un truc pareil?...)
  • Docteur Jivago
    _Oui, je les cherchais aussi les 7 films produits par Scorsese mais j'ai abandonné, si un jour je les trouve pas cher pourquoi pas...! Et j'ai vu "Angel Heart" que tu m'avais conseillé, il est effectivement très bon comme film ! Du film noir comme je les aime, avec une maitrise technique plutôt impressionnante et dans ce cas, tu as peut être déjà vu, il y a l'année du dragon de Cimino, aussi avec Mickey Rourke qui est de ce genre (le fantastique en moins). Au passage j'ai bien aimé le come-back de Rourke avec "The Wresler" même si ca n'a pas grand chose à voir et qui s'avère vraiment bien foutu._Je n'ai jamais vu Sabrina et j'en attend énormément vu que c'est un de mes réalisateurs préféré avec mon acteur fétiche._J'hésite vraiment à regarder "Saving Mr Bank" mais entre les éléments qui me déplaisent (produit par Disney et mettant en scène Wally, je sens le film formaté..) et ce que tu en as pensé, ce n'est pas bon signe._Dans le genre compte de fée mais en plus sombre, mystérieux et plutôt intelligent, il y a "La Comtesse aux pieds nus" de Mankiewicz avec Bogart et la belle Ava Gardner. Je ne connais pas Sin Nombre mais je ne le trouve pas non plus.._Et je ne connais pas non plus Les grincheux ! Mais ca fait plaisir de voir que le génial Jack Lemmon avait encore des rôles dans les années 1990.
  • Jean-philippe N.
    Pour ce que j'en sais, le meilleur et le plus complet site de téléchargement légal (ou pas) est : quand on ne trouve pas là, on ne trouve pas ailleurs puisqu'il regroupe tous les liens pour d'autres plateformes ainsi que des particuliers pratiquant le P2P. Par contre, en WIFI, çà fonctionne avec Free mais pas avec SFR. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être des pare-feux de certains opérateurs? pour d'autres, je n'ai jamais essayé...
  • Docteur Jivago
    Depuis un problème avec un ancien PC je ne télécharge pas (mais j'ai toujours un disque du externe très bien rempli) et donc je me contente du streaming lorsque je veux voir un film que je n'ai ni en DVD/Télé/Disque Dur/Cinéma...
  • Jean-philippe N.
    J'ai trois disques externes plus deux internes, soit environ sept TO remplis presque aux deux tiers. Beaucoup plus fournie et bien moins volumineuse que mon ancienne collection de VHS et de DVD. Avec ce que je trouve plus les conseils que je reçois de quelques passionnés dans des pistes auxquelles je n'aurais jamais pensé, il est probable qu'un jour ou l'autre, çà devienne insuffisant. L'appétit vient en mangeant et le cinéma est un bien vaste sujet...
Voir les commentaires
Back to Top