Mon Allociné
Mark Dixon, détective
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Mark Dixon, détective
Date de reprise 5 septembre 2012
Date de sortie 22 août 1951 (1h 35min)
Avec Dana Andrews, Gene Tierney, Gary Merrill plus
Genres Policier, Drame
Nationalité Américain
Bande annonce
Presse 5,0 1 critique
Spectateurs 3,984 notes dont 24 critiques

Synopsis et détails

Mark Dixon, détective, vient d'être rétrogradé par son chef pour brutalité envers un prévenu. Un riche éleveur du Texas a été poignardé après avoir gagné une importante somme d'argent aux dés, dans une chambre d'hôtel occupée par un aigrefin, Tommy Scalise. Dixon retrouve le principal témoin, Ken Payne, qui, en compagnie de sa femme Morgan, attira la victime dans la salle de jeu clandestine. Mais en brusquant un peu Payne, Dixon le tue accidentellement... Le détective fait disparaître le corps dans la baie du port. Un concours de circonstances fait que c'est Jiggs Taylor, chauffeur de taxi et père de Morgan, qui est suspecté du meurtre. Mark a un plan : faire accuser des deux crimes Tommy Scalise dont l'impunité lui est devenue odieuse...
Titre original Where the Sidewalk Ends
Distributeur Théâtre du Temple
Voir les infos techniques
Année de production 1950
Date de sortie DVD 16/06/2004
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 5 anecdotes
Budget -
Date de reprise 05/09/2012
Langues Anglais
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 11201

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Mark Dixon, détective privé (DVD)
Date de sortie : mercredi 16 juin 2004
neuf à partir de 69.00 €
Mark Dixon, détective (DVD)
Date de sortie : lundi 29 mars 2004
neuf à partir de 20.31 €

Acteurs et actrices

Dana Andrews
Dana Andrews
Rôle : Mark Dixon
Gene Tierney
Gene Tierney
Rôle : Morgan Taylor
Gary Merrill
Gary Merrill
Rôle : Tommy Scalise
Bert Freed
Bert Freed
Rôle : Detective Paul Klein
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Les Inrockuptibles
1 article de presse

Critiques Spectateurs

Yves G.
Critique positive la plus utile

par Yves G., le 30/04/2016

3,5Bien

"Mark Dixon, détective" : voilà un titre de série TV. "Where the Sidewalk Ends a beaucoup plus d’allure. Et de l’allure,... Lire la suite

metadess
Critique négative la plus utile

par metadess, le 12/09/2007

2,5Moyen

Mark Dixon detective de Otto Preminger est un polar noir, trés noir qui conte une banal histoire de meurtres mais qui tient... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
17% 4 critiques 63% 15 critiques 17% 4 critiques 4% 1 critique 0% 0 critique 0% 0 critique
24 Critiques Spectateurs

Photos

7 Photos

Secrets de tournage

Tierney-Andrews, après Laura...

Six ans après Laura, Otto Preminger reforme le couple mythique Dana Andrews-Gene Tierney. Les deux comédiens avaient déjà partagé l'affiche de La Route du tabac de Ford et de La Reine des rebelles d'Irvin Cummings en 1941, ainsi que du film d'espionnage Le Rideau de fer de William Wellman en 1948.

Un grand chef opérateur

C'est Joseph LaShelle qui signe la photographie de Mark Dixon détective. Ce grand chef opérateur a travaillé sur six films de Preminger, notamment Laura et Rivière sans retour. Il a également souvent collaboré avec Billy Wilder, sur La Garçonnière et Irma la Douce, entre autres.
5 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1950, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1950.

Commentaires

  • michmonde

    Un excellent film très représentatif de ce que le polar noir a de plus excitant : atmosphère épaisse et mystérieuse, scénario prenant et suspens, en plus d'une direction d'acteur parfaite dont se détache indubitablement la remarquable interprétation de Dana Andrews, très attachant dans ce rôle de policier bagarreur aux prises de sentiments freudiens et d'une culpabilité issus d'un évènement accidentel.
    Avec, pour illuminer ce film exclusivement nocturne, la présence de la superbe Gene Tierney réconfortante et salutaire, autant pour le héro solitaire que pour nous, spectateurs, oppressés par la réalisation implacable de Preminger.
    Je suis bien tenté, faisant fi pour une fois de mes tendances relativistes, de me ranger du coté de ceux qui l'estime comme un des meilleurs polar au monde.

Voir les commentaires