Mon AlloCiné
Attila Marcel
facebookTweet
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Attila Marcel
Date de sortie 30 octobre 2013 (1h 42min)
Avec Guillaume Gouix, Anne Le Ny, Bernadette Lafont plus
Genre Comédie
Nationalité français
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
3,4 14 critiques
Spectateurs
3,5511 notes dont 91 critiques

Synopsis et détails

Paul a la trentaine, il vit dans un appartement parisien avec ses tantes, deux vieilles aristocrates qui l’ont élevé depuis ses deux ans et rêvent de le voir devenir pianiste virtuose. Sa vie se résume à une routine quotidienne, entre le grand piano du salon et le cours de danse de ses tantes où il travaille en tant qu’accompagnateur. Isolé du monde extérieur, Paul a vieilli sans jamais avoir vécu... Jusqu’au jour où il rencontre Madame Proust, sa voisine du quatrième étage. Cette femme excentrique possède la recette d’une tisane aux herbes capable, grâce à la musique, de faire ressurgir les souvenirs les plus profondément enfouis. Avec elle, Paul va découvrir son histoire et trouver la clé pour vivre enfin sa vie...

Distributeur Pathé Distribution
Voir les infos techniques
Année de production 2013
Date de sortie DVD 05/03/2014
Date de sortie Blu-ray 05/03/2014
Date de sortie VOD 05/03/2014
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 11 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 118999

Regarder ce film

En VOD
à partir de (10.99 €)
à partir de (2.99 €)
à partir de (10.99 €)
à partir de (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
Attila Marcel
Attila Marcel (DVD)
neuf à partir de 9.99 €
Attila Marcel
Attila Marcel (Blu-ray)
neuf à partir de 9.77 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bande-annonce

Attila Marcel Bande-annonce VF 1:41
Attila Marcel Bande-annonce VF
298 400 vues

Interview, making-of et extrait

Plein 2 Ciné N°190 - Les Films du 30 Octobre 2013 5:05
Plein 2 Ciné N°190 - Les Films du 30 Octobre 2013
2 179 vues

Acteurs et actrices

Guillaume Gouix
Guillaume Gouix
Rôle : Paul / Attila Marcel
Anne Le Ny
Anne Le Ny
Rôle : Madame Proust
Bernadette Lafont
Bernadette Lafont
Rôle : Tante Annie
Hélène Vincent
Hélène Vincent
Rôle : Tante Anna
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • La Croix
  • Le Parisien
  • Ecran Large
  • L'Humanité
  • Positif
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • Critikat.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Télérama
14 articles de presse

Critiques Spectateurs

benoitG80
Critique positive la plus utile

par benoitG80, le 05/11/2013

4,5Excellent

"Attila Marcel" est pour le moins en totale opposition avec son titre, tant la poésie, la fraîcheur et la magie sont à l'honneur... Lire la suite

toupoulou
Critique négative la plus utile

par toupoulou, le 03/11/2013

3,0Pas mal

On ne peut pas dire que l'on rentre de plain pied dans ce film et il faut sans doute un petit effort car le rythme est lent... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
11% (10 critiques)
36% (33 critiques)
27% (25 critiques)
19% (17 critiques)
5% (5 critiques)
1% (1 critique)
91 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Premier long … ou presque

Habitué aux films d’animation avec Les Triplettes de Belleville (2003) et L’Illusionniste (2010), Sylvain Chomet signe son premier long-métrage filmé en prises de vues réelles avec Attila Marcel. C’est grâce à sa première expérience en la matière sur le film collectif Paris je t’aime (2006) que le cinéaste a pris goût à la mise en scène (hors films d'animation).

Casting initial

Yolande Moreau a été pressentie pour incarner le rôle de Madame Proust. Sylvain Chomet aurait alors retrouvé l’actrice césarisée qu’il avait dirigée en 2005, le temps d’un sketch, sur le film collectif Paris je t’aime (2006). Après la défection de l’actrice, le rôle a dû être remanié par le réalisateur au moment où Anne Le Ny l'a repris : "Le personnage de Madame Proust s’est développé différemment, en fonction de la sensibilité et la vision... Lire plus

Origine du projet

Attila Marcel est d’abord une chanson qu’on retrouve dans la bande originale des Triplettes de Belleville : "Nous étions en 2000, je travaillais sur LES TRIPLETTES et m’est venue cette chanson - «Moi mon homme c’est un vrai / C’est un dur, un balaise / Je vois la mort de près / Dans ses yeux de braise / Il me fait ce que personne n’ose / Il couvre mon corps d’ecchymoses / Il m’assomme, Il m’poche les yeux / Il m’fait la vie en bleu» - ce pastiche... Lire plus
11 Secrets de tournage

Dernières news

Sorties cinéma : "Thor 2" foudroie la concurrence !
NEWS - Box Office
mercredi 30 octobre 2013

Sorties cinéma : "Thor 2" foudroie la concurrence !

Avec 4 310 entrées, "Thor 2" s'impose largement en tête des premières séances parisiennes du mercredi 30 octobre, devant...
Sylvain Chomet : "J'avais le titre "Attila Marcel", il fallait que je trouve l'histoire..."
NEWS - Interviews
mercredi 30 octobre 2013

Sylvain Chomet : "J'avais le titre "Attila Marcel", il fallait que je trouve l'histoire..."

Après "Les Triplettes de Belleville" et "L'illusionniste", découvrez le premier long métrage en prises de vues réelles de...
5 news sur ce film

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2013.

Commentaires

  • jackfaciale

    la chanson était diiiiingue !!!! avec béatrice bonifassi subliiiime !! youpi merci sylvain !

  • OriginalKaa

    J'ai eu la chance de voir quelques photos du tournage, je peux même lire le scénario qui est à côté de moi, mais non....ça m'a l'air tellement décalé et poétique que je me laisse la surprise sur grand écran !!!

  • annim

    Générique haut de gamme je ne vais pas manquer ça!

  • z0live

    Une formidable actrice vient de nous quitter, j'irais voir son dernier film.

  • annim

    ce sera la même chose pour moi Bernadette Lafont n'est plus là et on l'aimait tellement...et les autres interprètes de Guillaume Gouix à Hélène Vincent suffisent à donner envie en plus

  • Julien B.

    Guillaume Gouix n'a nullement besoin de s'exprimer pour se faire comprendre. Quelle prouesse !

  • cinegump

    Vu en avant-première du FFA, c'est avec une étrange impression que je suis ressortie de ce film. Fan des "Triplettes de Belleville" et de "L'Illusionniste", ce film est assez déroutant. Lorgnant vers un univers que n'aurait pas renié Boris Vian et Jacques Tati (encore une fois), avec une esthétique à la fois volontairement kitch, décalé et rétro, ce film dégage avant tout un charme fou, nottament grace aux acteurs, tous excellents (mention spéciale à Guillaume Gouix, Anne Le Ny et la regrettée Bernadette Lafont). Le scénario, multipliant les références à l'oeuvre de Marcel Proust, tient bien la route et la réalisation carbure aux petits oignons. Cependant, si le goût du comique/burlesque et de la nostalgie est toujours cultivé ici par Sylvain Chomet, il y ajoute un côté parfois un peu malsain, dérangeant, délaissant alors une certaine légéreté, présente dans tout ses autres films, pour laisser place à quelques lourdeurs plombant un peu le film et pouvant agacer .. Je dirai donc que, même si ce film comporte de grandes qualités, il comporte aussi de petits défauts qui me font dire que Sylvain Chomet est surement meilleurs en cinéma d'animation, puisque, contrairement à ses deux premiers films, celui-ci n'est pas pour moi un véritable coup de coeur, même si c'est un film remarquable. Néenmoins, en discutant avec le public à la fin de la projection, j'ai pu me rendre compte de l'enthousiasme générale autour de ce film. Cette critique n'engage que moi, donc. A voir !

  • Marc Moc

    Jean-Pierre Jeunet a encore fait des émules dirait-on. C'est à la fois tentant et... énervant, ce coté "carte postale de Vieille France qui s'exporte très bien à l'étranger". Qu'en penser? Faudra le voir. En tous cas j'avais aimé le ton décalé du court (en live aussi) de Chomet, dans "Paris Je t'Aime". Mais justement, si c'est pour ne plus quitter cette image d'épinal, ça risque de nous saturer, avec Jeunet qui lui nous sort juste avant sa carte postale des Etats Unis avec son Spivet, on nage en pleine nostalgie surréaliste. Attention à l'overdose.

  • Syldegarde

    Vu en AP. Bof... franchement, je n'ai ni été emballée par le film, son histoire ou son ambiance que j'ai trouvé trop calquée sur "Amélie Poulain" sans la belle saveur du film de Jeunet. Ce film a pourtant des qualités comme une douce sagesse et une certaine nostalgie. Les seconds rôles sont plus intéressants que les premiers comme Anne Le Ny ou Hélène Vincent. L'acteur principal (G. Gouix) est correct quand il fait Attila Marcel mais agaçant et peu crédible quand il fait le fils mutique de ce dernier. C'est dommage car un aussi beau rôle aurait pu être plus travaillé. Dommage tout court d'ailleurs. Allez revoir "Les triplettes de belleville".

  • bois9

    Attila Marcel

    Titre déroutant, mais une histoire qui nous prend par la main et qui
    nous entraîne dans son monde étrange et attachant par le bout des
    sentiments.

    Merci à Sylvain Chomet et à tous ses acteurs pour cette belle invitation
    dans un univers que le passé dans l'animation du réalisateur a modelé
    pour nous offrir une belle ode à la vie.

    A ne pas manquer, car vous seriez "en panne momentanée" de rêves.

  • Faaat

    Un film français qu m'a l'air captivant. Sincerly sa faisais belle lurette que j'avais pas eu cette envie de regarder un bon petit film Français :)
    A suivre !

  • angelabassompierre

    déjà le contexte et l'histoire, vieillot et France d'une autre époque, ce n'est pas trop gênant les réalisateurs aiment ça, comme les vacances en Bretagne..., populaire aussi qui était fin des années 50 et celui là. des gags qui m'ont détendue et puis Bernadette Lafont est une interprète nickel sur ce film, elle fait rire et en rajoute, le personnage principal est aussi notre fil conducteur. ça reste une comédie par moments caustique un tantinet cruel et par d'autres des longueurs que je n'aurai pas laissées....

  • Willy C.

    Très bon film, beau scénario, c est drôle et émouvant, chapeau à toute l'équipe

  • defleppard

    Film ovni sympathique au début, puis l'ennuie vient rapidement. 1 étoile

  • elriad

    véritable coup de cœur pour ce joli film assumé de bout en bout, aussi drôle que poétique, à mi chemin entre l'univers d'Amélie Poulain et de l'ambiance de certains Ozon. tout est fin, délicat, intelligent. Guillaume Gouix trouve là l'un de ses meilleurs rôles depuis "Hors les murs" et prouve s'il en était besoin toute la maturité de son jeu. Anne Le Ny est délicieuse et bien trop rare à l'écran et les sœurs Lafont/Vincent en parfaite adéquation. Le film type qui montre toutes les limites de la remise de prix des Césars car il est clairement évident que ce petit bijou aurait pu être nommé dans quasiment toutes les catégories. Y compris costumes, décors, musique.... une barre de bonheur !

  • Jean-philippe N.

    Beaucoup comparent "Attila Marcel" à "Amélie Poulain". Il me semble que c'est très réducteur pour le film de Jeunet. De plus, n'en déplaise à tous ces spécialistes, il apparait également que Guillaume Gouix est nettement moins joli qu'Audrey Tautou. Bon d'accord, je l'admets: si on ne rentre pas d'entrée de jeu dans l'univers de Sylvain Chomet, son film peut être parfois difficile à appréhender et de ce fait, son humour se révéler un tantinet imperméable. En attendant de le revoir dans de meilleures conditions d'approche et dans le doute le plus absolu:
    2,5/5

  • zvock083

    J'ai pas vu ce film comme une comédie du moins j'ai pas rigolé une seule fois je trouve qu'il se rapproche plus du drame. L'histoire d'un jeune homme perdu dans sa routine, qui parle pas et qui au final ne sait pas d'ou il vient. C'est un film qui dégage beaucoup de douceur, de légèreté et de poésie néanmoins il manque ce petit quelque chose pour que tout s'emballe et en faire un vrai grand film. Le casting est bon avec en tête une grande Bernadette Lafont et un très bon Guillaume Grouix. 2,5/5

  • quetedugraal

    Des acteurs tout en finesse dans cet univers onirique et décalé.

  • Joss Beaumont

    Non, rassure-toi, comparer "Attila Marcel" à "Amélie Poulain" ne réduit en rien le chef d'oeuvre de Jeunet. On ne parlait pas de clone mais juste quelques petites ressemblances dans le style. Amélie Poulain est une perle rare qui peut encore rester tranquillement dans son écrin sans être détrônée pour longtemps.

    "Guillaume Gouix est nettement moins joli qu'Audrey Tautou", hmmm... Je ne suis pas si sûr que ça. Quoique avec une bonne perruque, il a de forte chance mettre la pression sur la petite Audrey.

  • Jean-philippe N.

    J'ai bien compris! J'ai évidemment vu les vagues ressemblances au niveau de la photographie, des couleurs, de certains cadrages mais le film m'a paru nettement plus fade, plus kitch dans le "mauvais" sens du terme. Ceci dit, pour ma défense, j'arrive à apprécier les films de Wes Anderson qu'au second visionnage, au mieux! Il me semble que son univers puisse rappeler celui de Jeunet, en tout cas davantage que le film de Sylvain Chomet. C'est mon impression, mais je ne parierais pas ma chemise là-dessus! Le dernier Jeunet étant ce qu'il est, n'ayant pas encore vu "Grand Budapest hotel", difficile de d'être catégorique sur des films de "même génération". Quant à Mlle Tautou, sa prestation dans "Le casse tête chinois" étant là aussi à prendre avec circonspection, je me risquerais malgré tout à dire que si! Je veux dire que même avec une perruque, il y a des certitudes qui ont la vie dure...

  • crisus l.

    nul.

Voir les commentaires
Back to Top