Mon Allociné
De battre mon coeur s'est arrêté
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
De battre mon coeur s'est arrêté
Date de sortie 16 mars 2005 (1h 47min)
Avec Romain Duris, Niels Arestrup, Emmanuelle Devos plus
Genre Drame
Nationalité Français
Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
Presse 4,5 26 critiques
Spectateurs 3,710398 notes dont 850 critiques

Synopsis et détails

À 28 ans, Tom semble marcher sur les traces de son père dans l'immobilier véreux. Mais une rencontre fortuite le pousse à croire qu'il pourrait être le pianiste concertiste de talent qu'il rêvait de devenir, à l'image de sa mère.
Sans cesser ses activités, il tente de préparer une audition.
Distributeur UGC
Récompenses 20 prix et 10 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2005
Date de sortie DVD 19/10/2005
Date de sortie Blu-ray 01/03/2012
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 14 anecdotes
Box Office France 1 220 702 entrées
Budget 5,3 000 000 €
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 109961

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Les séances par ville
Voir plus de villes
Pour visionner De battre mon coeur s'est arrêté en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
De battre mon coeur s'est arrêté
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
De battre mon coeur s'est arrêté
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (4.99 €)
De battre mon coeur s'est arrêté
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
  • Louer (2.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
De battre mon coeur s'est arrêté (Blu-ray)
Date de sortie : jeudi 1 mars 2012
neuf à partir de 14.98 €
De battre mon coeur s'est arrêté (DVD)
Date de sortie : jeudi 1 mars 2012
neuf à partir de 6.48 €
De battre mon coeur s'est arrêté (DVD)
Date de sortie : mercredi 19 octobre 2005
neuf à partir de 7.49 €

Interviews, making-of et extraits

Tous les films sacrés aux César 0:00
Tous les films sacrés aux César
0 vue
Niels Arestrup revient sur sa carrière 10:05
Niels Arestrup revient sur sa carrière
305 691 vues
Romain Duris dans "De battre, mon coeur s'est arrêté" 1:59
Romain Duris dans "De battre, mon coeur s'est arrêté"
2 267 vues
5 vidéos

Acteurs et actrices

Romain Duris
Romain Duris
Rôle : Tom
Niels Arestrup
Niels Arestrup
Rôle : Robert
Emmanuelle Devos
Emmanuelle Devos
Rôle : Chris
Linh-Dan Pham
Linh-Dan Pham
Rôle : Miao-Lin
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Télérama
  • Télé 7 Jours
  • L'Express
  • Studio Magazine
  • Le Figaroscope
  • Rolling Stone
  • Le Nouvel Observateur
  • Ouest France
  • Ciné Live
  • Le Monde
  • Brazil
  • TéléCinéObs
  • Positif
  • Elle
  • Fluctuat.net
  • Paris Match
  • Zurban
  • Cinéastes
  • Libération
  • Première
  • Le Figaro
  • aVoir-aLire.com
  • MCinéma.com
  • Chronic'art.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
26 articles de presse

Critiques Spectateurs

ChroniqueMécanique
Critique positive la plus utile

par ChroniqueMécanique, le 04/09/2009

5,0Chef-d'oeuvre

Jacques Audiard signe ici un grand film, qui frôle le chef-d'oeuvre. Dans la continuité de l'excellent "Sur mes lèvres",... Lire la suite

Loskof
Critique négative la plus utile

par Loskof, le 14/03/2012

2,5Moyen

A la vue de toutes les éloges sur ce film je m'attendais à un véritable chef d'oeuvre mais il semble bien que ce film ne... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
36% 304 critiques 28% 241 critiques 6% 47 critiques 14% 115 critiques 8% 70 critiques 9% 73 critiques
850 Critiques Spectateurs

Photos

17 Photos

Secrets de tournage

Fingers

De battre mon coeur s'est arrêté est le remake d'un film de 1978, Melodie pour un tueur, de James Toback. "C'est Pascal Caucheteux, alors qu'il venait de finir de produire le remake d'Assaut de Carpenter, réalisé par Jean-Francois Richet, qui m'a demandé si la réalisation d'un remake pourrait m'intéresser, et si oui, lequel", explique Jacques Audiard. "La réponse m'a semblé évidente : c'était Fingers de James Toback. Pourquoi ? Bien sûr parce que le film m'avait marqué lorsque je l'avais vu à sa sortie. Mais sans doute aussi parce que c'était un film qu'on avait du mal à revoir, qui repassait peu et qui, à force, avait créé autour de lui un mystère supplémentaire". Ce film, selon le réalisateur, "c'est un peu la queue de la comète du cinéma indépendant américain des années 70. (...) Quand j'ai revu le film avec Tonino Benacquista, je me suis demandé si je ne lui avais pas survendu ! Il y avait des trous énormes dans l'histoire, des hauts formidables mais aussi des bas redoutables. Et puis beaucoup de poses cinématographiques très datées". Ce que confirme le coscénariste du film : "Quand je l'ai vu, je n'ai pas été séduit, trop décousu, trop underground qui se cherche. J'avais des réserves sur la narration, j'y voyais les pièges d'une transposition aujourd'hui et en France. Partant de l'enthousiasme de Jacques et de mes réserves, nous nous sommes dit qu'en travaillant, nous allions trouver un objet commun".

Double Tonino

C'est la seconde fois, après Sur mes lèvres (César 2002 du meilleur scénario), que l'écrivain Tonino Benacquista collabore avec Jacques Audiard. "Je n'avais pas vu Melodie pour un tueur quand Jacques m'a proposé de travailler sur l'adaptation. Tous les cinéphiles purs et durs en avaient un souvenir marquant et assez émerveillé. Ils se souvenaient d'Harvey Keitel pris entre le piano et la mafia, certains même inventaient des scènes qui n'existaient pas dans le film..."
14 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2005, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2005.

Commentaires

  • cinephile937

    Un film magnifique signé par un Audiard audacieux, le tout bercé par un magnifique morceau de piano ! Du grd Art !

  • Lucie G.

    Superbe générique de fin ; The Kills, Monkey 23

  • nanakomatsu59

    3 étoiles ; un film plein de poésie;
    critique sur le blog !
    http://cheznanaetryo.over-blog...

  • Syoul33

    Malgré sa courte durée (pour moi), c'est un bon film à voir. 4/5

  • Pascal37

    Beaucoup de choses pour rien ! On attend et voilà ! c'est fini ! Préparer une audition, et alors ? Même la musique ne fait pas accrocher, les magouilles sont inutiles, la relation avec le père du style : tu m'aimes moi non plus ! enfin rien de bon et confirmation que Duris n'arrive pas à jouer autrement que "DU" Duris ! Bon, on excusera, c'est un film Français ! 1/5 vraiment pour ne pas dire 0/5 !!! A fuir, ennui garanti avec en plus le SAV !

  • Ciemonde

    Un très bon film, extrêmement réussi et terriblement réaliste. :jap:

  • marcfieldfr

    Un bon telefilm

  • sfax59

    Film intéressant, sans véritable intrigue mais qui néanmoins fini par captiver. La performance de Romain Duris y est évidement pour beaucoup car il interprète magnifiquement, un personnage complexe et relativement torturé. A voir également pour l’excellent Niels Arestrup égal à lui-même.

  • eurydyx

    superbe film, et une belle prestation de duris

  • K?vin Louarn

    un excellent film avec Un Romain Duris parfait comme à son habitude

  • Jean-Pol Cardin

    Lourd et rempli de longueurs= Je note 2 étoiles sur 5.

  • Tyler_666

    Un chef d'oeuvre de mise en scène ! Bouleversant.

  • crisus l.

    2 étoiles sur 5; aucun des protagonistes n'a la moindre idée de ce qu'est la musique et encore moins le piano et tout le reste est aussi invraisemblable.

  • benoit V.

    j'ai découvert ce film aujourd'hui avec la section cinéma du lycée et bon de dieux la claque que j'ai prise !! c'est bouleversant: l'émotion est réelle, complète, c'est beau, Romain Duris est excellent dans son role, l'histoire n'a rien d'extraordinaire mais devient très rapidement captivante, le tout bercé de la douce mélodie du piano.
    4/5

  • alfiros

    excellent film ... tout simplement ..

  • Mephiless s.

    C'est à dire?

  • crisus l.

    Je suis pianiste, les auditions, les répétitions, le travail personnel du piano : tout est carricaturé dans ce film et si loin de la réalité, si loin de la sensibilité musicale.

  • Mephiless s.

    La sensibilité musicale y est quand même je trouve. Après pour toi ce n'est pas très réaliste mais pour ceux qui ne font pas du piano ça fait sens

  • crisus l.

    Alors tant mieux !

  • Warrior Girl

    4/5

    Un Romain Duris excellent, habité par son rôle comme souvent. On ressent sa passion, son implication, il apporte autant de crédibilité dans la violence que lors des moments plus en douceur.

    Dans De battre mon coeur s'est arrêté, il y campe Tom un agent immobilier, affublé de deux 2 associés "malhonnêtes" suivant les traces de son père (Niels Arestrup, un aura de mafieux) qui le fait tremper dans ses "magouilles" et le met en danger...
    Sa rencontre avec son ancien professeur de piano va le réveiller, le révéler et lui montrer un autre chemin possible....C'est un retour aux sources qui pourrait le sauver.
    Un très bon métrage que je conseille de voir. Magnifiques extraits de piano qui nous font vibrer.

  • willycopresto

    D'arrêter ce film, plusieurs fois j'ai été tenté ! Mortellement ennuyeux, il distille une ambiance malsaine, un climat délétère, bref une envie de s'en aller voir ailleurs ! C'est bien la peine de s'y être mis à plusieurs pour le faire, il n'y a aucun scénario et la trame de l'histoire tient en peu de choses. Malgré les louanges d'une critique bien pensante et autres médailles en tout genre, je déconseille aux dépressifs et autres neurasthéniques (voir ma critique)

  • Black-Night

    Merci beaucoup pour ton avis !
    "affublé de deux 2 associés" oulà pas bien réveillé, on a fait la zumba dans la pampa touto la noche XD
    Très envie de me faire la filmo de ce réal.

  • trineor

    Que quelque chose ne recoupe pas votre expérience ne signifie pas qu'il ne recoupe pas l'expérience d'autres que vous et soit sans valeur. Quand bien même, ce que vous dites me rappelle ce que disaient certains, pratiquant la danse classique, concernant Black Swan : qui parce qu'ils focalisaient sur ce en quoi le film ne représentait pas leur pratique de la danse, passaient totalement à côté de ce qu'il avait de beau et de grand cinématographiquement.

    Vous pointez l'invraisemblance du film : qu'est-ce qui est invraisemblable à vos yeux ? Qu'il y ait des règlements de compte violents entre petites frappes ? (Ne serait-ce pas, auquel cas, vous qui vous prononceriez sur un milieu que de toute évidence Audiard connaît mieux que vous ?) Ou qu'une petite frappe ait un talent de musicien ?

    Vous pointez l'absence de sensibilité musicale.
    Là je me dis que vous avez complètement manqué le film, et qui vous permettez des affirmations stupides. J'aime, écoute et joue le piano classique depuis mon enfance ; et je trouve dans ce film de la sensibilité et de la musique. Que direz-vous ? Que je n'ai "pas la moindre idée de ce qu'est la musique" ? Si, j'en ai plus qu'une idée. Elle m'est à peu près aussi nécessaire que l'air que je respire. Et la rudesse avec laquelle joue le personnage ici a tant à dire.

  • crisus l.

    "Que quelque chose ne recoupe pas votre expérience ne signifie pas qu'il ne recoupe pas l'expérience d'autres que vous et soit sans valeur".

    Ce genre de cliché on peut le dire de tout le monde, y compris de vous-même et de votre opinion sur ce film.

  • trineor

    Comme vous aviez l'air de penser que votre expérience de la pratique du piano constituait l'étalon de mesure de qui comprend ou ne comprend pas ce qu'est la musique, ce genre de cliché semblait nécessaire. Vous y donniez surtout l'impression de n'avoir, vous, pas la moindre idée d'un élément essentiel à la musique : l'hétérogénéité des approches, des interprétations et des intentions qui s'y trouvent.

  • crisus l.

    Non, vous avez raison, je n'ai pas la moindre idée de ce qu'est la musique ou le piano! Mais j'ai par contre une très bonne idée de ce que sont les donneur de leçons, si satisfaits du peu qu'ils savent...

  • trineor

    Je passe la punchline...
    Je suis certain que vous en avez une idée.
    Vous êtes peut-être même un pianiste plein d'âme, et c'est tout le mal que je vous souhaite. Mais l'idée que vous en avez semble si focalisée sur vous, si restreinte. J'ai connu aussi les auditions, les répétitions, le travail personnel du piano - le troisième seulement, désormais, mais je suis encore assez jeune pour que le souvenir des deux premiers ne se soit pas effacé. Et ce que j'ai vu dans ce film était loin d'être une caricature de ce que j'avais connu. Il faut tout de même cerner que le personnage de Duris dans ce film revient à la musique après une longue période sans pratique. Il y revient de façon impulsive, désordonnée ; il est tout à fait vraisemblable que sa méthode de travail soit atypique, puisque sa relation à la musique l'est. Plein de choses, la nervosité, la colère, la fascination, y sont exacerbées, parce que le personnage le veut. C'est ça que ce film a de beau.

  • Protovision599

    Magnifique, un succès pour Audiard, Romain Duris est juste excellent !

  • Protovision599

    Soit tu n'as rien compris, soit tu n'as pas de cœur, soit tu es déconnecté de la réalité ! L'ambiance malsaine reflète très bien la vie de tout les jours, à part si tu es encore à l'école primaire... Et il y a un scénario, du moins un fil conducteur. Preuve en est que tu n'as pas regardé le film jusqu'au bout ! De plus les acteurs sont justes géniaux, mais surtout bien dirigés !

  • Protovision599

    Exactement, je ne suis pas pianiste, mais les quelques notes m'ont donné envie d'écouter du Bach et même avec la caricature, je pense qu'il y a tout de même une part importante de vérité !

  • ChronociDe E.

    crisus l. n'a pas la moindre idée de ce qu'est le cinéma et encore moins le sens de la mise en scène. Absolument médiocre.

Voir les commentaires