Mon Allociné
Enter the Void
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Enter the Void
Date de sortie 5 mai 2010 (2h 30min)
Avec Nathaniel Brown, Paz de la Huerta, Cyril Roy plus
Genres Drame, Fantastique
Nationalités Français, Canadien, Italien, Allemand
Voir la bande annonce Voir ce film en VOD
Presse 3,0 26 critiques
Spectateurs 3,42065 notes dont 488 critiques

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 16 ans
Oscar et sa sœur Linda habitent depuis peu à Tokyo. Oscar survit de petits deals de drogue alors que Linda est stripteaseuse dans une boite de nuit. Un soir, lors d'une descente de police, Oscar est touché par une balle. Tandis qu'il agonise, son esprit, fidèle à la promesse faite à sa sœur de ne jamais l'abandonner, refuse de quitter le monde des vivants. Son esprit erre alors dans la ville et ses visions deviennent de plus en plus chaotiques et cauchemardesques. Passé, présent et futur se mélangent dans un maelstrom hallucinatoire.
Distributeur Wild Bunch Distribution
Récompenses 1 prix et 14 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2009
Date de sortie DVD 01/01/2012
Date de sortie Blu-ray 01/01/2012
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 15 anecdotes
Box Office France 51 977 entrées
Budget 10 000 000 €
Langues Anglais, Japonais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Enter the Void en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Enter the Void
Définition standard
VO
Disponible sur une Box Internet
Voir ce film en VOD
  • Louer
  • Louer (2.99 €)
Enter the Void
Définition standard
VF - VOST
Voir ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Louer (3.99 €)
Enter the Void
Définition standard
VF - VOSTFR
Voir ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (10.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Enter the Void - Édition Ultime (DVD)
Date de sortie : dimanche 1 janvier 2012
neuf à partir de 26.00 €
Enter the Void - Édition Collector (DVD)
Date de sortie : dimanche 1 janvier 2012
neuf à partir de 5.95 €
Enter the Void (Blu-ray)
Date de sortie : dimanche 1 janvier 2012
neuf à partir de 18.29 €
Voir toutes les offres DVD-BR

Interviews, making-of et extraits

<strong>Gaspar Noé</strong> Interview 2: Enter the Void 10:48
Gaspar Noé Interview 2: Enter the Void
67 795 vues
<strong>La Minute</strong> N°482 - Samedi 23 mai 2009 4:18
La Minute N°482 - Samedi 23 mai 2009
126 072 vues
<strong>La Minute</strong> N°669 - Mercredi 14 avril 2010 5:04
La Minute N°669 - Mercredi 14 avril 2010
44 314 vues
4 vidéos

Acteurs et actrices

Nathaniel Brown
Rôle : Oscar
Paz de la Huerta
Rôle : Linda
Cyril Roy
Rôle : Alex
Olly Alexander
Rôle : Victor
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Première
  • Filmsactu
  • Brazil
  • Studio Ciné Live
  • Excessif
  • Libération
  • Metro
  • 20 Minutes
  • Les Inrockuptibles
  • Elle
  • Le Parisien
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Ecran Fantastique
  • L'Express
  • TéléCinéObs
  • Le Monde
  • Cahiers du Cinéma
  • Télérama
  • Positif
  • Chronic'art.com
  • Libération
  • Ouest France
  • Marianne
  • Studio Ciné Live
  • Critikat.com
  • Première
26 articles de presse

Critiques Spectateurs

Mockylokkh
Critique positive la plus utile

par Mockylokkh, le 26/03/2013

5,0Chef-d'oeuvre

Qui, à part Gaspar Noé, aurait pu nous offrir Enter The Void ? Trip psychédélique et cinématographique ultime, déluge de... Lire la suite

L'homme le plus classe du monde
Critique négative la plus utile

par L'homme le plus classe du monde, le 01/04/2013

2,0Pas terrible

Enter the void est très inégal. Divisé en trois partie le film devient en fait de moins en moins bien au fur et à mesure... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
25% 121 critiques 22% 107 critiques 14% 67 critiques 14% 66 critiques 10% 50 critiques 16% 77 critiques
488 Critiques Spectateurs

Photos

22 Photos

Secrets de tournage

Les influences de Gaspard Noé

"J’ai eu une éducation athée mais, comme la plupart des athées, vers la fin de l’adolescence, quand on commence à fumer des joints, on commence aussi à se poser des questions sur la mort et sur l’existence d’un au-delà éventuel. Même si je n’ai jamais eu des tendances religieuses, j’ai commencé à m’intéresser aux livres traitant de la réincarnation, La Vie après la mort de Raymond Moody notamment, et je me faisais tout un film sur ce qui pourrait m’arriver si je venais à mourir. Cette peur de la mort s’estompe en grandissant, mais les premières idées de faire un film sur ce qui se passe après la mort du personnage principal viennent de cette époque-là. Plus tard, vers 23 ans, j’ai découvert sous champignons La Dame du lac (Robert Montgomery, 1947), qui est un film entièrement en vision subjective et, tout d’un coup, j’ai été transporté dans la télé et dans la tête du personnage principal, bien que le film soit en noir et blanc et sous-titré. Je me suis dit que filmer à travers les yeux d’un personnage était le plus bel artifice cinématographique qui soit et que le jour où je ferai un film sur l’au-delà, ce serait en vision subjective. Des années plus tard, l’ouverture de Strange Days de Kathryn Bigelow m’a confirmé l’efficacité de ce parti pris filmique. L’idée de ce film traînait donc depuis bien avant Carne ou Seul contre tous. Je l’ai écrit pendant près de quinze ans et je ne sais plus par combien de versions je suis passé. Les premières étaient beaucoup plus narratives et linéaires, les dernières plus abstraites et planantes."

Un casting d'inconnus et de débutants

Pour ne pas éclipser le film par des têtes d'affiche trop impressionnantes, Gaspar Noé a choisi des acteurs professionnels mal connus du grand public ainsi que des débutants: "Le parti pris était de ne pas avoir de comédiens qu’on puisse reconnaître, mais pas forcément des non professionnels car, pour le rôle de Linda, je voulais avoir une fille qui ait l’habitude de crier ou de pleurer sur commande, le film comportant de nombreuses séquences mélodramatiques. J’ai vu à la fois des jeunes actrices, des non professionnelles et des mannequins. Puis aux Etats-Unis, j’ai rencontré Paz de la Huerta que j’ai aimée plus que les autres. Il fallait ensuite que je trouve un frère qui lui ressemble physiquement, parce que je ne supporte pas les films où le frère et la soeur ne se ressemblent pas. Oscar (Nathaniel Brown) et Alex (Cyril Roy) eux, ne sont pas du tout des comédiens. La plupart des personnes à l’écran n’imaginaient pas qu’un jour ils joueraient dans un film. Ce sont des gens qui sont à l’aise dans la vie, ils s’amusent devant la caméra et je pense qu’à aucun moment, ni Nathaniel ni Cyril ne sentaient qu’ils travaillaient. Paz avait sans doute davantage conscience d’interpréter un rôle."
15 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2009.

Commentaires
  • Quiet_Ryan

    Une p*tain de claque. Esthétiquement il est sublime surtout si vous le voyiez en Blu Ray.
    Une expérience unique ce film, il va finir culte c'est pas possible autrement.
    Et je l'ai vu en version longue :D

  • Beerforbear

    A part le coté esthétique j'ai pas vue de réel intéret à ce film. 2h30 d'une histoire qui dit le début est totalement chiante et avec des effets de lumières ajoutés pour ceux qui planent.

  • GabbaGabbaHey

    impressionant ... du grand art.

  • Blaste

    Les répliques en anglais sont sous-titrées, pas celles en japonais. :D

  • krokmitten

    P'têt l'un des seuls qui a "les couilles" d'aller au bout de ses idées dans un cinéma francais trop coincé :)

  • Frédéric R.

    Cinéma Français trop coincé????? Tu dois pas en regarder beaucoup pour dire ça. Le cinéma français ne s'arrête pas à du Clavier ou du Kad Merad.

  • mobil

    vu en avant première à Lyon en ouverture de l'étrange festival ! Gaspar noé a répondu aux questions des fans :

    http://www.cadependdesjours.co...

  • gaetanlehobbit

    Juste un mot, l'effet "ville miniature" c'est du déjà vu dans "The Sandpit" (court métrage disponible sur Youtube) et l'effet "première personne dans un univers suversif" c'est aussi du déjà vu dans "MASSIVE swerve" (même chose). Mais après ce ne sont que de nouveaux effets de style, de nouvelles façon de filmer, de nouvelles figures de style qui n'appartiennent à personne. Il faudrait juste éviter de dire que Gaspar Noé les a inventé...

    Sur ce, je vous conseille ces deux courts métrages (surtout massive swerve), en attendant la sortie de ce chef d'oeuvre.

  • alexyybest83

    Alors justement, petite question, ce film est-il aussi violent qu'Irréversible (interdit au moins de 16 ans lors de sa sortie en salle) ou l'est-il moins et mérite alors une interdiction moins sévère ?

  • giyomesan

    Il est interdit aux -16ans je crois qd mm...

  • jokerdu24

    Il a l'air rare et intense !!! J'attends sa sortie avec impatience =)

  • Nicolas G.

    Ce film est une pure tuerie, le meilleur de l'année pour l'instant, et de très très loin. Une expérience assez incroyable!

  • ziizaa

    Je viens de faire un tour sur le site du film, il est vraiment bien : http://www.enterthevoid-lefilm...

  • Cyprypry

    J'ai vu le film y a quelque jour est il est impressionant!!

  • Funkad

    Rarement j'ai autant attendu un film, ça a l'air d'être du jamais vu visuellement!
    Mais je viens d'apprendre que le distributeur Wild Bunch n'a qu'une trentaine de copies France!? Ce n'est pas forcément de leur faute mais pourquoi un film comme celui là est aussi mal distribué et n'a pas de véritable promo, un film de cette ambition mérite tellement mieux! :??:
    Comme d'habitude, dès qu'un réalisateur se mouille un peu, plus personne ne le suit. Le -16 lui coûte peut-être chère.

  • alexyybest83

    Mais je me suis, justement, bien renseigné sur ce film guigus3, je dirais même très bien renseigné. Je pose cette question en connaissance de cause, et en connaissance du personnage qu'est Gaspar Noé. Je me rends compte de son travail fabuleux, de sa façon, si insolite et si transcendante de traiter les pulsions, les soubresauts dévastateurs et meurtriers de la psyché humaine, de sa façon si magnifique et si ingénieuse de filmer les mises en abîmes tourbillonnantes et psychédéliques. Je connais son cinéma sensoriel, impressionniste, brutal et radical. Je sais également qu'il s'y connait en vice, en crime, en atrocité insurmontables (voire irregardables)... J'ai vu Carne, j'ai vu Seul contre tous, j'ai vu Irréversible et je tiens absolument à découvrir (à vivre ?) Enter the void. Je ne pose cette question hasardeuse que pour essayer d'appréhender si Noé s'est adouci, s'il cherche moins la provocation, plus le respect, la confirmation de sa grandeur. Et puis, question sexe, drogue et mort comme tu dis, j'ai vu bien des films portants sur ces sujets, la plupart étaient "tout public".

  • Glaire Witch

    j'ai hâte !

  • guigus3

    exactement alexyybest83 ;) je croie que sa va etre excellent, mais t'inquiète que je ne me doutais pas de ta conaissence en cinéma je trouvais juste ta question étrange.

  • ôjudith

    Je l'ai vu en avant première samedi soir au Gaumont Opéra Paris. Gaspar Noé était là ainsi que Cyril Roy. Une vrai claque! Ma première en tant que spectatrice! Ouf!
    Ce n'est pas un film c'est une expérience pour laquelle j'ai servi de cobaye.
    On (Gaspar) a joué avec mes nerfs, je n'ai jamais eu les mains aussi moites devant un film. J'étais enfoncée dans mon siège limite à pleurer comme une gosse, j'avais envie que ça s'arrête, je voulais disparaître... j'ai cru qu'il avait duré 5h au moins.
    Evidemment, il aborde des sujets durs et violents mais qui nous touchent tous : la sexualité de nos parents, l'avortement, le sexe, la drogue, le rapport de l'homme avec la femme enfant ou la femme maternelle, la mort,... âmes sensibles s'abstenir, mais il y a une ligne de conduite parfaite... Ce n'est pas choquer pour choquer ça serait trop facile... c'est bien plus subtil. Un message est caché derrière chaque horreur. Ce film m'a marqué à vie... je n'arrête pas d'y penser depuis... Les effets et les mouvements de caméra sont superbes, idem pour la musique et les ambiances... Je suis déjà allée à Tokyo mais ce Tokyo là je ne le connaissais pas! Ce film est à mi-chemin entre le clip de Prodigy "Smack my bitch up" et les clips très dark de Tool. Psychédélique et violent à la fois. Une fois le générique de fin on ne demande pas son reste. Mais on dit BRAVO et euh je vous dois combien docteur?

  • les révoltés de l'an 2000

    J'aime beaucoup Gaspar Noé, et j'ai envie de voir ce film que je ne critiquerai pas, mais la bande-annonce ressemble trop au clip de smack my bitch up à mon goût.

  • hibourose

    Je viens de voir le film en avant première avec un débat après la séance avec Gaspard Noé et il nous a dit clairement qu'il s'était beaucoup inspiré du clip de "smack my bitch up". Le début du film est vraiment bon, c'est à dire la première heure. Mais il aurait pu enlever 30 min à son film car à force c'est un peu trop.

  • cineliz

    ouaip on sent lourdement le côté répétitif après plusieurs doses de son effet visuel récurrent (caméra qui se faufile partout et pales tunnels de lumière), mais impressionnant à tous les coups

    à part ça je suis unkut dans sa critique :jap:
    on pourra mieux discuter de l'interprétation du film après sa sortie, mais il y a des choses à dire et Noé qui était présent à l'avant première nous a filé pas mal de pistes

    (bug?)

  • cineliz

    ouaip on sent lourdement le côté répétitif après plusieurs doses de son effet visuel récurrent (caméra qui se faufile partout et pales tunnels de lumière), mais impressionnant à tous les coups

    à part ça je suis unkut dans sa critique :jap:
    on pourra mieux discuter de l'interprétation du film après sa sortie, mais il y a des choses à dire et Noé qui était présent à l'avant première nous a filé pas mal de pistes

  • Punkville

    Il me tarde vraiment de le voir celui-là.

  • Craspeck

    pas assez de copies je trouve :(

  • nelza_ziboux

    une oeuvre esthétique qui a davantage sa place dans une expo que dans une salle de ciné lambda aux cotés de camping2 et autres...

  • Etienne Meneux

    Skins-Lois, à mon gout le -16 ans est largement mérité ....

  • ChefBrodie

    Une experience qui s'essoufle vers la fin je trouve.En revanche niveau réalisation c'est très inventif, ça bouge tout le temps, c'est dynamique, immersif, mais je me répète, il y a une demi-heure en trops.

    Côté scénario, là il y a du bon et du moins bon, la période flash-back, enfance, traumatisme, le fait de revenir en permanence au besoin maternelle, j'ai trouvé ça très intelligent et bien servie par la réal.
    Par contre, l'après avec la soeur et surtout la fin ( qu'on devine très vite), beaucoups moins intérréssé par ces passages.

    Dans tout les cas, il faut le voir même si on risque de détester.Je préfère tout de même Irreversible et Seul contre tous.

  • -SoulMate-

    j'ai été tres affecté par ce film pendant deux jours, il m'a vraiment marqué, j'ai faillit le revoir mais une fois devant la caisse je me suis desisté, j'etait vraiment fatigué physiquement/mentalement ce jours là pour le revoir
    je sais pas expliquez moi est ce que le fait de s'etre fait chauffer par une voisine inconnue pendant toute la seance decuple l'effet du film elle a pa arretée de donner des coup de coude et de pied je coimprends pas ce film m'a marqué a vie serieux

  • sandman78

    Un film bien merdique. Y'a rien à sauver.

  • 1M5N2O

    Venant d'un fan de Lost... c'est toi qui est plus à sauver.

  • jo4

    Noé aime provoquer des déluges dans les salles obscures, déluges d’applaudissement ou de mépris mais un déluge quand même. Avec une photographie magistrale et une réalisation époustouflante Enter The Void est un film esthétique de haute qualité. Regrettablement Gaspar Noé mêle trop ses fantasmes charnels à son film et il en résulte en surabondance. Néanmoins Enter The Void innove un style bien défini et offre une expérience unique à un sécateur bientôt déboussolé. Les premières minutes du film sont les plus puissantes car elle nous immerge directement dans un monde somptueusement coloré et inéluctablement dérangeant. Par la suite ce monde devient de plus en plus angoissant et le spectateur se fait engloutir dans ce rêve réaliste jusqu'à se sentir piégé (les gens qui se sente trop ensevelis quitte déjà la salle), le bout du tunnel est encore loin mais on s’accroche. Le bout du tunnel atteint, on se réveil sur un siège rouge parmi une foule de gens désorienté. Entrer dans le néant, pour en revenir… ça vous tente ?
    Notations:

  • louis76000

    C'est bien le seul film que j'ai vu et que je ne saurais noté, je ne sais pas quoi en dire... Oui mais non... (la demi heure en trop est évidente, même la dernière heure traine en longueur selon moi). Je me suis senti agressé par les couleurs vives. Je ne sais pas quoi dire dessus ^^

  • Deboutilfaitnuit

    Enter the void aurait gagné à etre moins long, 30 minutes, voire meme 45 de moins, et c'etait le film par excellence. Malgré cela, ce film m'a tout meme sonné et ému. Des les premieres minutes, on sait que l'on est devant un ovni cinematographique, quelle originalité cette façon de filmer, on a les meme les clignements des yeux. Les flashbacks sur l'enfance du frere et de sa soeur sont vraiment bouleversants. Juste une chose à dire ... putain de film !!! A voir en grand au cinema, le film perdrait toute sa folie et son charme sur un ridicule écran d'ordinateur. Ca y-est c'est officiel, Monsieur Noé est grand.

  • zenheat

    une expérience à ne pas manquer!

  • thagiantcoucou

    Encore vivant après l'avoir vu, je crois que c'est une sacrée performance de ma part.

  • Athalie

    Une pure Bombe :)

  • Kubrick77

    Gaspar Noé aurait préféré la vf pour es raison d'immersion du spectateur français mais WB en a décidé autrement. Ceci dit, la vo est toujours préférable à la vf.

  • Anavrina

    Deception , deception, voir critique dans le sujet aproprié.
    Le film aurait dut ce limiter à un court métrage, s'arrêtant a la mort du protagoniste principal.

  • guigus3

    Excellent on en a le souffle coupé! Les images sont splendides, le film et extrêmement réaliste, les mouvement de camera te donne carrément la nausée, un véritable tripe au cinéma !!!

  • NOPOLIS

    Sublime, hypnotique, intense, spirituel, unique, immersif, beau, dur, tendre... Noé a signé son chef d'oeuvre! Et du même coup une piece maitresse du cinema français

  • badboybubby

    Enter the void est une balade existentielle dans les affres de l'incertitude de la condition humaine, dans la souffrances mais aussi les moments de plaisir et le sentiment du beau et de l'étrange, réalisé par un réalisateur qui à eu la force et le courage de laisser libre court à son instinct. Il y a aussi des clichés, des maladresses qui sont sans doute les déchets naturels d'une expérience cinématographique qui n'a pas d'autre but que le vide.

  • badboybubby

    c'est fou ce que je peux être con

  • OzDeniro

    un des films les plus bizarre que j'ai vu
    si ce n'est le plus bizarre
    en plus cette connerie dure 2h30 jetais au ciné on a eu du mal a rester juska la fin

  • badboybubby

    @Oz deniro, t'aurais mieux fait d'aller a carrefour avec ta mère, ou voir camping 2.

  • laurent lyon

    Plus bête que pervers.

    Certes le film n'est que dans la violence, et se complaît dans le moche (même filmés, le moche et le sâle restent moches et sâles).

    Les images sont plutôt faciles.
    Il suffit de lancer un jeux vidéo sur PS3 et on vit dans le même univers avec quelque chose de plus immersif en plus.

    Philosophie de Noé ?
    Faut pas pousser non plus.
    On fait pas de la philo et on ne pense pas le monde en mattant des pervers et des camés.
    Quand à sa psychologie, elle se résume à une cause = une conséquence.
    Ca n'est même pas naïf, c'est bête.

    Moi j'ai trouvé surtout que c'était long.
    Mais bon, un truc aussi bête aurait tout aussi bien put durer 30 minutes que j'aurais trouvé ça trop long quand même.

  • -SoulMate-

    "vieux con"

  • marivalentine

    Et comment fait-on pour le voir alors que, à peine dix jours après sa sortie, il n'était pratiquement plus distribué ? Je ne comprends pas ce "black out" des distributeurs…

  • Kharynn

    Très bon, mais un peu long. D'ordinaire je n'aime pas les films où on ne voit pas où ça veut en venir. Mais certaines scènes sont tellement neuves pour l'oeil...

  • banzaifant

    @badboybubby: Vu tes références cinématographiques on peut aisément penser que tu t'es fait avoir par Noé. Un film expérimental n'aura jamais la distribution d'un film classique, et tes propos vis-à-vis de Carrefour te donnent un arrière-goût de maoïste déçu. Pourtant Enter the Void est un chef d'oeuvre spécialement conçu pour les gens de ton gabarit: sexe, gore, Aria de bach, mise en scène parkinsonienne... tout y est pour que tu puisses t'y retrouver. La vulgarité de la norme et la vulgarisation de l'art.

  • niu niu

    beaucoup aimé ce coté "expérimental",la caméro "dans l'oeil" de l'acteur au départ,les images vues d'en haut...mais que de longueurs,vraiment trop trop long...en salle art et essai,bien sur...et à une heure indue...bref,j'ai craqué au bout de 2h20...(il était minuit15,j'en pouvais plus)dommage,j'ai su ensuite qu'il ne me restait que 10 mn à tenir pour connaitre le dénouement!!!!qui va me raconter si le bad trip est un vrai bad trip ou une allégorie de la réincarnation??????

  • Rémi Sudre

    50 ans d'avance, ésperons-le... Qu'un jour les génies soit reconnut à leur juste valeur, Kubrick n'est-il pas encore un peu dérangeant dans les yeux de certains...

  • Manol

    Et quel rapport avec Bienvenue chez les chtis?

  • GabbaGabbaHey

    Putain, ca fait dans longtemps quand même...

  • bobmars13

    ahhhhhhhhhhhhh 1decembre !!! jveu retourné dans le trippp, viteee!

  • marstojupiter

    Enter the void est tout simplement le meilleur film depuis une bonne vingtaine d'année....Ou bien l'une des plus grosses claques cinématographiques de tous les temps... Jusqu'à ce jour je l'ai vu 5 fois dans les salles parisiennes...
    Merci encore pour ce chef d'oeuvre, vivement le dvd le
    1er décembre.....

  • Wolvy .

    @ jymfaho : et on peut savoir en quoi ce "film culte" aurait "50 ans d'avance sur son temps" !?

  • Wolvy .

    Moins d'un mois, et... arrivée dans les bacs du monumental Coffret Collector d'Enter the Void, yes !^^ A mon avis, ceux qui le désirent vraiment, commandez-le dés maintenant.

  • iruo

    Arrrr .... plus que 11 jours et 16 heures !!!

    ^^ Suis tellement impatient !!

  • bobmars13

    + ke 5

  • Glaire Witch

    c'est bon je l'ai !

  • Glaire Witch

    je le mate des ce soir

  • L_Ego

    Culotté, culotté... Déculotté, tu veux dire !
    Personnellement, je n'ai pas supporté la totalité du bout film. Au bout de 2 heures de caméra qui tourne constamment sur elle-même entre un chiotte, une cuisine crade et des étages de parking, j'en ai eu vraiment ras-le-bol.
    Dommage, l'idée de départ était exploitable. Mais trop c'est trop. J'étais venu voir un film pas un exercice de style.

  • christof28

    Chef d'oeuvre!!! Un conte initiatique.

  • Julian85

    une première heure géniale, la suite un peu répétitive et surtout trop étendue dans la longueur, mais reste une expérience forte et sensible

  • QT-RR

    Trip métaphysique et psychédélique impressionnant, magnifique visuellement, et la manière dont se deroule l'ensemble est rondement bien menée. Dommage qu'il yai tant de longueurs

  • pikasis

    Zenaben > Oui, ce "truc" est un trip, c'est pas pour autant un film... en plus à force de faire des "sois disants" films originaux qui ne tournent qu'autour du sexe ou de la drogue, on finit par ne plus trouver ça original. Franchement ce film n'est ni plus ni moins un clip de Prodigy trop long qui enchaine les scènes malsaines et angoissante. C'est plus le délire d'un réalisateur défoncé qu'autre chose, et dire que les critiques vont appeler cela de l'art... Merde...Ils font chier ces réalisateurs qui se prennent pour des putains d'artistes en choquant un maximum en perdant leur fuckin' crédibilité...

  • MMVIII

    Extrême en tout point, visuellement magnifique, vraiment.

  • Dr. Von Frosch

    C'est long, c'est mal joué, c'est chiant et ça ne rime à rien. Des effets de caméra et de lumiéres justent bons à donner la nausée et faussement stylisés pour donner une impression de trip metaphysico-artistique. Truc qui n'a rien de neuf puisque ce genre de film existe depuis les 90's au Japon... C'est peut-être ça qui est vraiment gerbant : un réalisateur surestimé et qualifié d'artiste parce que ses films ne sont appréciés que par une minorité qui dépose une belle bouse en prétendant être avant-gardiste ! Non, non, môssieur Noé aime simplement le cinéma de niche et particuliérement le nippon... A oublier de suite à moins d'être un amateur de la paille dans le nez !

  • Johnny B.

    Le plus mauvais film de Gaspar, et de toute façon, il peut sûrement rentré dans le top 100 des films les plus pourris de l'histoire du cinéma.

Voir les commentaires