Mon Allociné
Naked
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Naked
Date de sortie 22 septembre 2010 en DVD
Avec David Thewlis, Claire Skinner, Lesley Sharp plus
Genre Drame
Nationalité Britannique
Ce film en VOD
Presse ? 0 critique
Spectateurs 4,0172 notes dont 28 critiques

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 12 ans
Johnny ne sait plus qui il est vraiment. En pleine dérive, il est obligé de partir loin de Manchester, sa ville natale.
Distributeur -
Récompenses 2 prix et 5 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 1993
Date de sortie DVD 22/09/2010
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage -
Budget -
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Naked en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Naked
Haute définition
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Naked (DVD)
Date de sortie : mercredi 22 septembre 2010
neuf à partir de 17.92 €
Naked (DVD)
Date de sortie : mercredi 6 décembre 2006
neuf à partir de 17.00 €
Naked - DVD Zone 1 (DVD)
Date de sortie : mardi 20 septembre 2005
neuf à partir de 36.65 €
Voir toutes les offres DVD-BR

Acteurs et actrices

David Thewlis
David Thewlis
Rôle : Johnny
Claire Skinner
Claire Skinner
Rôle : Sandra
Lesley Sharp
Lesley Sharp
Rôle : Louise Klemser
Katrin Cartlidge
Katrin Cartlidge
Rôle : Sophie
Casting complet et équipe technique

Critiques Spectateurs

Oulinocov
Critique positive la plus utile

par Oulinocov, le 30/12/2015

4,0Très bien

Il se pourrait bien que Mike Leigh soit le cinéaste britannique le plus so british, tout en étant le plus original et le... Lire la suite

AlphaWolf
Critique négative la plus utile

par AlphaWolf, le 04/10/2013

1,5Mauvais

Dans une Londres terne, glaciale, miteuse, Mike Leigh nous offre une suite décousue de rencontres dont on n'arrive pas à... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
14% 4 critiques 57% 16 critiques 14% 4 critiques 11% 3 critiques 4% 1 critique 0% 0 critique
28 Critiques Spectateurs

Photos

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1993, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1993.

Commentaires

  • rock07

    Autant je me suis délecté avec "Be happy" (2008) de Mike Leigh (voir ma critique dans ce blog), autant j'ai détesté ce film. Le film commence par une scène de viol dans une impasse de Manchester. Johnny, qui en est l'auteur, vole une voiture et s'enfuit à Londres où réside et travaille son ex-copine. Ce n'est pas un petit truand, un malfrat de bas étage, ou un drogué mais un intellectuel, cultivé en pleine dérive. Les scènes de violence et de sexe alternent avec des rencontres entre personnages aussi désespérés et déjantés les uns que les autres mais là où, dans "Be happy" les dialogues étaient drôlesse, les scènes plus cocasses les unes que les autres, les personnages attachants, on n'a ici qu'un monologue verbeux pendant 2 longues heures, des scènes vulgaires et choquantes et un cinéma misérabiliste.
    Je suis très déçu par ce film dont je ne comprend pas comment il a pu obtenir autant de récompenses (en particulier prix d'interprétation à Cannes pour David Thewlis!!!)

  • sinemaze

    Marrant ça, j'ai largement préféré Naked au personnage de Poppy qui m'a gonflé !
    :D

    En y réfléchissant plus tard, je me suis demandé si Be happy n'était pas une sorte de réponse thématique à Naked... simplement par rapport à l'attitude et au discours respectif de Poppy et de Johnny, la philosophie de vie résolument optimiste pour l'une et désespérante pour l'autre..

  • sinemaze

    ... emprunte de cynisme.

  • teofoot29

    Naked est un pure chef d'oeuvre mais malheureusement pas reconnu du grand public.

  • happykollapse

    Ce film m'avait fortement marqué a sa sortie en 1993. J'avais malheureusement oublié son nom et son auteur. Plus de 20 ans après je le retrouve et je me reprend une claque. Quelle ambiance ! Noire, sale et misanthrope, il est clair que ça ne peux pas plaire a tout le monde, les dialogues "cyniquo-intellectualo-methaphysico-apocalyptiques" (lol) incessants peuvent agacer mais les amateurs de cinéma anglais social et désespérant devraient s'y retrouver.

Voir les commentaires