Mon AlloCiné
Marie-France Pisier

État civil

Métiers Actrice, Scénariste, Réalisatrice
Nationalité Française
Naissance 10 mai 1944 (Dalat - Indochine)
Décès 24 avril 2011 à l'age de 66 ans

Biographie

En 1961, François Truffaut recherche une adolescente pour donner la réplique à Léaud- Doinel dans Antoine et Colette, l'un des sketchs de L'Amour à vingt ans."La partenaire de Jean-Pierre doit être une vraie petite jeune fille, pas une lolita, pas une "blousonne", pas une petite jeune femme. Elle doit être simple et rieuse, et avoir une bonne culture moyenne. Si trop "sexy", s'abstenir", dit l'annonce. C'est grâce à une photo, sur laquelle elle se promène en famille dans les rues de Nice, que Marie-France Pisier, qui fait alors partie d'une troupe de théâtre amateur, est choisie par le cinéaste, tombé sous le charme.

On retrouvera Colette dans L'Amour en fuite, la dernière aventure de Doinel -coécrite par la comédienne en 1979. L'élégante Marie-France Pisier, vue à ses débuts dans des films de genre de Robert Hossein, est alors devenue une égérie du cinéma d'auteur, apparaissant dans les univers oniriques de Robbe-Grillet, Buñuel, Rivette (l'enchanteur Celine et Julie vont en bateau), Demy et surtout du jeune Techiné : elle obtiendra grâce à lui deux César du Meilleur second rôle, pour Souvenirs d'en France en 1976 et Barocco en 1977. En 1976, année de la consécration, les Césars récompensent aussi l'actrice pour sa prestation dans Cousin, cousine de Tacchella, chronique sentimentale dont le succès aux Etats-Unis lui permet de tenter sa chance à Hollywood (The Other side of midnight).

Intellectuelle engagée dans les combats de son époque, Marie-France Pisier, diplômée en droit et science politique, prend aussi part à plusieurs succès populaires, dans lesquels son rire en cascade fait mouche. Partenaire de Bebel dans L'As des As en 1982, elle campe une productrice cynique dans Le Prix du danger. Plus rare dans les années 90, elle trouve cependant un de ses plus beaux rôles, celui d'une bourgeoise en mal d'enfant, dans Marion de Manuel Poirier en 1996. George Sand dans La Note bleue, elle interprète aussi Mme Verdurin dans Le Temps retrouvé de Ruiz. Pour ses deux passages derrière la caméra, elle se penche sur son histoire familiale : une enfance en Nouvelle-Calédonie (Le Bal du gouverneur, adaptation d'un de ses romans en 1990) et le décès de ses parents (Comme un avion en 2002).

De plus en plus en plus présente sur les planches, Marie-France Pisier, qui fut l'héroïne du feuilleton à succès Les Gens de Mogador en 1972, apparaît dans des séries audacieuses (Clara Sheller, Le Chasseur). Au cinéma, elle est sollicitée par la jeune génération pour des portraits de famille émouvants (Dans Paris de Christophe Honoré), explosifs (Pardonnez-moi) ou amusants (Il reste du jambon ?).

Ses premiers pas à l'écran

Antoine et Colette
Antoine et Colette
1962
L'amour à vingt ans
L'amour à vingt ans
1962
Les Saintes nitouches
Les Saintes nitouches
1962
La Mort d'un tueur
La Mort d'un tueur
1963

Ses meilleurs films et séries

Céline et Julie vont en bateau
Céline et Julie vont en bateau
1974
L'Amour en Fuite
L'Amour en Fuite
1978

Sa carrière en chiffres

48
Années de carrière
3
Récompenses
72
Films
9
Séries
3
Nominations
19,6 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Comédie dramatique : 32 %
Drame : 24 %
Comédie : 22 %
Romance : 22 %

Ses stats sur AlloCiné

3
Vidéos
23
Photos
10
News
69
Fans

A tourné le plus avec

Jean Rochefort
Jean Rochefort
3 films et 1 série
André Téchiné
André Téchiné
4 films
Les Soeurs Brontë (1979), Barocco (1976), Paulina s'en va (1975), Souvenirs d'en France (1975)
Le temps retrouvé (1999), Les Soeurs Brontë (1979), Barocco (1976), Souvenirs d'en France (1975)
Jean-Pierre Léaud
Jean-Pierre Léaud
4 films
Les cent et une nuits de Simon Cinéma (1995), L'Amour en Fuite (1978), Baisers volés (1968), L'amour à vingt ans (1962)
Bulle Ogier
4 films
Le Fils de Gascogne (1995), Sérail (1976), Paulina s'en va (1975), Céline et Julie vont en bateau (1974)
Raoul Ruiz
Raoul Ruiz
3 films
Anémone
3 films
Le Fils de Gascogne (1995), Les Nanas (1984), French postcards (1979)
Guy Marchand
3 films
Dans Paris (2006), Paid (2006), Cousin, Cousine (1975)
Pardonnez-moi (2006), Le temps retrouvé (1999), Les Soeurs Brontë (1979)
Boulevard des assassins (1982), Paulina s'en va (1975), Souvenirs d'en France (1975)
Une maman dans la ville (TV) (1992), Le Bal du gouverneur (1988), Le fantôme de la liberté (1974)
Pardonnez-moi (2006), Un Ami parfait (2005), La Note bleue (1991)
Jean-Paul Belmondo
Jean-Paul Belmondo
3 films
Les cent et une nuits de Simon Cinéma (1995), L'As des As (1982), Le corps de mon ennemi (1976)
Commentaires
  • OKDAC
    D'autres l'auront dit, reconnu bien avant moi mais j'ai pu remarquer la simplicité de cette Dame aux grands talents et à la générosité du coeur... Une étoile est parti et laisse derrière elle tout un arc en ciel de films d'auteurs de qualité..
  • Mohicane
    :jap: Oui - je l'avais énormément appréciée en 2009 dans la série TV de France 2 "Le chasseur" - RIP
  • thamnophile
    :) Une grande actrice nous a quittés. RIP !
  • brunodinah
    Tous mes hommages à cette grande actrice qui a tournée avec les plus grands (je viens de voir sa filmographie) : Hossein, Zulawski, Bunuel, Oury et tant d'autres.Je l'avais vu dans "Pourquoi pas moi ?" (avec Johnny Hallyday dans le rôle d'un toréro) et c'est vrai qu'elle était pas mal. Par contre, le film est bidon !
  • thamnophile
    Excellente en Maryline ROUSSEL dans Miroir, mon beau miroir. Vraiment une très grande actrice que nous n'oublierons pas de sitôt !
  • angelabassompierre
    j'entends ça, "un jour un destin" sur france 2. C'est dur, pauvre femme et c'est sûr que la vie est une lutte. J'ai vu des films où elle a joué, la souffrance et les maux psychiques... c'est chaud. Attends, elle vit 26 avec et ensuite seulement ils se marient, j'aurai tout entendu, ils auraient pu fêterils pouvaient faire un mariage républicain! autant qu'il y ait de tout... elle avait jeté son dévolu sur un beau mec, c'est vrai. appeler une amie la veille de clamser, ça fait froid dans le dos, la pauvre a dû sentir sa fin imminente. r i p
Voir les commentaires
Back to Top