Mon AlloCiné
Dario Argento

État civil

Nationalité Italien
Naissance 7 septembre 1943 (Rome, Italie)
Age 74 ans

Biographie

Critique de cinéma dans les années 60, Dario Argento signe l'un de ses premiers scénarios pour Une corde, un colt de Robert Hossein en 1968. Un an plus tard, il est repéré par Sergio Leone, qui lui demande d'écrire le scénario de son Il était une fois dans l'Ouest en collaboration avec Bernardo Bertolucci. En 1970, son père, le producteur Salvatore Argento, permet à Dario Argento de passer pour la première fois derrière la caméra avec L'Oiseau au plumage de cristal. Un film qui pose les jalons de ses thèmes favoris : la fascination pour les animaux, la mémoire visuelle (un homme est témoin d'une agression mais ne se souvient pas du visage du coupable qui le harcèle désormais) et une enquête policière dans le plus pur genre transalpin que l'on nommera plus tard le giallo, du nom de la couleur jaune des couvertures de romans policier en Italie.

Scénariste de ses propres films, Dario Argento enchaîne presque immédiatement avec Le Chat a neuf queues dont les producteurs imposent un casting international avec notamment Karl Malden, James Franciscus et Catherine Spaak. Cette fois, c'est un ex-policier aveugle qui est le témoin auditif d'un crime, le chat du titre faisant référence aux indices qui permettent de retrouver le coupable. En 1971, le réalisateur clôt sa "trilogie animalière" avec Quatre mouches de velours gris, en mettant en scène Michael Brandon, Jean-Pierre Marielle et des mouches, pivots de l'intrigue.

Après ses trois premiers longs métrages couronnés d'un succès critique et public, Dario Argento se lance en 1973 dans un projet plus personnel : Le Cinque Giornate, une comédie située pendant la Révolution italienne de 1848. L'échec du film pousse son réalisateur à retourner vers son genre de prédiction, le giallo. Ce sera Les Frissons de l'angoisse (1975), considéré par beaucoup comme son chef-d'oeuvre. Particulièrement sanglant, le film permet au metteur en scène de collaborer pour la première fois avec l'actrice Daria Nicolodi, qui devient sa femme, sa muse et la mère de sa fille Asia. Première participation également du groupe rock des Goblins à la bande originale, un groupe dont les compositions seront longtemps associées aux images sanglantes des films d'Argento.

En 1977, Dario Argento délaisse le giallo et s'engage dans la voie du fantastique avec le très visuel et inventif Suspiria dans lequel Jessica Harper est prisonnière d'une école de danse aux dirigeants maléfiques. Un an après, le réalisateur collabore à l'écriture et à la production du Zombie de George A. Romero (qu'il remontera pour l'exploitation européenne), puis enchaîne dans le fantastique avec Inferno en 1980, retrouve le giallo avec Ténèbres en 1982 et poursuit dans le fantastique avec Phenomena en 1985. L'échec relatif de ce dernier pousse Argento à se contenter quelques temps des seuls écriture de scénario et production de films (Demons et Démons 2). Son retour à la réalisation en 1987 avec Opera est, du propre aveu d'Argento, l'un des pires souvenirs de sa carrière.

Au début des années 90, le réalisateur italien s'exile aux Etats-Unis pour y co-signer Deux Yeux maléfiques avec George A. Romero, puis réaliser Trauma pour lequel il lance sa fille Asia alors âgée de 18 ans. Une collaboration renouvelée en 1996 pour Le Syndrome de Stendhal, nourrie de la passion d'Argento pour l'art. En 1998, le metteur en scène signe une nouvelle adaptation du Fantôme de l'Opera, puis produit Scarlet Diva, la première réalisation de sa fille Asia en 2000. Deux ans plus tard, Dario Argento retrouve le giallo dans Le Sang des innocents.

Après trois ans d’absence, il produit, scénarise et réalise le thriller Card Player, puis tourne l’année suivante le moyen métrage d’horreur Jenifer. En 2007, après avoir dirigé deux épisodes de la série horrifique Masters of Horror, il offre le premier rôle de Mother of Tears - La troisième mère à sa fille Asia. Il met en scène, un an plus tard, Adrien Brody dans Giallo, hommage aux films d’exploitation italiens. En 2012, il se lance dans l’adaptation du célèbre roman de Bram Stoker, Dracula, avec Asia Argento et Thomas Kretschmann, qui incarnait Alfredo Grossi dans Le Syndrome de Stendhal.

Ses premiers pas à l'écran

Scusi, Lei è Favorevole o Contrario?
Scusi, Lei è Favorevole o Contrario?
1966
Requiem pour une canaille
Requiem pour une canaille
1967
Cinq gachettes d'or
Cinq gachettes d'or
1968
Commandos, l'enfer de la guerre
Commandos, l'enfer de la guerre
1968

Ses meilleurs films et séries

Suspiria
Suspiria
1977
Ténèbres
Ténèbres
1982
Les Frissons de l'angoisse
Les Frissons de l'angoisse
1975

Sa carrière en chiffres

51
Années de carrière
0
Récompense
48
Films
2
Séries
4
Nominations
17,6 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Epouvante-horreur : 55 %
Thriller : 26 %
Policier : 11 %
Fantastique : 8 %

Ses stats sur AlloCiné

18
Vidéos
8
Photos
21
News
239
Fans

A tourné le plus avec

Asia Argento
Asia Argento
6 films
Dracula 3D (2012), Mother of Tears - La troisième mère (2007), Le Fantôme de l'Opéra (1998), Le Syndrome de Stendhal (1996), Il Cielo è sempre più blu (1995), Trauma (1993)
Michele Soavi
Michele Soavi
3 films
Opera (1987), Phenomena (1985), Ténèbres (1982)
Bud Spencer
3 films
Quatre mouches de velours gris (1971), Cinq hommes armés (1969), Cinq gachettes d'or (1968)
Commentaires
  • steeve.d
    Pour les fans un interview est à découvrir ici : http://www.viceland.com/fr/v3n...
  • pietro bucca
    Fan du Argento des années 70-80 (l'oiseau au plumage de crystal, le chat a neuf queues, quatre mouches de velours gris, suspiria, tenebre, opera, les frissons de l'angoisse, phenomena) valent vraiment leurs pesant d'or.
  • Sh?kiin?
    Le maître incontesté du cinéma d'horreur italien. Un des plus grands maîtres de l'horreur.
  • Navy723
    Le plus grand réal d'horreur selon moi, même si il a perdu de sa superbe.
  • CLEM 06
    Paradise is too perfect for humanity ! Dario Argento
  • julcine
    Oui tout à fait d'accord.. mais quand va t'il renaître tel le Phenix?? On y croit toujours..
  • Florian Malnoe
    J'ai vu "Ténèbres" et "Phenomena" de lui et j'ai adoré. Le prochain que je compte voir de lui est "Suspira".
  • StarryLighthouse
    Ah tien qui voilà ... ton commentaire sur Inferno sur youtube m'a mené ici... finalement l'univers n'est pas si vaste...
  • StarryLighthouse
    J'ai vu le "Syndrome de Stendhal" (1996) juste après sa sortie, et il est psychologiquement perturbant, c'est une jeune Asia Argento à l'affiche qui s'y colle :-)Par contre "Phenomena" qui se deroule en Suisse et sorti il y a 30 ans déjà, à mon avis, était moins convaincant...toutefois on y trouve Jennifer Connelly l'une des plus belles actrices de la periode mi 80s à la fin des 90s, accessoirement elle sait aussi jouer ;-)
  • StarryLighthouse
    Tu es la 1ere personne que je connais qu' il ai vu aussi ( à part mon grand frere qui avait loué le dvd à l'époque)... Dans les filmos de bons réalisateur il y a parfois des surprises comme celle ci qui sont eclipsés par des films plus célèbre.
  • StarryLighthouse
    Toujours !? Tout de même je crois que tu as un peu trop beurré ta tartine ! ;-) ...Si tu vois ce que je veux dire...
  • StarryLighthouse
    Bien vrai les pépites un peu moins connues sont parfois de belles surprises... Dis moi donc comment tu regardes les films... est -ce que tu les vois à travers la programmation TV , tu les cherches en bibliotheque, tu les achètes... etc... ?
  • Florian Malnoe
    Vous m'avez donner envie de le voir.
  • StarryLighthouse
    Ah ça c'est cool... mais je ne l'ai pas vu depuis 1997 (?) A 16 ans on a souvent une sensibilité différente qu'à 50 (par exemple)...mais il me semble que le film est assez bien noté :-)
Voir les commentaires
Back to Top