Notez des films
Mon AlloCiné
    Burt Reynolds

    État civil

    Métiers Acteur, Réalisateur, Producteur délégué
    Nom de naissance

    Burton Leon Reynolds Jr.

    Nationalité Américain
    Naissance 11 février 1936 (Waycross, Georgie - Etats-Unis)
    Décès 6 septembre 2018 à l'age de 82 ans

    Biographie

    Né d'un père cherokee et d'une mère italienne, Burt Reynolds grandit à Palm Beach, en Floride, et entame une carrière de footballeur professionnel que vient interrompre brutalement un grave accident de voiture. Se tournant vers le métier de cascadeur puis de comédien, il interprète quelques séries télévisées comme Gunsmoke (1962-1965) et Hawk (1966), avant de s'illustrer au cinéma dans les westerns Navajo Joe (1966) et Les Cent fusils (1969).

    Mais c'est en incarnant en 1972 un Américain de classe moyenne qui s'improvise aventurier et archer dans Délivrance que l'acteur à la carrure athlétique accède à la célébrité. Il se spécialise dès lors dans les rôles de macho et d'homme fort, renouant avec ses premières amours, le football américain, pour s'en prendre plein la gueule dans la comédie de Robert Aldrich. Après avoir fondé avec ce dernier la société de production Roburt Company en 1975, il se lance dans la réalisation, se mettant ainsi en scène dans Gator (1976), un thriller où un ancien cambrioleur est chargé de provoquer la chute d'un politicien corrompu, et L'Anti-gang (1981), l'histoire d'un flic de la brigade des moeurs enquêtant sur une affaire d'assassinat.

    Passionné de vitesse et de course automobile, Burt Reynolds interprète sous la houlette de Hal Needham deux personnages récurrents, dont l'un, Bandit, passe son temps à narguer les shérifs (Cours après moi shérif en 1977 et Tu fais pas le poids shérif ! en 1980) et l'autre, J.J. McClure, concourt pour le Cannonball (L'Equipée du cannonball en 1981 et Cannonball 2 en 1984). Ayant tourné sous la direction de réalisateurs aussi talentueux que Peter Bogdanovich (Nickelodeon), Alan J. Pakula (Merci d'avoir été ma femme) et Don Siegel (Le Lion sort ses griffes), le comédien moustachu se retrouve malgré tout cantonné, dans les années 80, à des rôles de flics violents comme en témoignent ses prestations dans les polars Haut les flingues ! (1984), Malone (1987) et Preuve à l'appui (1988).

    Ne craignant pas l'autodérision, quitte à sombrer dans la "beaufitude", Burt Reynolds balade sa silhouette de dur à cuire vieillissant dans des comédies peu convaincantes comme Un flic et demi (1993) et Striptease (1996), où il campe un politicien véreux et libidineux. Sa carrière trouve un nouveau souffle en 1997 avec Boogie nights, et la critique internationale salue sa performance de réalisateur de films X dans ce long métrage de Paul Thomas Anderson inspiré de la vie de l'acteur porno John Holmes. Mais ses films suivants -Mystery, Alaska, Stringer et The Crew- ne remportant pas le succès escompté, l'acteur doit se contenter de rôles secondaires sous forme de clins d'oeil comme dans Jusqu'au cou (2005), où son personnage d'ermite excentrique fait référence à Délivrance, et Mi-temps au mitard (id.), remake de Plein la gueule.

    Malgré son âge relativement avancé, Burt Reynolds continue d'être actif devant les caméras. Il est ainsi à l'affiche de plusieurs films (pour la plupart inédits en France) dans des registres allant de la comédie (Shérif, fais-moi peur, Forget About It, Cloud 9) au thriller (End Game, Hollow Creek) en passant par le fantastique (King Rising - Au nom du Roi) et le drame (Dog Years). Parallèlement, l'acteur participe à plusieurs téléfilms (Un coeur à l'hameçon, Au coeur de la tempête) et séries télévisées (Earl, American Dad ! et "Archer Hitting the Breaks").

    Ses premiers pas à l'écran

    Riverboat
    Riverboat
    1959
    L'Espionne des Ardennes
    L'Espionne des Ardennes
    1961
    Angel Baby
    Angel Baby
    1961
    Gunsmoke
    Gunsmoke
    1962

    Ses meilleurs films et séries

    Délivrance
    Délivrance
    1972
    Boogie Nights
    Boogie Nights
    1997
    L'Equipée du Cannonball
    L'Equipée du Cannonball
    1981
    Les Cent fusils
    Les Cent fusils
    1969

    Sa carrière en chiffres

    58
    Années de carrière
    1
    Récompense
    93
    Films
    15
    Séries
    12
    Nominations
    10,4 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Comédie : 40 %
    Action : 25 %
    Drame : 19 %
    Policier : 16 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    29
    Photos
    16
    News
    67
    Fans

    A tourné le plus avec

    Charles Durning
    Charles Durning
    8 films
    Dom DeLuise
    Dom DeLuise
    7 films
    Charlie, mon héros (1989), Cannon Ball 2 (1984), La Cage aux poules (1983), L'Equipée du Cannonball (1981), Tu fais pas le poids shérif ! (1980), The End (1978), La Dernière folie de Mel Brooks (1976)
    Ned Beatty
    5 films
    Preuve à l'appui (1989), Scoop (1988), Stroker Ace (1983), Les Bootleggers (1973), Délivrance (1972)
    Sally Field
    4 films
    Tu fais pas le poids shérif ! (1980), La Fureur du danger (1978), The End (1978), Cours après moi shérif (1977)
    Richard Kiel
    2 films et 1 série
    Loin de ce monde (1987), Cannon Ball 2 (1984), Plein la gueule (1974)
    Raquel Welch
    3 films
    Forget About It (2006), Les Poulets (1972), Les Cent fusils (1969)
    Henry Silva
    3 films
    Mad dogs (1996), Cannon Ball 2 (1984), L'Anti-gang (1981)
    Jack Weston
    2 films et 1 série
    Gator (1976), Les Poulets (1972), La Quatrième dimension (1959)
    Norman Fell
    2 films et 1 série
    Loin de ce monde (1987), Paternité (1981), The End (1978)
    Lauren Hutton
    3 films
    Malone (1987), Paternité (1981), Gator (1976)
    Brian Keith
    3 films
    L'Anti-gang (1981), La Fureur du danger (1978), Nickelodeon (1976)
    Commentaires
    • Dossiers Brûlants
      je trouve pitoyable en france ils on pas sortie son dernier filmTHE LAST MOVIE STAR (de 2018) le trailer sympasl'un de ses dernier meilleur film de fin de carrièrela france meme pas foutu de lui rendre hommageburt été verseau comme moi :) lol
    • PUNISHER
      Stallone « Un jour triste, mon ami BURT REYNOLDS est décédé. Je me souviens de lui en 1979, il m'a toujours rappelé que je devais le nommer colonel Trautman dans FIRST BLOOD, j'ai dit que c’était impossible, parce que tu es trop cher et trop célèbre, et probablement plus dur que Rambo! Il a ri, il avait un grand sens de l'humour et j'ai tellement aimé sa compagnie ... RIP Buddy »
    • thierry R.
      Rip. acteur culte de ma génération ( l'équipée du cannonball ) .... à découvrir pour ceux qui ne le connaisse pas ( delivrance, boogie nght ... )
    • Terminatorrec
      Un comédien au charisme incroyable. Rip Burt.
    • PUNISHER
      RIP
    • .AL BUNDY.
      :( RIP Burt que j'adore
    • Leonzat
      Je suis de cette génération qu'il as découvert dans Boogie Nights : bien que ce fut un tournage très difficile pour lui, c'est le rôle qui me l'as fait découvrir : très attachant réalisateur et père de substitution de jeunes acteurs. Une Présence qui nous manque déjà. (Et Allociné qui va prendre trois ans à faire un article hommage).
    • BiggerThanLife
      Un très grand Monsieur du cinéma est parti, tant de souvenirs de films pour moi dans les années 70/80 principalement. Adieu Mr. :'(
    • PUNISHER
      RIP un grand acteur !
    • hocinebouharoun
      Burt Reynolds a été la star n°1 du box-office américain de 1978 à 1982.Notamment grâce au film Smokey and the Bandit (Cours après moi Shérif).5 années consécutives au sommet: c'était rarement arrivé à Hollywood.Shirley Temple, l'enfant star, avait realisé cet exploit dans les années 30.Le meilleur film dans lequel apparaît Burt Reynolds reste Delivrance de John Boorman.Il appellera d'ailleurs sa société de production Delivrance.Sa carrière déclinera au milieu des années 80 au point d'être considéré comme un has-been à la fin de cette même décennie.Le film qu'il fait avec Clint Eastwood, City Heat (Haut les Flingues) en 1984, est décevant artistiquement et commercialement bien que sympathique. Ce film reste l'un des moins bons avec Clint Eastwood. Le tournage n'a pas été de tout repos: le réalisateur Blake Edwards, censé être aux commandes du film, jette l'éponge et c'est Richard Benjamin qui le remplace. Clint et Blake Edwards ont eu des divergences à propos du casting féminin. Clint et Burt Reynolds, en tant que producteurs du film, gagnent la partie.Reste une bande-son jazzy sympathique.Burt Reynolds fera un come back avec Boogie Nights de Paul Thomas Anderson en 1997.C'était un acteur populaire dans les années 70, spécialiste de rôles physiques et musclés dans les années 70.
    • lucas b.
      Navajo Joe :)
    • kevsly
      A l'occasion de ses 78 ans, je laisse un commentaire: Acteur ayant un lourd CV de nanars mais qui reste quelqu'un d'important quand même, de talentueux et qui a une 'gueule'. A retenir en priorité des films comme 'plein la gueule', 'navajo joe', 'la cité des dangers', 'délivrance', ou 'boogie nights'.
    • -FRANCKY-
      RIP Hal Needham mort vendredi 25 octobre 2013 :(burt reynolds doit faire la gueule car Hal avait réalisé les 2 meilleurs films de burt reynoldscours après moi sherif + cannon ball 2 films qui avait fait un carton monstre au usa fin années 70 début années 80
    • -FRANCKY-
      burt reynolds et une légende americaine comme clint eastwood été meme ensemble dans le film : haut les flingues :)
    Voir les commentaires
    Back to Top