Notez des films
Mon AlloCiné
    Alexandre Arcady

    État civil

    Métiers Producteur, Réalisateur, Scénariste plus
    Nationalité Français
    Naissance 17 mars 1947 (Alger - Algérie)
    Age 73 ans

    Biographie

    Père d'Alexandre Aja.

    Alexandre Arcady a 15 ans lorsqu'il quitte l'Algérie, devenue indépendante, pour la France. En tant que cinéaste, il s'attachera à dépeindre cet exil ainsi que la communauté juive dont il est issu dans Le Grand carnaval (1983) et Là-bas, mon pays (1999). A 22 ans, Alexandre Arcady débute une carrière de comédien en apparaissant dans une série télé intitulée La Cravache d'or, pour devenir par la suite directeur du théâtre de Suresnes. Il aborde le cinéma en 1977 en produisant le premier film de sa compagne Diane Kurys, Diabolo menthe. L'année suivante, il passe à la réalisation avec Le Coup de sirocco - les premiers pas des "Pieds-Noirs" en France - qui donne le ton de nombre de ses films.

    Attaché au cinéma de genre américain, il lui rend hommage, tout en y intégrant des thématiques personnelles (la judéité, la famille, la Shoah), à travers le diptyque mafieux Le Grand pardon / Le Grand pardon II (1982 et 1992), la comédie policière Hold-up (1985), le polar L'Union sacrée (1989), ainsi que les thrillers K (1997) et Entre chiens et loups (2002). Il signe également la réalisation de Dernier été à Tanger (1987) et Pour Sacha (1991), deux films salués par la critique, avant de s'aventurer avec plus ou moins de succès sur le terrain de la comédie (Dis-moi oui, Mariage mixte et Tu peux garder un secret).

    Après cette série de films au ton relativement léger, Alexandre Arcady tourne un long métrage plus sombre : Comme les 5 doigts de la main (2009). Pour cette histoire concernant la vengeance d'une fratrie de 5 frères, il réunit à l'écran Vincent Elbaz, Pascal Elbé et Eric Caravaca. Le premier rôle est tenu par Patrick Bruel, qui collabore ainsi pour la cinquième fois avec le cinéaste. Après la noirceur de son film précédent, Alexandre Arcady change sensiblement de registre, en adaptant le best-seller de Yasmina Khadra, Ce que le jour doit à la nuit (2012). Le cinéaste met en scène une histoire d'amour se déroulant en Algérie dans les années 30, sur fond de conflits qui bouleversent le pays. Le film réunit à l'écran Vincent Perez et Anne Parillaud, aux côtés d'acteurs moins connus et débutants.

    Ses premiers pas à l'écran

    Avoir 20 ans dans les Aurès
    Avoir 20 ans dans les Aurès
    1972
    Diabolo Menthe
    Diabolo Menthe
    1977
    Le Coup de sirocco
    Le Coup de sirocco
    1979
    Cocktail Molotov
    Cocktail Molotov
    1979

    Ses meilleurs films et séries

    Ce que le jour doit à la nuit
    Ce que le jour doit à la nuit
    2011
    Le Grand pardon
    Le Grand pardon
    1982
    Le Coup de sirocco
    Le Coup de sirocco
    1979
    L'union sacrée
    L'union sacrée
    1989

    Sa carrière en chiffres

    44
    Années de carrière
    2
    Récompenses
    27
    Films
    0
    Série
    9
    Nominations
    28,6 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 38 %
    Policier : 24 %
    Comédie dramatique : 21 %
    Comédie : 17 %

    Ses stats sur AlloCiné

    7
    Vidéos
    3
    Photos
    24
    News
    63
    Fans

    A tourné le plus avec

    Richard Berry
    Richard Berry
    8 films
    Entre chiens et loups (2001), Là-bas... mon pays (2000), K (1996), Le Grand pardon II (1992), Pour Sacha (1990), L'union sacrée (1989), Le Grand carnaval (1983), Le Grand pardon (1982)
    Roger Hanin
    Roger Hanin
    6 films
    Le Grand pardon II (1992), L'union sacrée (1989), Dernier été à Tanger (1987), Le Grand carnaval (1983), Le Grand pardon (1982), Le Coup de sirocco (1979)
    Patrick Bruel
    Patrick Bruel
    5 films
    Comme les 5 doigts de la main (2009), K (1996), L'union sacrée (1989), Le Grand carnaval (1983), Le Coup de sirocco (1979)
    Mariage mixte (2003), Le Grand pardon II (1992), Pour Sacha (1990), Le Grand carnaval (1983), Le Grand pardon (1982)
    Alexandre Aja
    Alexandre Aja
    4 films
    Le Grand pardon II (1992), L'union sacrée (1989), Le Grand carnaval (1983), Le Grand pardon (1982)
    Mariage mixte (2003), Le Grand pardon II (1992), Le Grand carnaval (1983), Le Grand pardon (1982)
    Pierre Abbou
    4 films
    24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi (2013), Comme les 5 doigts de la main (2009), K (1996), L'union sacrée (1989)
    Ce que le jour doit à la nuit (2011), Comme les 5 doigts de la main (2009), Entre chiens et loups (2001)
    L'union sacrée (1989), Le Grand carnaval (1983), Le Coup de sirocco (1979)
    K (1996), Dis-moi oui... (1995), Le Grand pardon II (1992)
    Amidou
    3 films
    Comme les 5 doigts de la main (2009), Le Grand pardon II (1992), L'union sacrée (1989)
    24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi (2013), Ce que le jour doit à la nuit (2011), Là-bas... mon pays (2000)
    Tom Hygreck
    3 films
    24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi (2013), Tu peux garder un secret ? (2007), L'union sacrée (1989)
    Commentaires
    • angelabassompierre
      arcady, c'est la star... il me plaît bien lui aussi. De bons films sont à son palmarès.
    • angelabassompierre
      déjà fermés les commentaires pour 24 jours, tristounet.ça ouvre aux polémiques.très Alexandre Arcady mais des moments au début sont surjoués un peu.Globalement, pauvre Valérie benguigui, elle n'a pas pu honorer tous les films et me manque beaucoup, son charisme et son air enjoué. Zabou est pas mal seulement dire histoire d'Ilan ça hérisse et m'avait émue, je n'ai pas retenu l'issueau moment des faits seulement c'était fort de café choquant et effrayant! Ce fut de la cruauté gratuite et gros préjugé que de la communauté israélite, ils sont forcément aisés et nantis et seraient payeurs? pourquoi ça? s'en prendre à des personnes recensées en raison de rites ou du prénom!.atroce cette idée, et toute fille, même pour un seul €, devrait refuser de leurrer qqnet le livrer en pâture. tout le monde n'a pas cette éthique ou de cœur.déjà si c'était maintenant, d'autres moyens existent pour localiser plus rapidement des malfrats et autres qui ne veulent pas travailler pour gagner leur croûte et sont prêts à ça!!! torturer, affamer, brûler, taper, torcher leur victime et ne pas avoir pitié pour crier " j'arrête, c'en est trop".dans les cités où on entend tout, autant de personnes impliquées, ça hérisse grave!c'est possible!terrifiant, déjà maintenant, beaucoup plus de caméras sont de partout, les localisations de portable etc. et du fait que cette affaire crée un précédent, procédure, protocole etc...ils sont formés et vont être réactifs pour les serrer bien plus vite, bien plus organisés.c'est clairement le crime antisémite et pire, barbarie de le brûler et l'affamer et le séquestrer dans le but d'avoir de l'argent. c'est ce qui déchire car il a succombé et n'y était pour rien. Autant garder une mémoire pour lui ou un nom d'un square, ça c'est bien et ça fera en parler.j'ai emprunté le livre "tout tout de suite" et m'aperçoit que c'est un roman de Morgan Sportés pas celui de la mère.Moralité, il aurait dû aller retrouver sa copine ce soir là.Bon casting des acteurs qui jouent les policiers, de la psy ou de la famille d’Ilan et les "méchants".
    • nehaye
      Bonjour,J'aimerais connaître le nom de la chanteuse que l'on entend dans la bande annonce du film "comme les 5 doigts de la main". Merci d'avance.papon.nelly@wanadoo.fr
    • allouchefabrice
      Un grand bravo pour votre dernier film un casting au top et un scénario magnifique, égal à vous même
    Voir les commentaires
    Back to Top