Notez des films
Mon AlloCiné
    Marie-José Nat

    État civil

    Métier Actrice
    Nom de naissance

    Marie-José Benhalassa

    Nationalité Française
    Naissance 22 avril 1940
    Décès 10 octobre 2019 à l'age de 79 ans (Paris)

    Biographie

    Marie-José Nat se fait connaître en gagnant un concours lui permettant d'apparaître dans un roman photo aux côtés de Claude Pascal. Publiée dans le magasine Femmes d'aujourd'hui en 1956, cette première expérience lui permet d'être engagée comme mannequin. D'apparitions en petits rôles notamment dans Crime et Chatiment (1956) aux côtés de Jean Gabin et Bernard Blier ou dans Donnez-moi ma chance (1957) de Leonide Moguy, elle commence à faire partie du paysage cinématographique français.

    Si Marie-José Nat est découverte par Raymond Rouleau en 1957, son premier rôle d'importance lui est confié par Denys de La Patellière pour Rue des Prairies (1959), dans lequel elle joue la fille de Jean Gabin. Un autre rôle la met en valeur : celui de la sœur de Brigitte Bardot, menacée de prison dans La Vérité (1960) de Henri-Georges Clouzot. La même année, Michel Drach lui propose un rôle dans Amélie ou le temps d'aimer.

    S'en suivra une collaboration sur plus d'une décennie entre la comédienne et le réalisateur, parmi lesquels La Bonne occase (1965), Safari diamants (1966), Elise ou la Vraie Vie (1970) et Les Violons du bal (1974), qui lui vaut le prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes. Dans ces films, l'actrice incarne principalement l'épouse pudique et sensible.

    Sur le tournage de Passé simple, Marie-José Nat rencontre Victor Lanoux qui devient son mari. Elle se consacre alors au théâtre (notamment à ses côtés dans Voisin, voisine en 1985) et à la télévision. Nombre de ses téléfilms et séries sont des succès publics (parmi eux, Terre indigo et Colette, une femme libre). Si la comédienne se fait plus rare au cinéma, elle apparaît notamment dans Train de vie (1999) de Radu Mihaileanu et Le Cadeau d'Elena de Frédéric Graziani (2004).

    Auteur : Corentin Palanchini

    Ses premiers pas à l'écran

    Crime et Chatiment
    Crime et Chatiment
    1956
    Club de femmes
    Club de femmes
    1956
    Vous n'avez rien à déclarer ?
    Vous n'avez rien à déclarer ?
    1959
    Rue des Prairies
    Rue des Prairies
    1959

    Ses meilleurs films et séries

    La Vérité
    La Vérité
    1960
    Rue des Prairies
    Rue des Prairies
    1959

    Sa carrière en chiffres

    58
    Années de carrière
    1
    Récompense
    37
    Films
    2
    Séries
    1
    Nomination
    28,3 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 45 %
    Comédie dramatique : 27 %
    Comédie : 18 %
    Biopic : 9 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    5
    Photos
    2
    News
    12
    Fans

    A tourné le plus avec

    Jean-Louis Trintignant
    Jean-Louis Trintignant
    6 films
    Les Violons du bal (1973), L'Opium et le Baton (1969), Safari diamants (1966), La Bonne occase (1965), Les Sept Péchés Capitaux (1962), Club de femmes (1956)
    Michel Serrault
    Michel Serrault
    3 films
    La Bonne occase (1965), Les Sept Péchés Capitaux (1962), Rue des Prairies (1959)
    Jean Poiret
    3 films
    La Bonne occase (1965), La Française et l'amour (1960), Vous n'avez rien à déclarer ? (1959)
    La Bonne occase (1965), Les Sept Péchés Capitaux (1962), L'Education sentimentale (1962)
    Macha Méril
    3 films
    Jean-Marc ou La vie conjugale (1964), Françoise ou la vie conjugale (1964), La Vie conjugale (1963)
    Darry Cowl
    3 films
    La Bonne occase (1965), La Française et l'amour (1960), Vous n'avez rien à déclarer ? (1959)
    Commentaires
    • Fonzie
      elle a rejoint son camarade de jeu (dans Litan) J-P Mocky . R.I.P.
    Voir les commentaires
    Back to Top