Mon AlloCiné
Gordon Douglas
facebookTweet
Métiers Réalisateur, Acteur, 1er assistant réalisateur plus
Nationalité Américain
Naissance 15 décembre 1907
Décès 29 septembre 1993 à l'age de 85 ans
46
ans de carrière
66
films et séries tournés

Filmographie

Le Casse-cou
Le Casse-cou
Date de sortie inconnue
L'Exécuteur noir
L'Exécuteur noir
Date de sortie inconnue
Skin Game
Skin Game
Date de sortie inconnue
Appelez-moi Monsieur Tibbs !
Appelez-moi Monsieur Tibbs !
Date de sortie inconnue
Barquero
Barquero
Date de sortie inconnue
La Femme en ciment
La Femme en ciment
Date de sortie inconnue
Le Détective
Le Détective
31 octobre 1968
Chuka le redoutable
Chuka le redoutable
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

Photos

12 Photos
Commentaires
  • Robert Guntar
    trop bien
  • Plume231
    Mara Maru (1952) de Gordon Douglas [img]http://images.fan-de-cinema.co...[/img] Synopsis : A Manille, Andy Callahan est assassiné, laissant sa femme, Stella, dans une périlleuse solitude. Son associé, Gregory Mason, est tout d'abord soupçonné, puis relâché. Engagé par le riche Brock Benedict, qui connaît ses talents de loup de mer, Mason part à la recherche d'un trésor enfoui au fond de la mer : une croix sertie de diamants. Les deux hommes ne s'unissent que le temps d'atteindre leur but. Chacun sait que l'autre essaiera ensuite de jouer sa partie en solitaire. Mason finit par dénicher la relique, mais refuse aussi bien de la restituer à l'église à laquelle elle appartient que de partager avec son douteux commanditaire... [img]http://www.theerrolflynnblog.c...[/img] Critique : J'ai regardé ce film uniquement pour la présence d'Errol Flynn. Avec raison car il représente la seule raison de regarder ce film d'aventures raté qui contient autant de véritables scènes d'aventures que le cerveau d'un candidat de télé-réalité de neurones, avec des rebondissements éculés, un rythme aussi mou que le démarrage d'un moteur diesel sauf que ça n'accélère pas après et un final désespérément moralisateur. Donc à moins d'être un fan d'Errol Flynn, et encore car l'acteur est apparu dans beaucoup d'autres films nettement plus en forme, vous pouvez votre chemin sans regret. Note : 5/20 (*) [img]http://www.notrecinema.com/ima...[/img]
  • Kitcarson
    de Gordon Douglas essaie de voir La revanche des gueux, ce n'est pas avec Errol Flynn en Robin des Bois (n'insultons pas le film culte de Curtiz) mais un petit film sympa (pour moi avec nostalgie) avec John Derek (ce que j'aimais le plus chez lui c'est Bo :D ) en fils de Robin
  • Plume231
    OK, je vais essayer de le voir. Pour Bo, franchement pas du tout mon style.
  • Kitcarson
    elle a un Bo physique je trouve :D
  • AMCHI
    je l'ai enregistré en attendant de le voir j'ai revu [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] La 1ère fois que j'ai vu Des monstres attaquent la ville c'était à la Dernière Séance d'Eddy Mitchell en seconde partie de soirée c'était souvent une série B qui était diffusé et ma mère m'avait autorisé exceptionnellement à le regarder ; le gamin que j'étais fut très impressionné par ce film aux monstres géants par contre maintenant ce n'est plus du tout le cas. Des monstres attaquent la ville a bien sur vieilli même si les fourmis géantes ont encore belle apparence mais c'est surtout les 20 premières minutes qui sont les plus réussies, il y a un véritable suspense presque angoissant. Le reste est inégal mais n'est jamais déplaisant à voir. 3 étoiles
  • Plume231
    A Night Of Adventure (1944) de Gordon Douglas [img]http://www.intemporel.com/imag...[/img] Synopsis : Mark Latham, un célèbre avocat en affaires criminelles, déduit de certains indices qu'il s'est trop peu occupé de sa femme, Erica, et qu'elle a profité pour prendre un amant, Tony Clark. Il médite sur son infortune lorsque son épouse lui fournit un autre sujet de réflexion. A peine a-t-il appris qu'elle a un amant qu'Erica lui demande de prendre sa défense. Tony avait en effet une autre maîtresse dont la disparition inexpliquée semble toute simple à la police : Tony l'a tuée. Tony nie et clame son innocence. La police insiste. Erica supplie son mari de sauver l'homme qu'elle aime. Mark accepte de défendre le dossier... [img]http://tcmcinema.fr/wp-content...[/img] Critique : Une série B de film noir d'une petite durée de 70 minutes avec tous les ingrédients caractéristiques du genre. C'est bien simple, la première heure se suit paisiblement parce qu'elle est prévisible. On entrevoit bien à l'avance les rebondissements. Bref on ne se prend jamais la tête. Donc résultat, on voit aussi bien à l'avance comment ça peut se terminer. On prépare bien tranquillement ses deux-trois hypothèses possibles pour la fin. Et paf... les dix dernières minutes prennent totalement en traîte et justifient à elles seules que le reste du film soit prévisible pour beaucoup mieux nous surprendre. Deux-trois retournements de situations bien ingénieux et on est encore baba lorsque les mots "The End" apparaissent. Si on ne peut même pas faire confiance aux petites séries B pour ne pas nous surprendre agréablement, du moins sur la fin, où va le monde ??? Note : 13,5/20 (***) [img]http://img.auctiva.com/imgdata...[/img]
  • Plume231
    De minuit à l'aube (1950) de Gordon Douglas [img]http://memento.app1.srv.letter...[/img] Synopsis : Deux policiers qui travaillent ensemble sont amoureux de la secrétaire de leur supérieur. Il se trouve que cette dernière est elle-même fille d'un policier. A la mort de son père, tué par un gangster, elle s'est juré de ne jamais épouser un homme du métier, préférant ainsi le célibat à un veuvage probable. Les deux rivaux ont beau lui faire une cour assidue, la belle ne se laisse pas conquérir. Pourtant, lorsque l'un des deux séducteurs est tué en service, elle brise son serment et se laisse convaincre par l'affection du survivant... [img]http://i864.photobucket.com/al...[/img] Critique : Gordon Douglas était un bon artisan sans style comme il y en avait des centaines à l'époque dans les studios hollywoodiens. Ce film qui arrive à présenter tous les aspects du métier de policier est à l'image de son réalisateur donc bon mais pas marquant. L'ensemble se veut réaliste et y parvient des fois, et a l'objectif louable de se distinguer des films policiers qui sacrifiaient la crédibilité au profit du spectacle. On peut donc regretter que le méchant de l'histoire manque totalement de nuances, le fait que le personnage féminin refuse d'épouser un flic pour ne pas subir la même chose que sa mère veuve d'un policier mort en exercice ne soit pas plus étoffé, et que la fin tombe dans une convention peu convaincante. Dans le même genre, "Règlement de comptes" de Fritz Lang est beaucoup plus réussi. Note : 10/20 (**) [img]http://i864.photobucket.com/al...[/img]
  • Plume231
    Feu sur le gang (1951) de Gordon Douglas [img]http://www.doctormacro.com/Ima...[/img] Synopsis : Lew Marsh, reporter de son état et ancien alcoolique, sort tout juste d'une longue cure de désintoxication. Au journal dans lequel il travaille, Charley Dolan, son patron, lui offre avec générosité une seconde chance, qu'il s'empresse de saisir. Il se trouve que Boyd Copeland, le neveu par alliance du directeur, est lui-même porté sur la bouteille. Son oncle demande à Lew, dont l'expérience en la matière est indiscutable, de l'aider à ramener le jeune homme dans le droit chemin. Lew, devenu un croisé de la lutte contre les méfaits de l'alcool, se met aussitôt à la tâche. Il s'avère que son protégé subit la néfaste influence d'une chanteuse de cabaret... [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] Critique : Le sujet de l'alcoolisme avait déjà prouvé qu'il suffisait largement à faire à lui tout seul un grand film, la meilleure preuve en est certainement le chef d'oeuvre de Billy Wilder "Le Poison", et avec un acteur comme James Cagney, égal à lui-même c'est-à-dire brillant, c'est encore mieux. L'idée de départ, un ancien alcoolique qui décide d'aider un alcoolique à s'en sortir, était un véritable pont d'or mais l'intrigue s'enlise hélàs très vite dans une intrigue avec des gangsters qui rend le tout conventionnel. Dommage, dommage, dommage... Note : 10/20 (**) [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img]
  • Plume231
    La Revanche des gueux (1950) de Gordon Douglas [img]http://www.voirunfilm.com/incl...[/img] Synopsis : 1215. Pour combattre son frère Richard et ses idées démocratiques, Jean Sans Terre recrute et forme une armée de mercenaires flamands, qu'il paye en écrasant le peuple d'impôts. Bon sang ne saurait défaillir : celui de Robin, comte de Huttingdon et fils du célèbre Robin des Bois, ne fait qu'un tour. L'héritier du justicier rebelle prend à son tour le maquis dans la forêt de Sherwood avec les anciens compagnons de son père. Lorsque Jean ordonne l'assassinat de riches barons qui lui résistaient, leurs pairs se révoltent et s'en vont demander l'aide conjointe de Robin et de l'archevêque de Canterbury... [img]http://tcmcinema.fr/wp-content...[/img] Critique : Un film que l'on pourrait considérer comme une sorte de suite des "Aventures de Robin des Bois" parce qu'il met en scène le fils de Robin de Bois bien sûr mais sutout parce que la mise en scène rappelle très fortement celle de Michael Curtiz. Le petit problème c'est que fiston est ici beaucoup moins charismatique que papounet et que pour une suite ça ne fait pas très originale car la dulcinée s'appelle aussi Marianne et que les personnages, dont celui de Jean sans Terre, n'ont pas l'air d'avoir vieilli des masses. En plus, je sais qu'on est pas dans un cours d'histoire mais présenter Richard Coeur de Lion comme un hyper-grand démocrate et Jean sans Terre comme un type tellement ignoble qu'en comparaison de son frère c'est Hitler, Staline, Franco et Ceausescu réunis, même avec toute la bonne volonté du monde... Reste que sans valoir celui de la sublime Olivia de Havilland, la Marianne d'ici n'est pas désagréable à regarder et est moins conne qu'elle en a l'air et qu'on a le droit à quelques bons rebondissements dont certains ne sont pas totalement prévisibles. A voir si on ne veut pas trop se prendre la tête. [img]http://nsm03.casimages.com/img...[/img] [img]http://www.movieposter.com/pos...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top