Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Robert Montgomery
facebookTweet
Métiers Acteur, Réalisateur, Producteur
Nationalité Américain
Naissance 21 mai 1904
Décès 27 septembre 1981 à l'age de 77 ans
31
ans de carrière
17
films et séries tournés
2
nominations

Filmographie

The Gallant Hours
The Gallant Hours
Date de sortie inconnue
Et tournent les chevaux de bois
Et tournent les chevaux de bois
Date de sortie inconnue
La Dame du lac
La Dame du lac
14 avril 1948
Les Sacrifiés
Les Sacrifiés
Date de sortie inconnue
Joies matrimoniales
Joies matrimoniales
Date de sortie inconnue
La proie du mort
La proie du mort
Date de sortie inconnue
Le Defunt récalcitrant
Le Defunt récalcitrant
Date de sortie inconnue
Unfinished Business
Unfinished Business
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

Photos

20 Photos

News

Black Mirror Bandersnatch : le film qui se voulait jeu vidéo
NEWS - Séries à la TV
vendredi 4 janvier 2019
Commentaires
  • Plume231
    Les Sacrifiés (1945) de John Ford [img]http://classicwarmovies.com/DV...[/img] Synopsis : Pendant la guerre de Pearl Harbor, le lieutenant Rusty Ryan et le lieutenant John Brickley sont transférés sur un destroyer. Après une attaque japonaise, il ne reste que trois des six bateaux et beaucoup d'hommes ont trouvé la mort. Les deux lieutenants ramènent les rescapés sur une île où ils sont capturés par les Japonais... [img]http://www.filmreference.com/i...[/img] Critique : Techniquement le film est impossible à prendre en défaut, aucune transparence qui pointe à l'horizon et la photographie en noir et blanc de Joseph H. August est très belle et très bien contrastée. Sur la plan de la mise en scène, pas d'utilisation de décors de studio pour les extérieurs, ni de maquettes. Bref, cela aurait pu donner du grand cinéma, et d'ailleurs on en a par instance lors des très spectaculaires scènes de bataille, la grande réussite du film. Mais cela ne suffit pas du tout à masquer un scénario qui suit de très près le quotidien des soldats mais que John Ford n'arrive jamais à rendre passionnant, ni l'absence de personnages forts malgré le fait qu'ils soient incarnés par des acteurs charismatiques et surtout l'absence de souffle. L'ennui en conséquence pointe donc régulièrement malgré les qualités incontestables de la mise en scène, dommage. Note : 8/20 (**) [img]http://2.bp.blogspot.com/_iJOT...[/img]
  • Plume231
    Le Gangster de Chicago (1940) de Richard Thorpe et Victor Saville [img]http://img.over-blog.com/374x5...[/img] Synopsis : "Silky" Kilmount qui règne sur les distilleries Kilmount, applique les méthodes fortes pour diriger ses affaires. "Doc" Ramsey est son bras droit. Il a passé quelques années en prison à cause de son patron et il attend le jour où il pourra se venger. Un jour, Silky se trouve à la tête de l'héritage de son lointain cousin Lord Gorley et devient un véritable Lord anglais. Il se rend à Londres avec Doc, mais sa rusticité choque les Anglais. Son nouveau maître d'hôtel n'arrive pas à cacher son manque de manières... [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] Critique : Encore une rareté inédite de Richard Thorpe découverte grâce aux bons soins de l'excellent Patrick Brion de son Cinéma de Minuit. Bon le bilan est plutôt moyen. Même si elle ne manque pas d'imprévus, l'intrigue est peu convaincante et cousue de fil blanc. On sent que l'ensemble est beaucoup forcé. De plus, une petite histoire d'amour dans tout cela (que voulez-vous c'est mon côté fleur bleue!) aurait rendu le film plus attrayant et moins sec. Mais la mise en scène est irréprochable et le trio Robert Montgomery (aux ricanements très amusants!)-Edward Arnold-Edmund Gwenn donne beaucoup d'émotions à leurs personnages. Pour tous les cinéphiles bercés un peu trop près du mur. Note : 11,5/20 (***) [img]http://www.cinemotions.com/scr...[/img]
  • Plume231
    Une femme qui tombe du ciel (1934) de Geo. Fitzmaurice [img]http://www.acertaincinema.com/...[/img] Synopsis : Bascom Dinsmore, opérateur radio basé dans une contrée éloignée des plaines de l'Alaska souffre du manque de compagnie, notamment féminine. De fait, il est plus qu'enthousiaste lorsque la charmante Irène et son fiancé James doivent se poser d'urgence en avion tout près de sa cabine. Bascom et Irène s'entichent l'un de l'autre presque aussitôt à la grande consternation de James... Critique : L'idée de départ est très séduisante. La première partie très molle et peu consistante l'est beaucoup moins. L'ennui pointe donc sérieusement du nez jusqu'à ce qu'in extremis grâce à la seconde partie, en particulier avec l'arrivée de nouveaux personnages, le film devient rythmé et drôle. Ce qui a pour conséquence que malgré son sérieux coup de mou dans la première partie, ce film qui se déroule dans un Labrador de studio (on ne parle pas ici du chien mais de la région continentale de la province du Terre-Neuve-et-Labrador située au Canada d'une surface de 294 330 km² (merci Wikipédia!)) laisse un souvenir agréable à défaut d'être super-mémorable. Il ne faut pas oublier (ce qui est difficile de toute façon!) l'atout charme apporté par la sublime Myrna Loy qui forme un couple qui fonctionne plutôt bien avec Robert Montgomery. Une bonne petite comédie sans prétention. Note : 11/20 (***)
  • tomPSGcinema
    LE GANGSTER DE CHICAGO ( 1940 ) de Richard Thorpe et Victor Saville[img]http://data.moviecovers.com/DA...[/img] Ma critique : L'énigmatique Lord Garley fait du plus craint des gangsters de Chicago à l'époque de la prohibition son légataire universel... Heureusement qu'il y a l'excellente performance de Robert Montgomery ( qui tournera un an plus tard dans le " Joie matrimoniales " de Alfred Hitchcock ) et une mise en scène plutôt réussi de la part du duo Richard Thorpe-Victor Saville, car le sujet du film n'est pas des plus passionnant. En effet, on a bien du mal a prendre de l'intêret pour cette histoire de gangster, qui finalement tourne très vite en rond. Une légère déception donc pour cette rareté que je me faisais un plaisir de découvrir.[img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] 2*11/208ème/10 de mon top des films découvert en 2011.13ème de mon top de l'année 1940. :bounce:
  • Plume231
    Il aurait fallu une intrigue romantique dans tout cela pour le rendre attrayant. Dommage car les acteurs assuraient.
  • tomPSGcinema
    oui il aurait fallu un scénario un peu plus consistant pour que je puisse pleinement adhérer :crazy:
  • Plume231
    Moi aussi, franchement à la lecture du synopsis je m'attendais à mieux.
  • tomPSGcinema
    question idiote: j'ai pas vu sa fiche sur allo, elle est pas dispo ou quoi :??:
  • Plume231
    Non, elle n'existe pas encore. J'ai cherché partout.
  • tomPSGcinema
    ok d'accord, c'est bien dommage :crazy:
  • Plume231
    Mais une femme troubla la fête (1933) de Harry Beaumont [img]http://2.bp.blogspot.com/_PlrX...[/img] Synopsis : Deux femmes, amoureuses du même homme, se rencontrent sans rien savoir de leur rivalité, à l'instigation du soupirant de l'une d'entre elles... [img]http://tcmmoviemorlocks.files....[/img] Critique : Une découverte peu intéressante qu'est ce film. Rien à dire sur la prestation de Myrna Loy même si elle ne fait pas partie de ses meilleurs, Ann Harding apparaît beaucoup moins pincée que d'habitude et Alice Brady fait toujours bien le numéro de la fofolle de service. Si le casting féminin s'en sort avec tous les honneurs, ce n'est pas le cas du casting masculin. Robert Montgomery est ici beaucoup trop effacé et la sobriété ne va pas du tout à Frank Morgan beaucoup plus à l'aise dans l'exubérance. Il y a bien quelques dialogues pertinents mais le rythme lourdaud et l'aspect trop classique de la réalisation a tendance hélàs à le faire oublier. On peut passer à côté de ce film sans le moindre remord. Note : 8/20 (**)
  • Zarbondu74
    je vois pas ce un truc romantique aurais donnez de plus mais bon moi j'ai bien arroche a cette histoire je suis pas ennui une seconde :saint:
  • tomPSGcinema
    LES SACRIFIES ( 1945 ) de John Ford[img]http://multimedia.fnac.com/mul...[/img] Ma critique : Jusqu'à Pearl Harbor, les vedettes PT ont été mis dans des embarcations de plaisances par le reste de la marine. Après le désastre, on demande à leurs équipages un ultime sacrifice... Il est fort dommage que le récit souffre de quelques longueurs, car l'interprétation du casting est très convaincante et qu'en plus la mise en scène très "fordienne" nous propose des séquences vraiment bien réalisé - je pense notamment à la très belle séquence où Donna Reed tient fermement une torche qui sert d'éclairage à un chirurgien, alors que l'on entent pas très loin des bombardements. En tête d'affiche, nous retrouvons un John Wayne bien à son aise dans le rôle du commandant Ryan et qui possède une belle amitié avec le personnage de Donna Reed, qui joue le rôle du 2nd lieutenant Davis avec une certaine subtilité, mais il y a aussi un très bon Robert Montgomery dans celui du lieutenant Brickley ( bien qu'il soit non crédité au générique, l'acteur à dirigé les derniers séquences du film, du fait que John Ford se soit cassé la jambe ). A noter également une belle musique de Herbert Stothart et une photographie des plus soignées de Joseph H. August, ce qui fait que l'ensemble reste tout à fait recommandable pour ceux qui apprécient un minimum la filmographie de ce metteur en scène.[img]http://2.bp.blogspot.com/_iJOT...[/img] 2,5*13/2012ème/21 de mon top des films découvert en 2011.106ème de mon top des années 1940.12ème/12 de mon top de l'année 1945.27ème/49 de mon top John Wayne.19ème/25 de mon top John Ford :bounce:
  • Plume231
    La Proie du mort (1941) de W.S. Van Dyke [img]http://images.fan-de-cinema.co...[/img] Synopsis : Philip, jeune et riche Anglais névrosé, épouse la secrétaire de sa mère, Stella Bergen, aimée aussi d'un ingénieur, Ward Andrews. Fou de jalousie, Philip maquille son suicide en meurtre pour faire accuser Andrews [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] Critique : Un film réalisé par W.S. Van Dyke, à qui on devait le premier Tarzan avec Johnny Weissmuller ainsi que les "Introuvable", cinéaste réputé à son époque pour sa très grande efficacité. Cette dernière laisse son empreinte sur ce film car il faut avouer que même en étant conscient de ses défauts, "La Proie du mort" est captivant de bout en bout. Ce que l'on peut reprocher c'est un trop grand abus de l'ellipse et aussi l'absence de la patte d'un grand metteur en scène, genre Alfred Hitchcock ou George Cukor façon "Hantise", pour faire mieux ressortir le côté thriller de l'histoire. Ingrid Bergman et George Sanders sont charismatiques comme toujours mais celui qui réussit à se distinguer le plus est Robert Montgomery, hyper-crédible dans le rôle d'un paranoïaque. Note : 14/20 (***) [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top