Mon AlloCiné
    Helmut Berger
    facebookTweet
    Métiers Acteur, Réalisateur
    Nom de naissance

    Helmut Steinberger

    Nationalité Autrichien
    Naissance 29 mai 1944 (Bad Ischl, Autriche)
    Age 75 ans
    48
    ans de carrière
    43
    films et séries tournés

    Biographie

    Fils de propriétaires d’une chaîne d’hôtel, le jeune Helmut refuse de reprendre le business familial et se détourne de cet héritage professionnel. Il part à Londres où il exerce des petits boulots et devient serveur pour payer ses études d’art dramatique. Après s’être illustré dans quelques rôles secondaires en France et en Italie, sa carrière démarre en 1964. Il décroche un rôle dans La Ronde de Roger Vadim puis est repéré parmi une masse de figurants par Luchino Visconti lui-même sur le tournage de son film, Sandra. Selon d’autres sources, Berger aurait rencontré Visconti alors qu’il était serveur dans l’hôtel d’une station de sports d’hiver en Autriche. Toujours est-il que cette rencontre va bouleverser l’avenir d’Helmut Berger. Réputé pour sa beauté, il devient rapidement l’amant de Luchino Visconti et cette relation marque le début ...
    Lire plus

    Filmographie

    Liberté
    Liberté
    4 septembre 2019
    Helmut Berger, Actor
    Helmut Berger, Actor
    Date de sortie inconnue
    Saint Laurent
    Saint Laurent
    24 septembre 2014
    The devil's violonist
    The devil's violonist
    Date de sortie inconnue
    Mörderschwestern
    Mörderschwestern
    Date de sortie inconnue
    Blutsfreundschaft
    Blutsfreundschaft
    Date de sortie inconnue
    Iron Cross
    Iron Cross
    Date de sortie inconnue
    Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

    Photos

    23 Photos
    Commentaires
    • Veganforanimalrights
      Voilà un commentaire parfaitement vain.
    • Veganforanimalrights
      Un destin à la Dorian Gray, qu'il a d'ailleurs interprété.
    • phmolter
      Outre ses qualités de comédien ; Helmut Berger fut des années durant, qualifié de : "plus bel homme du monde". Constat auquel Alain Delon
    Voir les commentaires
    Back to Top