Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Hannibal
Critiques spectateurs
Critiques presse
Note moyenne
3,3
10 titres de presse
  • Entertainment weekly
  • Hitfix
  • TV Guide
  • The Hollywood Reporter
  • Variety
  • Zap2It
  • New York Post
  • Uncle Barky
  • Boston Globe
  • New York Times

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

10 critiques presse

Entertainment weekly

Le comédien danois Mads Mikkelsen est fascinant dans le rôle de Lecter, son interprétation est faussement minimaliste. Son Hannibal, qui n'est pas encore le tueur que nous connaissons, est serein, ses yeux encore dénués de la folie future. Lecter complote clairement quelque chose, Mikkelsen fait de même avec le téléspectateur, et pourtant nous le fixons dans les yeux, en essayant d'y lire la monstruosité présente ou à venir. Son petit sourire ponctuel, presque imperceptible est un clin d'oeil constant. Un clin d'oeil glauque.

La critique complète est disponible sur le site Entertainment weekly

Hitfix

Au vu des 5 premiers épisodes, Fuller et son équipe réussissent un boulot formidable dans la création et la conservation de l'équilibre entre les machinations de Lecter, les problèmes émotionnels de Graham et les tueurs en séries que ce dernier et Crawford doivent arrêter. Un équilibre qui permet de ne jamais tomber dans le piège du Formula Show. Bien entendu certains meurtriers ne sont là que le temps d'un épisode, mais sans pour autant enclencher une dynamique de "Tueur en série de la semaine". Au contraire cela permet de faire vivre le jeu que Graham joue avec Lecter sans le savoir, et alimente la réflexion sous-jacente de la série concernant ce qui pousse l'Homme à commettre des actes aussi effroyables.

La critique complète est disponible sur le site Hitfix

TV Guide

Hugh Dancy esquisse un personnage aux émotions à vif, un génie inapte socialement, qui revit et même recompose mentalement les horribles crimes sur lesquels il enquête. La série s'intitule peut-être "Hannibal", un choix qui fait sens commercialement parlant, mais elle raconte avant tout l'histoire de Will. Une histoire envoûtante, psychologiquement très riche et incroyablement plus intéressante que The Following, et plus troublante que Bates Motel.

La critique complète est disponible sur le site TV Guide

The Hollywood Reporter

Un autre signe de la qualité de la série est le fait que, derrière les comédiens principaux, la distribution est composée de bons acteurs et surtout de personnages forts et vifs (...) Hannibal dépasse largement les attentes (...) et pourrait devenir un des dramas les plus importants de la chaîne.

La critique complète est disponible sur le site The Hollywood Reporter

Variety

Pour l'instant Hannibal est le drama le plus succulent du network NBC depuis un bon bout de temps. Même si elle partage des points communs avec des shows plus classiques comme Esprits Criminels, elle réussit à y injecter quelques twists réellement provocants, et principalement dans les échanges entre les personnages principaux (...) Ce qui fait que le show fonctionne, c'est avant tout le ton glauque et l'interprétation suave et subtile de Mikkelsen, dont l'inquiétant calme et les manières chaleureuses donnent de la crédibilité à ce monstre tapi dans l'ombre, un peu comme Dexter.

La critique complète est disponible sur le site Variety

Zap2It

Bryan Fuller, le créateur de la série, et son équipe délivrent une des plus riches expériences visuelles que vous verrez. Hannibal est à peu de choses près l'opposé de Pushing Daisies [ndlr: la précédente série de Fuller] dans le ton ou le sujet, mais le goût pour les belles images demeure. Le rouge est partout dans Hannibal, mais pas de façon criarde, ou facile, la lumière y est crépusculaire, certaines scènes ont presque une tonalité hivernale, ce qui sied parfaitement au ton.

La critique complète est disponible sur le site Zap2It

New York Post

La plus belle série de network, certaines scènes étant simplement à couper le souffle (...) Ce qui manque, au final, c'est un petit espoir de répit dans toute cette noirceur. Même la machine à tuer qu'est Dexter est doté d'un sens de l'humour absurde.

La critique complète est disponible sur le site New York Post

Uncle Barky

Il y a beaucoup de choses à manger dans Hannibal et malheureusement, les mets sont pour la plupart indigestes, pire même, du simple point de vue de l'écriture, tout simplement impossible à avaler. Une détérioration qui devient de plus en plus évidente au fil des 3 premiers épisodes, on part d'un premier épisode très graphique et prometteur pour déboucher sur un troisième dénué de toute crédibilité (...) The Following sur la FOX a été pas mal chahutée ces derniers temps. Pourtant elle est en meilleure forme qu'Hannibal à la fin du 3ème épisode.

La critique complète est disponible sur le site Uncle Barky

Boston Globe

Il n'y a rien dans cette nouvelle série de NBC qui ne soit nauséabond ou déprimant (...) Hannibal suit à peu de choses près le même modèle que The Following (...) Ces deux shows sont irrésistibles, choquants, horribles et, finalement, creux.

La critique complète est disponible sur le site Boston Globe

New York Times

Ceux qui ne trouveront pas Hannibal fatalement ennuyeuse et prétentieuse peuvent continuer pour apprécier la qualité de la production et le style général (...) Le sang coule à flots et quelques images sont particulièrement marquantes mais ce carnage est tellement stylisé qu'il en perd tout impact. A cet instant la seule chose qui pourait rendre mémorable Hannibal serait "un" Anthony Hopkins, quelqu'un qui saurait transformer ce repas en festin.

La critique complète est disponible sur le site New York Times
Back to Top