Mon compte
    Un Si Grand Soleil : l'histoire d'amour Yann-Johanna, l'enquête sur la mort de Sylvie … Les confidences de Constantin Balsan
    28 nov. 2022 à 12:30
    Jennifer Radier
    Jennifer Radier
    -Journaliste séries
    Chaque soir elle voyage entre Sète, Calvières et Montpellier depuis son canapé. Demain nous appartient, Ici tout commence et Un si grand soleil n’ont presque plus de secrets pour elle.

    Alors qu’il se rapproche chaque jour un peu plus de Johanna, Yann semble malgré tout avoir du mal à prendre sa revanche sur la vie. Constantin Balsan, son interprète, s'est confié sur ce qui attend son personnage dans la suite d'"Un si grand soleil".

    A son arrivée, le lieutenant Cross (Constantin Balsan) a fait une entrée discrète dans Un si grand soleil. Policier intègre, souvent loup solitaire, Yann était jusqu’à présent resté bien mystérieux. Cependant, sa rencontre avec Johanna (Aurore Delplace) a permis de révéler le passé douloureux qui l’empêche de vivre pleinement. Si Johanna ravive incontestablement quelque chose chez Yann, ce dernier vit malheureusement dans le souvenir de son amour perdu trois ans auparavant.

    Une peine immense dont il ne parvient pas à s’extraire. Au moment où la vie pourrait toutefois reprendre le dessus, l’enquête sur la mort de Sylvie pourraient bien mettre à mal ce début de romance. Constantin Balsan, l’interprète du mystérieux lieutenant Cross, s’est confié au micro d’Allociné sur ce qui attend son personnage dans la suite du feuilleton de France 2.

    Allociné : Cela fait plus d’un an que vous êtes arrivé dans la série. Quel bilan en tirez-vous ?

    Constantin Balsan : Je ne sais pas si on peut en faire vraiment un bilan. On n'a pas encore fait le tour de ce personnage et on n'est pas au bout de nos surprises avec ce mec-là. Quand je suis arrivé, je n'avais pas beaucoup d'informations sur ce qu'il était. Je ne savais pas trop comment l'aborder. Je me suis simplement rendu compte que c'était tout à fait volontaire de la part de la production parce qu'ils veulent nous laisser la place, en tant que comédien, pour être créatif et proposer des choses. 

    Yann se dévoile de plus en plus au fur et à mesure des épisodes. Il était mystérieux au départ, il l'est encore aujourd'hui mais déjà un peu moins. 

    Qu’est-ce qui vous a séduit dans le rôle de Yann du coup ?

    Son côté travailleur obsessionnel. C'est drôle car ce qu'a proposé la production par la suite, c'est exactement ce que j'avais imaginé, à savoir qu'il fuyait un passé douloureux par le travail. J’aime beaucoup que ce soit un personnage à la fois en fuite de son passé et de lui-même. J’apprécie également son côté un peu loup solitaire à fond dans ses enquêtes. C'est super sympa à jouer. Il est presque vertueux dans la procédure mais ce côté rigide me plaît.

    Jusqu’à présent, on connaissait en effet peu Yann mais sa rencontre avec Johanna a permis aux téléspectateurs d’en apprendre davantage sur son passé. Etiez-vous content que les scénaristes creusent un peu plus le passé de votre personnage ?

    J'attendais ça avec beaucoup d'impatience. J'avais hâte d'en savoir plus sur lui parce que ça peut être dangereux parfois de fantasmer son personnage. Et si la production va dans une direction différente on peut être déçu. Tout me serait allé. Je prends beaucoup de plaisir à participer à cette quotidienne donc tant que ça se passe comme ça, je suis ravi. Et puis je suis toujours très content d'en parler avec la production. 

    Comme vous l’avez dit, Yann est quelqu’un de sérieux, presque robotique. Avec cette nouvelle intrigue, on le découvre toutefois maladroit et souriant. J’imagine que ça vous a plu de sortir du cadre habituel de votre personnage…

    Complètement ! Avec Johanna, Yann se surprend à sourire. Cela m'emmène vers un autre style de jeu et ça c'est génial. C'est une superbe opportunité que seules les quotidiennes peuvent proposer puisqu'on reste avec un personnage sur plusieurs années. 

    Comment se passe le tournage avec Aurore Delplace, l’interprète de Johanna ?

    C'est génial ! Il y a une vraie entente de personnalité et dans le jeu avec Aurore. Il y a un truc où on s'est trouvé tout de suite. On improvise presque nos scènes. On parle le même langage en terme de jeu. A chaque fois qu'on a une scène, c'est un fou rire. Ça fonctionne entre nous et je me sens vraiment à l'aise avec elle. 

    Johanna et Yann se tournent autour depuis quelques jours. Que pouvez-vous nous dire sur la tournure que va prendre leur relation ?

    Un début d'histoire d'amour. En fait, toutes les planètes sont alignées pour que ça marche. Mais quand le sort s'en mêle, l'attirance et les affinités qu'on peut avoir avec une personne ne sont pas forcément suffisantes pour qu'une histoire fonctionne. Sans en dire plus, ça ne va pas être simple. Ils font bien de creuser parce que ça pourrait marcher et donner une très belle histoire.

    Un Si Grand Soleil
    Un Si Grand Soleil
    Sortie : 27 août 2018 | 26 min
    Série : Un Si Grand Soleil
    Avec Fred Bianconi, Manuel Blanc, Bertrand Farge
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    1,7
    Voir sur Salto

    Yann et Johanna vont finir par céder à la tentation et passer une nuit ensemble. Pourquoi Yann va-t-il partir comme un voleur au petit matin ? 

    Yann a du mal à assumer parce qu'il n'arrive pas à passer au-dessus de la mort de sa femme. Il culpabilise, quitte à se mentir à lui-même et à se raconter que cette fille n'est pas pour lui. Sauf qu'il sent très bien que c'est le cas. La réalité, c'est qu'il n'est pas prêt à passer à autre chose. Il a pris une habitude depuis trois ans : celle de travailler énormément pour ne pas avoir à penser à la mort de sa femme. Cette habitude fait partie de lui maintenant. 

    Johanna pourrait-elle malgré tout l'aider à faire son deuil ?

    De mon point de vue, complètement ! Mais il n'en est pas encore là. Yann était très amoureux de sa femme. Elle est partie alors qu'ils venaient de se marier. Ils n'ont pas eu le temps d'avoir d'enfants. Il y a un fantasme d'un début de mariage qui n'est pas assouvi. Donc il ne peut qu’idéaliser ce qu'aurait été la suite. A partir de là, il est dans un espèce de conte d'amour éternel qu'il n’a pas satisfait complètement. Il n'a pas eu le temps de le fragiliser par le quotidien, par des "Chérie, c'est l'heure d'aller faire les courses", etc. Forcément, il est dans ce fantasme d'un amour parfait qu'il ne pourra jamais reproduire. 

    Justement, Johanna pourrait lui apporter toutes ces choses...

    Complètement ! Dans les premières scènes que j'ai partagées avec Aurore, je me suis raconté que la femme de Yann ressemblait énormément à Johanna. Son coté sérieux-sombre se casse un peu au moment où il rencontre Johanna. Elle le bouscule. Il se met à être moins performant dans ses enquêtes, à sourire un peu plus. Ça change un peu sa personnalité. Johanna réveille ce qu'il était. Je pense qu'avant c'était un mec heureux, sûr de lui et qui aimait passer du bon temps avec ses potes. Il était sympa et déconneur. Ce drame l'a enfermé dans ce personnage triste-sombre et il trimballe au fond de lui une tristesse qu'il n'arrive pas à abandonner. En cela, il a aussi une revanche à prendre sur la vie. 

    En plus des réticences de Yann, l'enquête sur la mort de Sylvie va venir ternir le début de son idylle avec Johanna. Le lieutenant Cross va enquêter à charge sur son oncle et croire qu’elle s’est servie de lui pour obtenir des informations. Que pouvez-vous nous dire sur ce sujet ?

    Ça va créer des tensions. Pourtant, c'est le bon moment pour qu'il passe à autre chose même s’il ne peut pas abandonner sa carapace en deux secondes. Les planètes s'alignent pour la rencontre mais plus du tout pour la suite des choses. L’enquête le met un peu en porte-à-faux. Il est partagé entre son envie de bien faire son travail et perturbé par ses sentiments. Sentiments qu'il ne s'avoue d’ailleurs pas à lui-même.

    Il a du mal à avouer qu'il est amoureux de cette femme. Du coup, il se met à faire n'importe quoi dans son enquête et ça complique les choses parce qu'il a peur que Johanna prenne le pouvoir sur lui. S'il accorde ça à Johanna c'est délicat, c'est un saut dans le vide qu'il n'est plus prêt à faire par peur de souffrir. Il a besoin de tout vérifier et de tout contrôler pour être sûr de pouvoir faire confiance à cette femme. Il finit par lui tendre des pièges. Yann et Johanna vont se tester sur leur confiance réciproque. 

    Après cette enquête, il y a quand même un espoir pour Yann et Johanna ? 

    Oui ! Je pense qu'il y aura des hauts et des bas mais l'issue pourrait être belle. Grâce à elle, il pourrait remporter une belle victoire sur lui-même.

    Hugo (Bibi Tanga) est la personne qui pousse Yann à s'ouvrir et s'épanouir. Quel rôle va-t-il jouer dans toute cette histoire ? 

    Il va être au milieu de tout ça. Il ne lâche rien. Je pense qu’Hugo est un vrai bon mec. Il connait Cross par cœur et sait l'analyser mieux que lui-même. Il est le meilleur conseil que Yann puisse avoir à ses côtés. D’ailleurs, il le sait très bien et comme il sait souvent qu'il va viser juste, il a tendance à fuir quand Hugo lui parle. 

    Peut-on espérer en apprendre encore davantage sur votre personnage au cours des prochains épisodes, notamment sur sa famille ou son amitié avec Hugo ?

    On peut l’espérer et la réalité, c'est que je l’espère aussi (rires). Je pense que Yann était complètement différent avant la mort de sa femme. Energique, souriant. Il a vraiment changé de personnalité avant cet accident et ce serait intéressant de voir ce qu'il était bien avant tout ça. 

    Finalement, Yann interagit peu avec les autres personnages d’un si grand soleil. Aimeriez-vous le voir tisser des liens en dehors du commissariat ?

    Oui. Maintenant qu'il revient un peu à ce qu'il était avant la mort de sa femme, ça pourrait le rouvrir et permettre qu’on le redécouvre capable d'interactions avec les autres. Pour le moment, sa vie est organisée autour du travail et je ne pense pas qu'il puisse lâcher cela tout de suite. D'un côté, j'aime bien qu'il soit un peu seul dans ses enquêtes parce que c'est ce qu'il est devenu. Malgré tout, ce serait bien de voir comment il vit les choses à travers les autres. D’ailleurs, je m’étais très bien entendu avec Malya Roman qui joue Elise. 

    Qu’espérez-vous pour l’avenir de votre personnage ? Est-ce qu’il y a un sujet particulier que vous aimeriez défendre à travers Yann ?

    J'aimerais beaucoup une confrontation entre Yann et "Le fleuriste" (Hubert Benhamdine), sans forcément qu’il arrive à le coincer.  Il y a eu une scène dans laquelle je me suis amusé à montrer que Cross a une certaine admiration pour lui. C'est une scène où on parle de lui avec Hugo et où Yann est obligé d'admettre que "Le fleuriste" est fort. Cross étant tellement intègre qu’il ne le laissera jamais tranquille mais pour autant, même des ennemis peuvent se respecter. 

    Avez-vous d’autres projets en dehors d'Un si grand soleil ?

    Je tourne beaucoup à Montpellier et ça me va très bien. J'ai un rythme qui me va à la perfection. Dès que j'ai l'occasion de tourner autre chose pour la télé, je fais le maximum pour que ce soit faisable. Dès que j'ai du temps, je retourne aussi sur les planches parisiennes parce que c'est quand même ma première passion. Je joue actuellement dans "Les fourberies de Scapin" mis en scène par Jean-Philippe Daguerre au théâtre Saint-Georges à Paris et dans "Le Bourgeois Gentilhomme" au théâtre Le Ranelagh à Paris.  

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top