Mon compte
    Mort de Irene Cara, actrice et chanteuse de Fame
    26 nov. 2022 à 16:00
    Isabelle Ratane
    Isabelle Ratane
    Basée à Londres et grande consommatrice de séries en streaming, elle aime découvrir et (surtout) faire découvrir les incontournables et les pépites des différentes plateformes (Netflix, Disney+, Prime Video...)

    Surtout connue pour ses tubes ‘Fame’ et ‘Flashdance… What a Feeling’, la chanteuse, compositrice et actrice primée Irene Cara est décédée à l’âge de 63 ans.

    Metro-Goldwyn-Mayer / United Artists / Cinema International Corporation

    C’est son attachée de presse, Judith M. Moose, qui a annoncé la disparition de la star ce samedi sur Twitter : “C’est avec une profonde tristesse qu’au nom de sa famille, j’annonce le décès d’Irene Cara. L’actrice, chanteuse, compositrice et productrice primée aux Oscars est décédée dans sa maison en Floride. Sa cause de décès est actuellement inconnue et sera publiée lorsque des informations seront disponibles.

    C’est absolument la pire partie d’être publiciste. Je n’arrive pas à croire que j’ai dû écrire cela, et encore moins publier la nouvelle. S’il vous plaît partagez vos pensées et vos souvenirs d’Irène. Je vais lire chacun d’entre eux et je sais qu’elle sourira du ciel. Elle adorait ses fans.

    REMEMBER HER NAME

    Remember my name, I’m gonna live forever, I’m gonna learn how to fly” (“Souvenez-vous de mon nom, je vais vivre pour toujours, je vais apprendre à voler”), chantait Irene Cara Escalera, de son nom complet, en 1980.

    Née le 18 mars 1959, c’est son rôle de Coco Hernandez dans Fame (1980) d’Alan Parker qui l’a fait connaître. C’est elle aussi qui chante la chanson principale du film, qui sera là son premier single. Le titre ‘Fame’ lui vaudra alors l’Oscar et le Golden Globe de la meilleure chanson originale en 1981, ainsi qu’une nomination aux Grammys.

    Mais avant ce véritable triomphe, la jeune actrice avait déjà crevé l’écran en interprétant le personnage principal de Sparkle Williams dans le film dramatique musical de 1976, Sparkle.

    Warner Bros.
    Irene Cara et Philip Michael Thomas dans “Sparkle”

    La jeune femme rencontrera à nouveau le succès avec une autre air de cinéma légendaire, ‘Flashdance... What a Feeling’, qu’elle a co-écrit et interprété. Tiré du film Flashdance (1983) d’Adrian Lyne, le titre lui permettra de remporter à nouveau l’Oscar et le Golden Globe de la meilleure chanson originale, et cette fois, le Grammy Award de la meilleure performance vocale pop féminine en 1984.

    À l’époque, le succès inattendu du film au box-office avait en effet entraîné la vente fulgurante du single et de son album à travers les États-Unis quelques jours seulement après sa sortie. La chanson phare avait ainsi passé six semaines à la première place du Billboard Hot 100, dominant en parallèle les charts du monde entier, avant de recevoir la certification d’or de la Recording Industry Association of America, accordée pour toute ventes de titres à un million d’exemplaires.

    Dans le communiqué de sa publiciste on peut également lire : “La famille d’Irene a demandé la confidentialité pendant qu’elle fait face à son chagrin. Elle était une âme magnifiquement douée dont l’héritage vivra pour toujours à travers sa musique et ses films. Les funérailles sont en attente et un mémorial pour ses fans sera prévu à une date ultérieure.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top