Mon compte
    Farha : pourquoi ce film Netflix crée la polémique
    5 déc. 2022 à 13:05
    Chaïma Tounsi-Chaïbdraa
    Chaïma Tounsi-Chaïbdraa
    -Journaliste streaming
    Elle avait attendu avec impatience l’arrivée de Netflix et s’était inscrite dans l’heure pour dévorer la première saison de Daredevil. Depuis, elle suit de près ce qui sort chaque semaine sur la plateforme pour se faire des soirées binge-watching et vous conseiller le meilleur des sorties streaming.

    Depuis son arrivée sur Netflix le 1er décembre, le film Farha réalisé par Darin J. Sallam ne plaît pas à tout le monde. En racontant l'histoire de la Nakba d’un point de vue palestinien, la plateforme s’est attirée les foudres d'Israël.

    NETFLIX

    Dans Farha, la réalisatrice palestinienne-jordanienne Darin J. Sallam place son action dans la Palestine de 1948. C’est là où son héroïne, une jeune fille de 14 ans jouée par la jeune Karam Taher, assiste depuis un garde-manger fermé à clé à la catastrophe qui dévaste sa maison. Cette catastrophe, la plupart l'appelle la Nakba.

    Elle désigne l’exode des Palestiniens et l’expropriation de leurs terres après la création de l’Etat d’Israël. Un sujet un peu touchy sur le papier qui n’a pas empêché le long-métrage d'être présenté au Festival de de Toronto l’année dernière.

    Farha
    Farha
    De Darin J. Sallam
    Avec Karam Taher, Ashraf Barhom, Ali Suliman
    Sortie le 8 décembre 2022
    Voir sur Netflix

    C’est Netflix qui s’est offert les droits de diffusion dans le monde. Farha aurait pu faire une arrivée discrète sur la plateforme le 1er décembre dernier si un ministre Isréalien n’avait pas fait savoir dans un communiqué son mécontentement et son désaccord sur les événements racontés dans le long-métrage : "C’est fou que Netflix ait décidé de diffuser un film dont le seul objectif est d'inciter à la haine contre les soldats israéliens".

    Comme le relaie BFM TV, le ministre des Finances du gouvernement Avigdor Lieberman a aussi menacé de "cesser le versement de fonds publics à un théâtre de Jaffa, dans le sud de Tel-Aviv, qui prévoit de présenter le film."

    Une autre polémique en France

    En France, Netflix doit répondre à une autre polémique soulevée par des utilisateurs sur Twitter. Ces derniers expliquent en effet que Farha n’est pas trouvable sur la plateforme et qu’il faut passer par une recherche Google afin de pouvoir le regarder.

    Interrogé par nos soins, Netflix a tenu à apporter quelques précisions, que nous vous relayons ci-dessous :

    "Nous présentons à nos abonnés des recommandations personnalisées basées sur plusieurs facteurs (goût, appareil utilisé, habitudes de visionnage, etc.). Un des critères importants porte sur la langue de préférence de l'abonné. Lorsqu'un film ou une série ne dispose ni de doublages ni de sous titres dans la langue de préférence de l'abonné, il n'est pas considéré comme pertinent, et n'est donc pas disponible sur le service. C'est le cas ici, et il suffit de basculer son compte en anglais, et le titre devient disponible. Cela ne concerne pas que ce film. En réalité, de nombreux programmes non disponibles en français sont dans ce cas."

    Pour pouvoir basculer vers un compte en anglais, il vous suffit de cliquer sur "gérer les profils", de sélectionner celui que vous désirez, et de modifier la langue. Vous trouverez ensuite le film en tapant dans la barre de recherche. A l’heure actuelle, Farha n’est disponible qu’en arabe, avec sous-titres anglais.

    Si vous voulez aller plus loin, sachez qu’en octobre 2021, Netflix a mis en ligne une collection de films et de séries de créateurs palestiniens à découvrir ici.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top