Mon compte
    127 prises pour cette scène folle : comment le réalisateur de Shining a traumatisé son actrice
    Thomas Desroches
    Thomas Desroches
    -Journaliste
    Les yeux rivés sur l’écran et la tête dans les magazines, Thomas Desroches se nourrit de films en tout genre dès son plus jeune âge. Il aime le cinéma engagé, extrême, horrifique, les documentaires et partage sa passion sur le podcast d'AlloCiné.

    Réalisé par Stanley Kubrick, "Shining" est l'un des plus grands films d'horreur de l'histoire du cinéma américain. Si tout le monde se remémore l'interprétation de Jack Nicholson, peu savent que l'expérience a été traumatisante pour Shelley Duvall.

    Stanley Kubrick est connu pour son perfectionnisme, son sens du détail et ses nombreuses prises. L'actrice Shelley Duvall en sait quelque chose.

    En 1980, elle joue Wendy dans Shining, adaptation du roman éponyme de Stephen King - qui ne porte pas le film dans son cœur. Elle donne la réplique à un Jack Nicholson déchaîné et terrifiant dans la peau d’un écrivain en manque d’inspiration qui accepte un poste de gardien dans l’Overlook Hotel. Cette période d’isolement va faire basculer la petite famille dans l’horreur.

    Shining
    Shining
    Sortie : 16 octobre 1980 | 2h 23min
    De Stanley Kubrick
    Avec Jack Nicholson, Shelley Duvall, Danny Lloyd
    Presse
    4,0
    Spectateurs
    4,3
    louer ou acheter

    Pour Shelley Duvall, le cauchemar n’était pas que du cinéma. Il se déroulait devant et derrière la caméra. De nombreux spectateurs ont souvent pointé du doigt son interprétation, la jugeant pas à la hauteur de son partenaire de jeu.

    Pourtant, l’actrice apparaît à fleur de peau et plus seule que jamais. L’ambiance dans les coulisses y est pour beaucoup. Sur le plateau, le réalisateur Stanley Kubrick n’est pas tendre avec la comédienne. Elle hésitera même à quitter le métier - ce qu’elle fera en 2002 pour disparaître totalement des radars.

    Je ne crois pas que quiconque ait pris soin d’elle

    Je ne sais pas comment j’ai fait. C’est d’ailleurs ce que Jack Nicholson m’a dit aussi : ‘Je ne sais pas comment tu fais’”, se remémore l’actrice dans une interview avec The Hollywood Reporter, 41 ans après les faits.

    Même Anjelica Huston - comédienne qui a formé un couple très célèbre pendant des années avec Jack Nicholson - se souvient de l’état de Shelley Duvall : “Quand je la voyais à cette époque, elle semblait torturée, complètement déboussolée. Je ne crois pas que quiconque ait pris soin d’elle.”

    L’une des scènes les plus emblématiques du film - celle dans l’escalier où Wendy tend une batte de baseball pour se défendre contre son mari violent - a été tournée… 127 fois. L’actrice, en état de stress constant, est sortie du plateau aphone et complètement déshydratée à force de crier et de pleurer.

    Redécouvrez la scène de l'escalier :

    Après un moment, votre corps se rebelle, explique Shelley Duvall. Il me disait : “Arrête de me faire ça, je ne veux pas pleurer toute la journée”. Parfois, cette pensée me faisait pleurer. Se lever un lundi matin, tôt, et réaliser que tu vas devoir pleurer toute la journée parce que c’est prévu comme ça, cela me faisait craquer.

    Il suffit de regarder les images du making-of, disponible sur YouTube, pour comprendre. Entre deux prises, Shelley Duvall remarque qu’elle perd ses cheveux à cause du stress. Quelques minutes plus tard - vers la 15e minute -, Stanley Kubrick se met en colère suite à un problème de communication contre son actrice qui tente, malgré tout, de lui tenir tête.

    Le making-of de Shining :

    Aujourd'hui âgée de 74 ans, Shelley Duvall est bien loin des plateaux de cinéma. Elle vit recluse au Texas dans une maison modeste. Malgré son expérience difficile, son travail sur Shining reste, sans en douter, l’une des qualités les plus mémorables du film.

    Shining quitte la plateforme Prime Video le 15 octobre.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Back to Top