Mon compte
    Wish - Asha et la bonne étoile : impossible de trouver tous les clins d'oeil aux films Disney !
    Laëtitia Forhan
    Laëtitia Forhan
    -Chef de rubrique cinéma
    Fan de cinéma fantastique, de thrillers, et d’animation, elle rejoint la rédaction d’AlloCiné en 2007. Elle navigue depuis entre écriture d'articles, rencontres passionnantes et couvertures de festivals.

    Le Disney de Noël "Wish - Asha et la bonne étoile" est actuellement au cinéma. Avez-vous repéré tous les clins d'œil aux autres films du studio ?

    Wish - Asha et le Bonne étoile, le dernier-né des studios Disney est actuellement au cinéma. Soixante-deuxième long métrage d'animation du studio, le film de Chris Buck (La Reine des Neiges 1 & 2) et Fawn Veerasunthorn se déroule à Rosas, un royaume où tous les souhaits peuvent littéralement s’exaucer.

    Asha, jeune fille de 17 ans à l’esprit vif adresse un vœu aux étoiles auquel va répondre une force cosmique : une petite boule d’énergie infinie prénommée Star. Ensemble, Star et Asha vont affronter le plus redoutable des ennemis et prouver que le souhait d’une personne déterminée, allié à la magie des étoiles, peut produire des miracles...

    Cette histoire originale sort à l'occasion du centenaire du studio. L'équipe créative y a intégré de très nombreuses références aux précédentes œuvres de Disney. Pour autant, impossible de dresser une liste exhaustive puisqu'il y a plus d'une centaine de références.

    Wish - Asha et la bonne étoile
    Wish - Asha et la bonne étoile
    De Chris Buck, Fawn Veerasunthorn
    Avec Océane Demontis, Ariana DeBose, Lambert Wilson, Chris Pine, Chris Pine
    Sortie le 29 novembre 2023
    Séances (210)

    Plus d'une centaine de références

    Lors de notre rencontre avec l'équipe du film, le producteur Peter Del Vecho nous confiait ainsi :"Il y a plus de cent références aux précédents films dans Wish - Asha et la bonne étoile. Nous avons toujours dit que tous les easter eggs de nos films doivent être en rapport avec l'histoire que nous racontons. Certaines sont délibérées, c'est-à-dire que nous avons planifié l'insertion d'une référence particulière à un instant précis, d'autres ont été ajoutés par notre département d'animation et notre département d'effets.

    Tant que ces références s'intègrent dans l'histoire et qu'elles ne détournent pas l'attention de l'histoire originale, nous aimons les inclure, car elles sont comme une sorte de complicité avec les spectateurs qui connaissent nos anciens films. Et si vous ne les avez pas vus, ça n'a pas d'importance parce que ces clins d'oeil ne fait pas partie intégrante de la narration. Ils ne gênent en rien l'histoire."

    Beaucoup de gens sont venus nous voir pour nous demander s'il était possible d'ajouter telle ou telle référence.

    La réalisatrice Fawn Veerasunthorn ajoute : "Nous avons concentré notre énergie sur la création de l'histoire et de personnages originaux. Mais une fois que tout cela était en place, beaucoup de gens sont venus nous voir pour nous demander s'il était possible d'ajouter telle ou telle référence. Nous avons vu cela comme un moyen, pour toutes les personnes impliquées, d'exprimer leur amour pour les personnages qui les ont inspirés. Wish est une lettre d'amour et de remerciement collective à Walt et aux artistes qui nous ont précédés."

    Disney
    Wish

    Ainsi, les spectateurs remarqueront aisément des références à Bambi, Peter Pan, Robin des Bois, mais il existe des références plus subtiles. Le puit à côté duquel Asha rencontre Star est le puit à souhait de Blanche-Neige et les sept nains, la cape d'Asha à la fin est celle de la marraine la fée de Cendrillon, la musique jouée par Sabino, le grand-père d'Asha dans la scène post-générique est "Quand on prie la bonne étoile" de Pinocchio.

    Mais il existe également des références plus générales. Notamment, la thématique même du film : celle du vœu. Les vœux sont présents dans tous les films du studio. Fawn Veerasunthorn explique : "La thématique du vœu est universelle. Le film parle aussi de la nature humaine. Lorsque vous avez l'impression de perdre espoir ou que vous êtes à la recherche d'inspiration, vous regardez souvent le ciel et vous vous dites qu'il y a quelque chose de plus grand que vous à l'extérieur. Je pense donc que c'est une thème à la fois très Disney et très universel".

    Walt Disney est... Asha !

    Autre clin d'oeil, Sabino s'apprête à fêter ses 100 ans, comme le studio. Mais pour autant le grand-père d'Asha n'est pas l'incarnation de Walt Disney. Pour le réalisateur Chris Buck, c'est Asha qui est la digne héritière de Walt Disney.

    Disney
    Wish

    "Il y a plus d'aspects de Walt dans Asha, car lorsque Walt a commencé à créer Blanche-Neige, très peu de gens ont cru en son rêve. Ils lui ont dit : "Je ne pense pas que tu puisses un jour réaliser ce rêve, ça n'arrivera pas. Ce n'est pas possible. Asha vit en quelque sorte la même chose. Elle se demande comment faire pour que ce souhait devienne réalité. Et comme Walt, elle continue malgré tout. Walt Disney a persévéré. Il y croyait. Asha ressent la même chose. Donc je dirais que c'est plus Walt qui est en Asha."

    Le producteur ajoute : "Il est évident que nous ne serions pas ici aujourd'hui si Walt n'avait pas eu l'idée de Blanche-Neige. Au début, personne ne croyait en lui, mais il a persévéré comme Asha. Et c'est évidemment grâce à lui que nous sommes ici, cent ans plus tard, en train de réaliser des films d'animation. Pour moi c'est Asha qui représente Walt Disney."

    Ce dernier nous fait d'ailleurs remarquer un autre easter egg bien caché : l'étoile Star a une sorte de masque en forme de cœur sur le "visage", il s'agit de la même forme que celle du visage que Mickey. Lorsqu'elle se déplace, celle-ci émet une poussière lumineuse comme celle de la fée Clochette de Peter Pan.

    Disney
    Wish

    Un style visuel qui rend hommage aux premiers films

    Le style visuel particulier de Wish - Asha et la bonne étoile, qui mêle animation 2D et 3D, est également lié à l'Histoire du studio. Intégralement réalisé en images de synthèses, le style du film rend hommage aux premiers longs métrages du studio.

    Michael Giaimo, le concepteur des effets visuels a ainsi combiné une animation 3D au style plus traditionnel des dessins à l'aquarelle des contes de fées qui caractérisent les classiques de l'animation Disney. Ce dernier explique dans le dossier de presse US que le style du film impliquait la technique de l'aquarelle pour les arrière-plans et le travail au trait autour de l'environnement et des personnages. 

    L'équipe a ainsi choisi de rendre ici hommage aux premiers films de studio réalisés à la main, tout en combinant certaines techniques développées dans des courts métrages d'animation plus expérimentaux.

    Disney
    Wish

    Peter Del Vecho commente à notre micro : "Dès le départ, nous voulions que le film ait l'aspect d'une aquarelle, à l'instar des illustrations que Walt pouvait voir lorsqu'il était enfant ou qui l'auraient inspirées pour la réalisation de ses premiers films. Mais pour autant, nous voulions qu'il soit dimensionnel. Nous voulions qu'on ait l'impression que les personnages font partie de ce fond d'aquarelle illustratif. Nous nous sommes donc appuyés sur beaucoup de choses que nous avons faites dans le passé. Des courts métrages comme Paperman, Le Festin et Far from the Tree. Nous avons dû développer une nouvelle technologie pour pouvoir la mettre en œuvre dans un long métrage." Une nouvelle technologie qui pourrait bien servir pour les futures œuvres du studio.

    Vous l'aurez compris, Wish - Asha et la bonne étoile, regorge de références et de thématiques chères à Disney. Le monde même de Rosas pourrait être une allégorie de celui de Disney. Libre à vous d'y voir ce qui vous plaît...

    Peter Del Vecho conclut ainsi : "Je sais qu'il y a eu beaucoup de discussions concernant l'origine de l'étoile à souhaits et ce que représente Rosas dans l'Univers Disney. Est-ce l'étoile qui a donné naissance à tous les vœux chez Disney ? Je laisse au public le soin d'en décider. Nous avons pris plaisir à insérer ces références, et nous laissons désormais libre court à l'imagination des spectateurs."

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top