Mon compte
    Streaming haute couture : connaissez-vous vraiment l'histoire de Christian Dior et Coco Chanel ?
    Emilie Semiramoth
    Emilie Semiramoth
    Cheffe du pôle streaming, elle a été biberonnée aux séries et au cinéma d'auteur. Elle ne cache pas son penchant pour la pop culture dans toutes ses excentricités. De la bromance entre Spock et Kirk dans Star Trek aux désillusions de Mulholland Drive de Lynch, elle ignore les frontières des genres.

    Ben Mendelsohn et Juliette Binoche incarnent les deux icônes de la mode pendant l'Occupation dans "The New Look", la nouvelle série prestige d'Apple TV+.

    De quoi ça parle ?

    À Paris, sous l’Occupation nazie, tandis que le règne de Coco Chanel sur la mode touche à sa fin, Christian Dior est l’étoile montante qui fait revivre le monde avec son style révolutionnaire et iconique, influençant les générations d’hier et d’aujourd’hui.

    The New Look, une série créée par Todd A. Kessler avec Ben Mendelsohn, Juliette Binoche, Maisie Williams, John Malkovitch...

    The New Look
    The New Look
    Sortie : 2024-02-14 | 60 min
    Série : The New Look
    Avec Ben Mendelsohn, Juliette Binoche, David Kammenos
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    3,1
    Voir sur Apple TV+

    C'est avec qui ?

    Nouvelle production prestige d'Apple TV+, The New Look est la première série en solo de Todd A. Kessler. Il s'est illustré par le passé avec Damages et Bloodline qu'il a co-créées avec Glenn Kessler (son frère) et Daniel Zelman.

    Et c'est Ben Mendelsohn qu'il a choisi pour incarner Christian Dior après avoir déjà travaillé avec lui sur Bloodline. On découvre le couturier français avant qu'il ne se soit fait un nom. Il travaille pour Lucien Lelong, joué par John Malkovitch. Ils poursuivent leur activité de haute couture malgré l'occupation nazie, un véritable choix cornélien mais aussi une nécessité pour "survivre" comme le dit Christian Dior lors d'une masterclass à la Sorbonne en 1955.

    S'il continue à travailler, c'est aussi pour couvrir les activités de sa sœur Catherine, jouée par Maisie Williams. L'ancienne actrice de Game of Thrones est presque méconnaissable dans ce rôle d'une résistante qui va connaître l'enfer des camps allemands.

    Parallèlement à la famille Dior, on suit les déboires de Coco Gabrielle à qui Juliette Binoche donne toute la force de son caractère et de son art. Ce n'est pas la créatrice de génie qui intéresse Todd Kessler ici, mais plutôt la femme acculée qui a fini par collaborer avec les nazis pour sauver sa peau, comme son affaire.

    Elle entame une liaison avec Spatz – joué par Claes Bang, tout en manipulation – un espion nazi chargé de la séduire pour son carnet d'adresses et ses contacts, notamment avec Winston Churchill !

    D'autres visages connus parcourent la série. On croise ainsi Hugo Becker, Zabou Breitman, Emily Mortimer ou encore Glenn Close.

    Apple TV+
    Ben Mendelsohn dans le rôle de Christian Dior

    Un double biopic

    Plus qu'un simple biopic qui s'attacherait à raconter l'ascension de Christian Dior, The New Look dresse le portrait de deux créateurs qui ne réagissent pas du tout de la même manière face à l'occupation nazie en France.

    D'entrée de jeu, le ton est donné. Dès les deux premières minutes, Coco Chanel apparaît cigarette à la main et munitions à la bouche. Lors d'une conférence de presse en 1955, où les journalistes ne s'intéressent qu'à Christian Dior, son confrère plus jeune de 22 ans et dont la popularité va croissant, Chanel tire sur Dior à balles réelles. Le qualifiant entre autres d'"épave nerveuse, se cachant du monde, constamment malheureux"...

    Dans la vraie vie, les insultes de Chanel étaient encore plus virulentes. Avant la Seconde Guerre mondiale, elle avait contribué à libérer les femmes en créant des vêtements à la fois beaux et fonctionnels. Des modèles non corsetés qui permettaient à celles qui les portaient d'être plus libres de leurs mouvements.

    À l'inverse, la silhouette introduite par Dior en 1947 était plus sévère – taille étroitement cintrée, épaules structurées et talons hauts – et a été surnommée "le new look", d'où le titre de la série Apple TV+. Pour Chanel, il s'agissait d'un pas en arrière qui s'est avéré encore plus douloureux lorsque ses créations sont devenues populaires.

    Apple TV+
    Claes Bang ("Spatz") et Juliette Binoche ("Coco Chanel")

    Deux personnes que tout oppose

    Mais ce n'est pas le propos de la série qui est vraiment centrée sur les personnages – la création passe au second plan – et aux décisions qu'ils ont prises pendant l'occupation. Chanel est alors dépeinte sous son plus mauvais jour.

    Elle se laisse séduire par Spatz, un officier nazi mandaté pour la séduire et il profite de son conflit judiciaire avec ses associés juifs pour la convaincre de collaborer afin qu'elle récupère son entreprise...

    Lors d'un bal où elle est invitée, et où les drapeaux à croix gammée pullulent, un haut fonctionnaire nazi prend Chanel à part et lui dit d'un ton menaçant : "Une fois que vous aurez accompli notre tâche, vos partenaires juifs n'auront plus aucun droit sur votre entreprise."

    A contrario, Christian Dior est dépeint comme un être délicat, timide, peu affirmé. C'est un homme presque effacé, vivant encore dans l'ombre de lui-même. Désespéré de voir sa petite sœur risquer sa vie alors qu'elle a rejoint la Résistance, il ose à peine lui dire à quel point il se ronge les sang à chaque fois qu'il la voit partir en vélo délivrer ses messages.

    Il fait tout son possible pour la retrouver et la sortir des griffes des Allemands quand celle-ci se fait arrêter par la Gestapo, tout en continuant à créer des robes de soirée pour les épouses des officiers allemands qui franchissent le seuil de la maison Lelong.

    Apple TV+
    Maisie Williams dans le rôle de Catherine Dior

    Une série américaine

    Destinée principalement au marché américain, The New Look est entièrement tournée en anglais avec cette particularité assez déroutante que tous prennent un accent français... Si ce choix de la langue peut se comprendre pour les enjeux commerciaux de la plateforme, il reste étonnant à une ère où les œuvres multilingues sont de plus en plus courantes.

    La mini-série Cristóbal Balenciaga sur Disney+ raconte la vie et la carrière du célèbre couturier espagnol – c'est d'ailleurs un personnage secondaire de The New Look – et fait le choix de l'espagnol comme du français.

    Ces considérations linguistiques mises à part, The New Look se distingue par la qualité de sa production et son style élégant. Son point fort, c'est de donner corps à ces noms, Dior et Chanel, qui s'affichent sur les vitrines des plus belles avenues du monde sans qu'on pense aux personnes réelles qui ont chacune contribué à leur manière à changer le monde de la mode.

    Les trois premiers épisodes de The New Look sont disponibles sur Apple TV+ et MyCanal, suivis d'un épisode par semaine.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top