Mon compte
    Monkey Man : Bruce Lee comme modèle... Quelle a été la préparation physique pour devenir ce nouveau John Wick ?
    Laurent Schenck
    Laurent Schenck
    -Journaliste rédacteur base de données
    Passionné par les films qui traitent de la criminalité au sens large, Laurent Schenck travaille sur la base de données cinéma du site. Ses missions sont les suivantes : la rédaction de biographies et secrets de tournage, l'enrichissement de castings/fiches techniques et la revue de presse.

    A l'occasion de la sortie de "Monkey Man", voici cinq choses à savoir sur ce film dans la lignée de John Wick, réalisé et interprété par Dev Patel.

    De quoi ça parle ? En Inde, un jeune homme sort de prison. Il se retrouve dans un monde où règne la cupidité des chefs d'entreprise et, à l'inverse, l'érosion des valeurs spirituelles.

    Monkey Man
    Monkey Man
    Sortie : 17 avril 2024 | 2h 00min
    De Dev Patel
    Avec Dev Patel, Sikandar Kher, Sharlto Copley
    Presse
    3,0
    Spectateurs
    3,5

    Dev Patel combattant

    Ceinture noire de taekwondo depuis ses 16 ans, Dev Patel s’est encore entraîné afin d’avoir une forme physique impeccable pour Monkey Man. Le coordinateur des combats Brahim Chab raconte : "Dev est l’un des cinéastes les plus appliqués avec qui j’ai jamais travaillé. Il venait s’entraîner avec moi et l’équipe de cascadeurs tous les matins et de nouveau l’après-midi. Il a suivi la chorégraphie que j’ai créée pour le film mais a également apporté ses propres suggestions qui ont toujours fait sens pour moi afin de relier les combats à l’histoire."

    Côté musculature, Dev Patel a cherché à se rapprocher le plus possible de Bruce Lee. Un objectif qui devait nécessairement passer par un régime strict, en parallèle de l'entraînement physique (principalement à base de poids de corps, de bandes élastiques de musculation et bien sûr de multiples répétitions des chorégraphies) : "Je mangeais du saumon, de la patate douce et de la laitue trois fois par jour, tous les jours de la semaine, pendant neuf mois".

    Un projet de longue date

    Dev Patel a passé environ huit ans de sa vie, entre deux projets, à peaufiner le scénario de Monkey Man : "Il s’agit de prendre l’une des légendes les plus anciennes de la mythologie indienne et de lui donner une tournure moderne, alors j’espère que cela permettra à cette histoire d’être connue un niveau international et pourquoi pas créer une toute nouvelle épopée de super-héros, quelque chose de totalement original. C’est un film qui vibre d’énergie, d’âme et de cœur, avec des scènes d’action insensées »."

    Universal Studios
    Dev Patel

    Revisiter une légende

    Monkey Man s’inspire de la légende de la divinité hindoue Hanuman, symbole de sagesse, de force, de courage, de dévotion et d’autodiscipline. La légende du singe divin remonterait entre 1 500 et 1 200 avant notre ère et apparaîtrait pour la première fois dans un verset du Rig Veda, un recueil de cantiques anciens considéré comme l’un des quatre textes canoniques sacrés hindous.

    Tel qu’il est décrit dans les épopées sanskrites du Mahabharata (La Grande Inde) et du Ramayana (La légende de Ram), Hanuman le Dieu singe est le patron des lutteurs et il apparaît comme un symbole de liberté. Physiquement invincible, mais profondément humain, il met en garde ses partisans contre la "nature précaire d’un pouvoir débridé".

    Selon la légende, Hanuman s’est cassé la mâchoire en tombant du ciel après avoir tenté d’attraper le soleil lorsqu’il était enfant. Bien-aimé de ses disciples et partisans, Hanuman se connecte depuis au Divin en se mettant au service du peuple.

    Monkey Man transpose cette légende dans le monde moderne, où un jeune homme brisé, Kid, devient une arme puissante et l’ange destructeur de la vengeance contre les dirigeants puissants et corrompus qui oppriment ceux-là mêmes qu’ils sont censés servir. Le film se déroule dans la ville indienne fictive de Yatana, un mot sanskrit qui peut signifier lutte ou effort, mais aussi vengeance.

    En streaming à l'origine

    Monkey Man devait initialement sortir sur Netflix, mais une fois le tournage terminé, Dev Patel et ses collègues producteurs ont recherché des partenaires pour permettre au film d’atteindre une dimension supérieure via une sortie en salles. Win Rosenfeld et Ian Cooper, de l’équipe de production de Jordan Peele chez Monkeypaw, se sont très vite manifestés. Cooper explique :

    "Lorsque Monkey Man a changé d’orientation au niveau de sa distribution en salle, nous en avons entendu parler et avons pu bénéficier d’un premier aperçu. Nous sommes immédiatement tombés amoureux de l’histoire et avons travaillé pour faire avancer le film. Nous l’avons transmis à Universal, qui l’a pris en charge pendant tout le processus de post-production, jusqu’à la dernière ligne droite pour sa sortie."

    Batam, Indonésie

    Le tournage du film s’est principalement déroulé à Batam, en Indonésie. Dev Patel se souvient : "Mon équipe a été merveilleuse et a sué sang et eau là-bas. C’était une aventure folle et pleine d’action – du sang, de la sueur, des larmes, des os brisés, littéralement, pour ce film de vengeance basé sur la spiritualité et la foi. L’action se déroule dans une Inde modernisée, et nous avons choisi l’un des mythes les plus anciens qu’elle possède pour lui donner une toute nouvelle résonance."

    "Nous nous sommes servis de quelque chose d’antédiluvien et en avons fait du jamais vu. Le film vibre d’énergie, d’âme et de culture, et de certaines scènes d’actions les plus folles."

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Back to Top