Notez des films
Mon AlloCiné
    Décès de Bigas Luna, "découvreur" de Javier Bardem et Penélope Cruz
    6 avr. 2013 à 15:40

    Le réalisateur espagnol de "Jambon, Jambon", "La Lune et le Téton" et "La Femme de chambre du Titanic" a succombé à un cancer ce samedi 6 avril.

    Il avait lancé les carrières de Penélope Cruz et Javier Bardem, et signé une quinzaine de films en 35 ans de carrière : Bigas Luna s'est éteint en Catalogne, dans la ville de La Riera de Gaïa, à l'âge de 67 ans. De son vrai nom Juan José Bigas Luna, le cinéaste, né en 1946 à Barcelone, avait débuté sa carrière dans le milieu de l'art, de la peinture et du design avant de s'orienter vers le cinéma avec des films provocants comme Tatouage, Caniche et Bilbao.

    Les Vies de Loulou © D.R.

    Réalisateur globe-trotter, il tourne ensuite aux Etats-Unis (Reborn, Lola et surtout Angoisse, primé dans plusieurs festivals fantastiques) avant de revenir en Espagne où il signe Les vies de Loulou, dans lequel il offre son premier rôle à un jeune Javier Bardem. Il retrouve dans la foulée l'acteur sur sa trilogie "Retratos Ibéricos", composée de Jambon, Jambon (1992), Macho (1993) et La Lune et le Téton (1994, Prix du Scénario à la Mostra de Venise). Jambon, Jambon (Jamón Jamón), resté comme l'un des films de Bigas Luna plébiscités par le public... et comme le premier rôle d'une autre future étoile du cinéma espagnol (et international) : Penélope Cruz.

    Jambon, Jambon © D.R.

    Le réalisateur passera ensuite par Rome (Bámbola), Paris (La femme de chambre du Titanic avec Olivier Martinez et Romane Bohringer, salué par un Goya du Meilleur scénario) ou Miami (Di Di Hollywood), sans jamais oublier sa terre natale avec des films comme Volavérunt (qui marque ses retrouvailles avec Penélope Cruz) et Son de mar. Il s'essaiera parallèlement au théâtre (Comedias Bárbaras) et signera les animations du pavillon espagnol à l'Exposition Universelle de Shanghaï.

    La Femme de chambre du Titanic © D.R.

    Malgré la maladie, Bigas Luna travaillait sur un nouveau projet de film, Segundo origen adapté du roman de Manuel de Pedroloet, et s'apprêtait à en lancer la production. Selon la famille, le long métrage verra bien le jour et sera dédié au petit-fils du réalisateur.

    La bande-annonce de "Di Di Hollywood"

    avec AFP & ABC.es

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Craspeck
      RIP
    • Ame-Stram-Gram
      RIP Bigas.
    Voir les commentaires
    Back to Top