Mon compte
    Statham, Gibson, Marvin : les visages de Parker
    17 avr. 2013 à 10:00

    Apparu dans une vingtaine de romans depuis 1962, le criminel charismatique imaginé par Donald E. Westlake a eu droit à plusieurs adaptations sur grand écran, chaque fois sous un nom différent. Retour sur les différentes incarnations de ce anti-héros.

    Le film : Parker (2013)

    L'acteur : Jason Statham est Parker

    Le pitch : Parker est un braqueur professionnel avec un code de conduite : ne jamais voler ceux dans le besoin, ne jamais blesser d’innocents. Lors d’un hold-up, il se fait doubler par ses associés qui lui dérobent sa part du butin et le laissent pour mort.

    Le roman : Flashfire

    Le film : Payback (1999)

    L'acteur : Mel Gibson est Porter

    Le pitch : Poussé par sa femme Lynn, Porter accepte de faire équipe avec Val Resnick. Les deux hommes organisent un hold-up contre la mafia chinoise. L'opération tourne mal, Val s'approprie le magot avec la complicité de Lynn et abat Porter qu'il laisse pour mort. Cinq mois plus tard, Porter refait surface...

    Le roman : The Hunter / Comme une fleur

    Le film : Slayground (1983)

    L'acteur : Peter Coyote est Stone

    Le pitch : Stone et son ami et complice sont pris pour cible par un mystérieux criminel. Alors que les cadavres s'accumulent, ils doivent faire face à cette menace sans visage...

    Le roman : Slayground / Planque à Luna-Park

    Le film : Echec à l'organisation (1973)

    L'acteur : Robert Duvall est Macklin

    Le pitch : Macklin sort de prison et apprend, horrifié, que son frère Ed a été assassiné lors du cambriolage d'une banque qui sert à blanchir l'argent de la mafia. Comprenant qu'il est le prochain sur la liste, Earl décide alors de s'attaquer aux membres de l'organisation.

    Le roman : The Outfit / La Clique

    Le film : Le Crime c'est notre business (1968)

    L'acteur : Jim Brown est McClain

    Le pitch : McClain met sur pied avec cinq complices un casse durant un match de football. A la clé, 1 500 000 dollars. Les choses vont se compliquer au moment de se partager le butin...

    Le roman : The Seventh / Le Septième

    Le film : Le Point de non retour (1967)

    L'acteur : Lee Marvin est Walker

    Le pitch : C'est pour le compte de son ami Reese que Walker, accompagné de sa femme, récupère dans la prison désaffectée d'Alcatraz un magot de 93 000 dollars. L'opération réussit. Reese abat Walker et emmène sa femme, qu'il convoitait depuis longtemps. Seulement Walker n'est pas mort.

    Le roman : The Hunter / Comme une fleur

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Florian Duchesne
      En dehors du cinéma, il faut ici remarquer l'existence de l'excellente adaptation des aventures de Parker par Darwyn Cooke, dont le travail a su convaincre l'auteur original de le laisser utliser le nom de Parker...Le film qui vient de sortir, à l'inverse, n'aurait sans doute pas pu s'appeler Parker si l'auteur n'était pas décédé...Donc voilà, la meilleure adaptation, c'est peut-être une bédé...
    • Jean-Michel Nguyen
      Et il y a l'OFNI : 'Made in USA' (1966), où Jean-Luc Godard envoie bouler le roman 'Rien dans le coffre' (Richard Stark, 1966), la sixième aventure de Parker, pour en faire un film à sa sauce, et où Anna Karina interprète Par... Paula Nelson.
    Voir les commentaires
    Back to Top