Notez des films
Mon AlloCiné
    "Under The Dome" annulée : pourquoi le phénomène a-t-il tourné à la catastrophe ?
    Par Jean-Maxime Renault — 1 sept. 2015 à 12:55
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après une première saison couronnée de succès, la série "Under The Dome" adaptée de l'oeuvre de Stephen King, a quasiment divisé son audience par deux aux Etats-Unis ! Que s'est-il passé pour que le phénomène tourne ainsi à la catastrophe ?

    CBS Broadcasting Inc

    A l'été 2013, Under The Dome a créé l'événement sur CBS à la surprise générale. Le pilote a été suivi par 13,5 millions de curieux, un triomphe ! Cela n'était plus arrivé depuis des années lors de la période estivale où les réussites d'audience sont rares sur les grands networks, au contraire du câble qui en profite pour sortir ses plus grosses cartouches. Le succès ne s'est pas démenti tout au long de la première saison, laquelle a achevé sa course en septembre devant 12,1 millions de fans. 

    Depuis, le show a traversé le monde avec brio : il a battu des records en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Angleterre, et a permis de rassembler environ 4 millions de fidèles en moyenne sur M6 lors de sa diffusion à l'automne dernier. Un exploit pour une série qui n'est pas policière ! 

    A l'été 2014, en revanche, l'histoire n'est plus du tout la même aux Etats-Unis. L'audience a été quasiment divisée par deux ! Si le premier épisode de la saison 2 a rassemblé 9,4 millions de téléspectateurs, ce qui était déjà en soi un démarrage décevant, la saison a réuni en moyenne 7,2 millions d'américains ! Sur la cible très lucrative des 18/49 ans, même constat : on est passé d'un taux d'environ 2.6 points à 1.7 points. CBS a toutefois choisi de la renouveler pour une 3ème saison. 

    Cet été 2015, la saison 3 a très mal démarré devant 6,3 millions de fans acharnés, l'épisode le plus récent n'en a réuni que 4,6 et la moyenne est actuellement de 4,9 sur les 11 premiers épisodes. Le taux, quant à lui, est descendu sous le point symbolique à plusieurs reprises ! Le sentence est sans appel : il n'y aura pas de saison 4. Il est temps que le dôme disparaisse comme il est arrivé : soudainement !

    Mais alors que s'est-il passé pour que les fans quittent le dôme en masse ? Voici notre humble analyse...

    Under The Dome - saison 3 Teaser VO

     

     

    Parce que la série se veut trop grand public !

    Ce qui s'annonçait au départ comme une série fantastique, touchant même de près la science-fiction, se revèle très familiale, très accessible, trop sans doute, et finalement assez éloignée de l'univers de Stephen King, de ce qui a fait sa renommée, de ce que l'on aime chez lui et ce malgré son implication dans la production (il a écrit le premier épisode de la saison 2, sans doute le pire de tous à ce jour). On retrouve ici la tiédeur commune à la plupart des productions de Spielberg pour la télévision.

    On ne tremble pas devant la série, le suspense se fait rare, la mythologie est pour ainsi dire inexistante... bref, la sauce ne prend pas. On avait pourtant envie d'y croire et tout n'était pas à jeter dans la saison 1. Alors on a été patients, mais le dôme qui change de couleur un épisode sur deux, les étoiles et les oeufs magiques ont fini par nous décourager totalement ! Et l'ennui s'est installé inexorablement...

    En saison 2, les scénaristes sont pris en flagrant délit de remplissage avec plusieurs épisodes peu feuilletonnants, dédiés à des intrigues bouclées, centrées sur les problèmes du quotidien des habitants de Chester's Mill. On a ainsi droit à une invasion de chenilles qui ravagent les champs et les cultures, à une pluie d'acide ou encore à un porcelet malade... On tourne en rond sous la dôme. La saison 3, malgré quelques aménagements, n'a pas fait mieux. Elle a même réussi l'exploit de faire pire.

    Parce que les personnages désintéressent...
    Sans remettre en cause les acteurs, plutot bons dans l'ensemble malgré un certain manque de charisme pour certains d'entre eux -on aime Rachelle Lefevre, on adore Sherry Stringfield qui a rejoint la saison 2, on vénère Dean Norris depuis Breaking Bad- Under The Dome a bien du mal à donner de l'épaisseur à des personnages qui manquent tout simplement d'intérêt à l'origine. Pire : la plupart d'entre eux sont agaçants, tout particulièrement les ados. Leurs décisions n'ont pas de sens, leurs querelles tournent en rond, les intrigues amoureuses ennuient... Et les petits nouveaux débarqués en saison 2 et en saison " pour renforcer le casting n'ont rien changé à cela. Ils ont même fait empirer le problème.


    CBS Broadcasting Inc

    Parce que le livre n'est pas si bon...

    Et si, au fond, le vrai problème n'était pas là ? Petit cours d'histoire d'abord :

    L'adaptation télé d'Under the Dome a mis près de quatre ans à voir le jour. C'est effectivement en 2009 que le projet a commencé à émerger, et ce n'est que deux ans plus tard que le nom de Brian K. Vaughan (un scénariste de Lost) y a été associé. Au départ, la série devait être développée pour la chaîne câblée Showtime. Très rapidement cependant, David Nevins, le Président de Showtime Entertainment, a émis de gros doutes quant au caractère opportun de diffuser cette série sur son antenne. C'est lui qui a pris l'initiative de proposer cette création à Nina Tassler, son homologue de CBS. Cette dernière n'a pas laissé passer l'occasion...

    ... Et c'est peut-être ce qui pouvait arriver de pire : le livre original en deux tomes était très sombre, violent, sexuel aussi, désespéré. Tout a été édulcoré pour correspondre à la chaîne et plaire au plus large public possible. Le dôme aurait pu prendre une tout autre envergure sur Showtime ! Les seuls avantages de cette version télé : elle est beaucoup moins manichéenne, la ligne entre gentils et méchants personnages est un peu plus trouble; et on nous promet une fin modifiée ! Celle du livre est on ne peut plus décevante et simpliste...


    Et vous, que pensez-vous d'Under The Dome ?


    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • St?phane K.
      [SPOILER]: Ils trouvent un moyen de sortir du dôme, on découvre de nouveaux persos, l'oncle de Junior, la mère de Junior, la soeur de Barbie, son père, qui complote en fait pour récupérer l'oeuf.... En gros, c'est ce qu'il y a d'important, mais ça se passe en fin de saison, pendant les premiers épisodes de la saison la série tourne en rond c'est vrai.
    • Jean B.
      Ah bon ? M'enfin ça explique pas pourquoi le gazon calciné a repoussé en l'espace de même pas 2 semaines.
    • spidermoon
      Ce n'est pas une bombe atomique, mais une MOAB (Mother Of All Bomb). La plus grosse des armes non nucléaires.http://fr.wikipedia.org/wiki/M...
    • Jean B.
      Perso y a un truc que je comprends vraiment pas dans la série: ils se sont prit une bombe H en plein dans le dôme dans la saison 1 qui a tout ravagé autour du dôme (paysage désertique) et dans la saison 2 tout est comme avant, verdure et compagnie.Si qqun a une réponse ça m’intéresse :)
    • A88Miles
      Et oui, le monde du cinéma, comme celui de la musique et de l'art en général, est impitoyable et pas toujours juste.Après ce n'est pas parce que la carrière d'un réalisateur se dégrade alors qu'il mérite plus qu'il faut s'en prendre à ceux qui réussissent.Par contre j'avais bien aimé "les Looney Toons passent à l'action", c'était un bon Roger Rabbit like dont on retrouvait bien l'univers et l'humour des Looney Toons. Il était bien meilleur que son prédécesseur "Space Jam" avec Michael Jordan.
    • Simon1310
      Il a reçu un oscar et il est considéré comme un réalisateur sérieux à la différence de Joe Dante qui a vu sa carrière prendre se dégradait quelque peu avec un bide ( les looney toon contre attaque ) et une sortie dvd d'un film qui méritait une sortie en salle en cinéma ( the hole). Une différence de traitement qui est assez injuste selon moi.
    • maxou140
      Euh... Oui et mille fois oui, c'est une bonne série. Si t'as pas accroché à cette énormissime série, dommage pour toi, tu rates vraiment de grandes sensations...
    • A88Miles
      Enfin il est difficile de comparer "Small Soldiers" et "Il faut sauver le soldat Ryan". Ce sont deux films complètement différent.Et faut-il forcément passer un message ou apprendre quelque chose pour faire un bon film ? Le but premier d'un film, c'est de faire passer un bon moment au spectateur. Après ci le film a un message à faire passer ou qu'on y apprend quelque chose c'est bien mais ce n'est pas essentiel.Spielberg fait du divertissement, rien de plus, et il le fait bien. On n'est pas obligé d'apprécier ce qu'il fait, moi j'aime beaucoup, après chacun voit midi à sa porte.
    • LeRetiaire
      J'ai lu les deux tomes de Stephen King, et franchement c'est captivant. Ce qui n'est pas le cas de cette série qui reste d'une nullité absolue.
    • Milamber_33
      En gros ? Ca tourne en rond ..... ca tourne en rond .... ca tourne en rond. Un peu le série qui fait du remplissage là, ou cela sert strictement a rien.Sur ce, je retourne voir mon Kingdom
    • Milamber_33
      J'ai tout stopper! Elle a finie par me soûler. Puis, y'a de bien meilleur en ce moment. Et de loin!
    • jojotaquin
      J'ai regardé jusqu'à la fin de la saison 1 mais vraiment en me forcant car c'était pas bien joué. Mais j'aime pas abandonné en cours de route, donc quelqu'un pourrait me raconter la saison 2 ?
    • AmonAbbath
      Si tu trouves que "Lost" est une bonne série, ma foi...
    • Simon1310
      Le soldat Ryan est sorti presque en même temps que le film de Joe Dante :"Small Soldiers" qui sous la forme du divertissement critiqué la société de consommation qui formataient les enfants avec des jouets, puisque les soldats du style Gi Joe qui représenté les gentils, étaient programmés pour traquer et éliminer des d'autres jouets en forme de monstres considérés comme les méchants . Le film montrait clairement que les enfants étaient conditionnés, par leurs jouets de même que l'on montrait le rapprochement entre l'industrie du jouets et celle de l'armement, via l'implantation de puces militaires dans les jouets. Il faut voir la fin qui est plutôt sinistre avec l'utilisation que va en faire de ses jouets par le patron assez cynique de la boite qui les a développer.Avec ce film, et sous le couvert de divertissement, Joe Dante en a plus dit sur l'immoralité de la société de consommation a conditionné dès le plus jeune age, des enfants à la guerre que Spielberg sur un film certes impressionnant et plus adulte mais vide de message et de sens. Son film a cartonné et reçut plein de récompense tandis que celui de Joe Dante a été boudé par le public et mal compris par les critiques qui n'y voyaient qu'une version déguisé de gremlins.C'est en partie pour cela que je n'apprecie absolument pas Spielberg, il est d'une naiveté incroyable, utilisant des gros sabot pour bien faire comprendre ce que l'on voit à l'ecran et pourtant je n'apprends rien avec lui, à la différence de Joe Dante qui a toujours été un poil gratté et qui se sert de ses films pour donner un visage peu flatteur de la société, voyez" la seconde guerre mondiale, les gremlins 2, explorers, etc ". Ses films méritent mille fois mieux d'être découverts que ceux d'un Spielberg.
    • A88Miles
      "La liste de Schindler" et "Il faut sauver le soldat Ryan", sont 2 exemples de "films sérieux" réalisés par Spielberg qui sont excellent et qui ont eu beaucoup de succès.Speilberg est un excellent réalisateur cinéma que ça soit en science fiction, fantastique, aventure ou réalistesQuant aux séries TV, il a peut-être eu moins de succès mais perso j'ai bien aimé Terra Nova dont j'ai été déçu de voir qu'il n'y aurait pas 2ème saison et j'aime bien Under the Dome dont je suis très content qu'il y ai une 3ème saison à venir.
    • maxou140
      Oui bah voilà c'est ça... Et que l'explication de l'événement ait un semblant de logique. Que ce soit une licorne venue de l'espace qui a chié un dôme au-dessus de la ville est quand même beaucoup moins plausible que le fait que ce soit, par exemple, des hélicoptères de l'armée qui aient posé un dôme au-dessus de la ville...
    • Simon1310
      J'ai jeté un coup d'oeil à toute les séries dont Spielberg a été le producteur (Freres d'armes, seaquest, police des mers, Disparition, Terra Nova), et j'en retiens qu’elles doivent beaucoup à son aura mais qu'en elle même avec le temps elles sont plutôt oubliables.A la question est ce que Spielberg est un réalisateur talentueux ou un usurpateur, je dirais que d'après Indiana Jones, Jurassic Park, Minority Report, les dents de la mers, c'est un excéllent réalisateur de divertissement mais qu'il faut arrête des films sérieux, il est mauvais comme c'est pas possible.
    • gimliamideselfes
      Allociné qui remarque enfin que les séries télé c'est mou et calibré... on aura fait un pas de géant.
    • BiggerThanLife
      ça part dans tous les sens en un sous sous sous sous LOST qui mélange tout et n'importe quoi. un beau gachi car le cast est sympa (c'est le seul truc qui me fait suivre l'affaire) et le concpet énoooooooooooorme, mais ça fait plouf comme un oeuf à la coque ^^ S'il pouvait cloturer en une belle saison 3 ça serait sympa
    • Discovery One
      La vraie question c'est : comment la première saison a put être un carton ? Cette série a autant de gout qu'une semelle. Sans intérêt.
    Voir les commentaires
    Back to Top