Notez des films
Mon AlloCiné
    Scandal, Castle, Mentalist... le couple a-t-il tué ces séries ?
    Par Jean-Maxime Renault & Raphaëlle Raux-Moreau — 8 déc. 2015 à 19:09
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Scully & Mulder, Castle & Beckett... Parfois, une série tient sur la tension amoureuse qui existe entre ses deux héros. Mais, que se passe-t-il lorsque leur amour se concrétise enfin ? Le public reste-il ? Ou déserte-il ?

    ABC Studios
    Olivia Pope et Fitz Grant - "Scandal"

    Will They, Won't They...

    SPOILERS !!!

    Scandal a toujours été un cas à part dans la catégorie très fournie des "Will They, Won't They ?". Au lancement de la série, on savait en effet qu'Olivia et Fitz avaient DEJA été amants mais que tout était désormais terminé. La question était donc de savoir si leur histoire allait reprendre. Les premières saisons de Scandal étaient donc pleine de tension sexuelle et le téléspectateur voyait son petit coeur battre à tout rompre dès que ces deux-là étaient dans la même pièce. Car ici, tout tenait dans l'impossibilité de cette relation. Fitz était marié mais, surtout, Fitz était le Président des Etats-Unis, ce qui complique tout de suite les choses ! Mais, après plusieurs saisons faites de retrouvailles, de séparations, de réconciliations sur l'oreiller et de hautes trahisons, Shonda Rhimes, sentant certainement les téléspectateurs lassés, voire excédés, par ces incessants revirements, a décidé de les mettre vraiment en couple au cours de la saison 5... 

    Pari réussi ou raté ?
    Choisir de mettre ces Roméo et Juliette ensemble était donc un risque mais un risque qu'il fallait prendre pour que Scandal évolue. Au départ, il était d'ailleurs plutôt intéressant de voir comment Fitz et Olivia allaient afficher leur amour au grand jour mais, très - trop - rapidement, Mellie a été évincée et Olivia a pris sa place dans le Bureau Ovale. C'est presque un comble pour la série : le scandale a été trop rapidement mis au placard. Devenu réel et quotidien, leur amour aurait pourtant pu tenir la route et peut-être qu'on l'aurait apprécié. Impossible de le savoir puisqu'à aucun moment, la relation Fitz/Olivia n'est ensuite parvenue à être saine et épanouie dans ce contexte presque trop "normal". Olivia a même préféré faire relâcher son horrible père plutôt que de devoir se marier avec Fitz !

    On a essayé..."

    Le sentiment d'emprisonnement ressenti par Olivia touche d'ailleurs à son comble lors de l'épisode final de la mi-saison où les deux "amoureux" concluent leur histoire lors d'une scène épique où chacun fait sortir ses ressentiments et ses pensées les plus abjectes. Toute la toxicité de leur relation éclate alors au grand jour. Si quelque chose s'est définitivement brisé entre Fitz et Olivia lors de cette scène, il en est de même pour nous, téléspectateurs. Après les avoir vu se déchirer ainsi, il est compliqué de les imaginer de nouveau ensemble, complices, tendres et amoureux. On se dit même qu'il faudrait vraiment les laisser passer à autre chose.

    Mais, n'oublions pas que, dans cet épisode, Olivia a subi une intervention chirurgicale qui ressemblait fortement à un avortement. Mais si Olivia avait en réalité fait une fausse couche juste avant ? Il serait alors très probable que les scénaristes se servent de ce secret pour expliquer son comportement, sa douleur et faire revenir Fitz à ses pieds, plus amoureux que jamais... De notre côté, on espère vraiment que cela ne se passera pas ainsi. Et les audiences, de plus en plus en berne, aussi !

    Le Saturday Night Live se moque de Scandal !

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Saint-Just2
      Une autre série jamais évoquée et dont le couple principal est pourtant l'un des charmes les plus irrésistibles est "A la Maison Blanche". Car ce n'est qu'en suivant la série qu'on s'aperçoit qu'à notre insu on s'était attaché à Josh et Donna comme à Mulder et Scully: les saisons 6 et 7 font de ce couple qui se cherche avec une maladresse enfantine en total opposition à leur intelligence supérieure un des ressorts dramatiques incontournables de cette série. Non: "A la Maison Blanche" ne parle pas que de politique! Oui: Josh et Donna sont un couple phare et des personnages capitaux (je dis, redis et redirai que le vrai personnage principal de cette série, du moins central, c'est Josh)
    • Steven6314
      Pour Cudy et House je trouve que sa leurs a gacher l'interré qu'ils avaient l'un pour l'autres dans le sens "je t'aime, moi non plus" ils etaient pas fait pour etre en couple, ils etaient fait pour se chambré et garder cette pointe d'humour !
    • delen7
      c'est tout à fait ça. très bien dit
    • Anastriana
      Ce qui est bien dans Castle pour l'instant, c'est que ce n'est pas axé sur le couple... alors oui nous les voyons chez eux le soir ou le matin mais ce n'est pas gniangnian... Castle restant avant tout un grand enfant... les enquêtes priment sur le couple... après l'histoire de Castle qui disparaît le jour du mariage et je ne spoilierais pas la suite... ouaih bof le mariage repoussé et tutti quanti... j'espère que ce n'est qu'anecdotique... Il y a aussi les enquêtes de Murdoch où là aussi nous attendions avec impatience le bisous mais Murdoch est tellement coincé du machin je peux vous dire que cela été long à venir :-)
    • missjones
      Pour Mulder et Scully perso je n'ai pas tant de souvenir que ça, peut-être le fait d'avoir trop attendu m'ont fait décroché petit à petit de la série et j'ai certainement loupé les épisodes clefs.Pour Castle, le trailer du 5x21 (épisode très flashback) et c'est là que je me suis mise à vouloir découvrir la série Castle . J'ai du rattraper 5 saison en 2 ou 3 semaines ..... je pense qu'en même temps si cela avait trop duré, j'aurais très certainement arrêté comme pr X-Files
    • Alexis F.
      10 saisons pour une série c'est trop ? Elle tourne en rond ? Sérieusement, ce n'est pas quelque chose que j'aurais cru venant d'Allociné. La série Doctor Who, même si elle comporte plusieurs histoires d'amour, en est à sa 34eme saison. Certes elle a connu un arrêt après la 26eme saison mais c'est parce que les scénaristes faisaient n'importe quoi et mettaient des saisons longtemps après la dernière. Et le 6eme Docteur aussi. Après, le 7eme est arrivé. Son côté clown n'a pas plu aux adultes mais après, il est devenu plus sombre et là ça n'a pas plu aux enfants. Mais jamais la série n'a tourne en rond.
    • zoubie50
      Tout à fait réaliste cet article ! C'est vrai on souhaite le rapprochement mais la magie disparait ! La pas franchit , on rentre dans le commun , la routine ! Les spectateurs vibrent devant le désir. Ils sont dans l'attente ! Après il faut une solide énigme pour préserver l'intérêt de la série !
    • Krakinet
      Il faut dire que ces couples se forment souvent sur la fin, à un moment où la lassitude des téléspectateurs est déjà très présente et où le concept de la série est épuisé, d’où cette sensation d'aboutissement. Les scénaristes manquent souvent aussi d'originalité (et ont tendance à les séparer 5 épisodes + tard), alors que souvent les perspectives peuvent être prometteuses, c'est ce qui s'est passé pour House et Cuddy, leur couple était prometteur, le problème, les scenarii derrière n'ont pas suivi surtout que leur couple n'a duré qu'une demi-saison. C'est avant tout un problème de créativité et non de fidélité.
    • Willow-des-bois
      Je vais pas lire now (c'est long pour 3h30 du mat), mais déjà, je peux dire:House et Cuddy, pq pas mais perso je dis bof, Castle et Beckett 1 milliard de fois oui, et Maddie Hayes & David Haddison Jr. ds Clair de Lune, idem, pq pas.Cette série trop méconnue est vraiment cool (sans être exceptionnelle) de ce que je m'en rappelle (ça fait pas mal d'années qd même que je l'ai vue), mais je ne saurais dire si j'étais pour le couple ou pas, c'est trop vieux, mais par contre, sachez que Bruce Willis et Cybill Shepherd ne s'aimaient pas du tt, donc c'est cocasse de penser que eux en ts cas auraient préférés (peut-être comme une majorité des téléspectateurs de la série) ne pas avoir à tourner de scène de couple.:DVoilà, les seules que j'ai pu voir sans lire ni changer de page.
    • Sunofureku
      C'est sûr que Jane soit le personnage le plus mise en avant. Mais croit moi que chaque personnages ont été travailler. Par exemple, on sait que Cho avant de faire partit du CBI il faisait partit d'un gang de voleur chinois, et ça été expliquer dans la première saison si je me souviens bien.
    • 4tomos
      J'ai vu les six premières saisons jusqu'à présent. Après c'est peut-être ma mémoire qui me fait défaut, ou bien la série ne m'a pas vraiment marqué, mais je me souviens pas une seule fois avoir entrevu Rigsby ou Cho dans leur jeunesse (ou en tout cas dans leur vie d'avant le CBI). Tandis qu'on revit, tout au long de la série, le passé de Jane, on ne voit les autres que quand ils bossent au présent. Si on ajoute à cela que c'est pratiquement TOUT LE TEMPS Jane qui résout l'intrigue du meurtre de chaque épisode (et il y en a beaucoup), on peut même en venir à douter de l'utilité des autres persos, que je trouve de toute façon laissés un peu de côté.Bref, c'est mon avis, mais heureusement que Jane est une perso cool dans son genre, sinon j'aurais pas tenu six saisons.
    • Sunofureku
      Tous ces personnages ont été approfondit, tu ne peux pas dire ce genre de chose en ayant vu tous les épisodes de la série. il y'a eu beaucoup d’épisodes qui ont été spécialement consacré à chacun des personnages.
    • 4tomos
      Mouais. Dans cette série, mis à part Jane, les autres personnages ne sont pas si creusés que ça. Les scénaristes auraient mieux fait d'approfondir un peu les Van Pelt, Lisbon, Cho et Rigsby au lieu d'étirer l'intrigue de John le Rouge sur plus de..... 6 saisons et demi.
    • 4tomos
      La fin n'est pas si moche que ça : il a finalement fait son geste pour Wilson.
    • Cuderoy
      Ce qui a tué House, c'est l'idée de faire 8 saisons alors qu'il fallait condenser les deux, la 7 et la 8, pour que House finisse par faire son geste pour Wilson et renoncer à Cuddy. J'aurais trouvé la fin très belle.
    • spielbergismygod
      C'est à se demander si ils ont vu X-Files.Parce que le couple n'est plus du tout sous entendu à partir de la saison 7. Ils s'embrassent,ils couchent ensemble, ils se disent je t'aime
    • Elisariel
      Le duo se cherche, se chamaille, tombera ? Tombera pas ? Ce qui ajoute du piment aux épisodes, une petite question délicieusement ambigüe en suspend. Et paf ! Le baiser et plus si affinités... Il y a souvent affinités. Et dans le même temps, les enquêtes commencent à tourner en rond, l'intérêt chute...La seule série pour l'instant qui a tenue longtemps (10 saisons je crois) c'est "New-York, section criminelle" avec le talentueux Vincent d'Onofrio (inspecteur Robert Goren) et l'actrice Kathryn Erbe, (vue dans l'excellent "Hypnose") alias l'inspecteur Alexandra Eames. Personnages très atypiques, liés l'un à l'autre et à plusieurs reprises, très subtilement, on a cru que... Et puis non. Complémentaires, liés intimement par une amitié indéfectible malgré le caractère très spécial joué par Vincent d'Onofrio avec maestria, ils savent rester "sur le fil" et ça fonctionne, en plus d'épisodes très réussis !Pour info, en passant, je recommande !
    • Manu G.
      Super exemple Caly12Moi qui suis un grand fan de la série Chuck, je trouve que la saison 3 est aussi une des plus belle de la série et la concrétisation de la romance entre Sara et Chuck est très bien écrite, se qui donne envie de savoir comment va évolué leur couple.Et c'est vrai que dans Arrow il y a aucune constance et c'est vraiment du n’importe quoi.Surtout que normalement dans l'histoire des DC Comics il est avec Laurel Lance.....
    • Caly12
      Un autre exemple qui me vient en tête perso, c'est la série Chuck qui se permet de nous offrir l'une des plus belles saisons à savoir la saison 3 quand la romance se concrétise.En tout cas, je rejoins d'autres avis pour dire qu'une romance n'est pas pénalisante quand elle est bien écrit et surtout, nous évite l'écueil des "je t'aime moi non plus".J'aime regarder une série qui s'inscrit sur une relation durable en constante évolution comme la série Castle ou Chuck. Si il est bien une chose qui m'insupporte, ce sont les constantes variations comme par exemple Arrow (4 relation foireuse en 3 saison, pour Oliver, qui dit mieux?) au point que l'on se croit tout devant un épisode de Beverly Hills ou des Feux de l'amour. C'est même le fait d'avoir une relation constante qui m'a donné envie de voir la série Bones même si je n'ai pas accroché
    • Hareng rouge
      oh putain :-D
    Voir les commentaires
    Back to Top