Mon compte
    Les 10 comédies françaises qu'il faut avoir vues dans sa vie
    Par Jean-Maxime Renault — 31 déc. 2015 à 17:00

    On peut l'aimer grasse, fine ou décérébrée, la comédie est une spécialité cinématographique française dont le goût ne nous lasse jamais. Révisez vos classiques, à voir ou à revoir sans modération !

    Tatie Danielle (1990)

    D.R.

    De quoi ça parle ?
    A la mort de son principal souffre-douleur, Odile, sa gouvernante, Mme Billard, veuve du colonel Edouard Billard, est secourue par ses charmants neveux. Pour Tatie Danielle, le champ de bataille s'élargit et elle va pouvoir exercer sa tyrannie sur ses neveux...

    Pourquoi faut-il le voir ?
    D'Etienne Chatiliez, on retient évidemment La vie est un long fleuve tranquille, son premier film qui était un véritable coup de maître. Mais à choisir, on ne peut pas résister à Tatie Danielle, son deuxième long-métrage délicieusement cynique, on ne peut plus atypique, tantôt tordant tantôt sordide et parfois les deux à la fois, porté par un trio de femmes : une Tsilla Chelton époustouflante face à une Catherine Jacob et une Isabelle Nanty au sommet (et même Karin Viard, dans un plus petit rôle, brille). Rien que de les voir jouer ensemble suffit amplement à notre bonheur.

    "Vous ne la connaissez pas encore mais elle vous déteste déjà": c'était le slogan sur l'affiche, et on pourrait y ajouter : vous ne la connaissez pas encore mais vous allez  adorer la détester ! Parce que c'est exactement ça : le personnage de Tatie Danielle est unique en son genre et nous fait passer par tout un tas d'émotions. Le rire d'abord, évidemment, ce film est un petit bijou d'humour noir, mais une certaine forme de pitié aussi. La vieillesse est un naufrage et il n'y avait que Chatiliez pour l'illustrer avec autant de mordant !

    Le saviez-vous ?
    Le film reçut un très bon accueil critique, avec notamment un article élogieux du Monde et surtout trois nominations aux Césars : meilleure actrice pour Tsilla Chelton, meilleur second rôle féminin pour Catherine Jacob, meilleur espoir féminin pour Isabelle Nanty. Sur le plan des entrées, le film affiche certes de bons résultats avec plus de 2 millions de spectateurs cumulés en 1999, mais toutefois loin derrière La Vie est un long fleuve tranquille, qui avait atteint les 4 millions.

    Quels sont les autres petits vieux dont on ne voudrait pas comme grands parents ? Voici notre top 5 :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • TheOlivia
      Je ne dirais pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation... :D
    • Pierre C.
      C'est une bonne situation ça, scribe ?
    Voir les commentaires
    Back to Top