Mon compte
    Le Nouveau : "On a trouvé les pires enfants, les plus insolents !"
    23 déc. 2015 à 08:45
    Brigitte Baronnet
    Passionnée par le cinéma français, adorant arpenter les festivals, elle est journaliste pour AlloCiné depuis 10 ans. Elle anime le podcast Spotlight.

    Rencontre avec l'équipe du Nouveau, comédie à la fois tendre et féroce sur l'adolescence et les années collège. Pour ce premier long métrage, Rudi Rosenberg a réuni Max Boublil et un groupe d'enfants terribles... mais irrésistibles !

    Remarqué dans quelques festivals, dont le Festival du film francophone d'Angoulême (où nous avons rencontré l'équipe), Le nouveau, premier long métrage de Rudi Rosenberg, débarque au cinéma entouré d'un très bon bouche-à-oreille.

    Ce teen-movie suit l'arrivée d'un nouvel élève, Benoit (Rephael Ghrenassia), dans un collège. Tout ne va évidemment pas se passer comme il l'avait prévu ou espéré : malmené par la bande des garçons populaires de sa classe, il va tenter tant bien que mal de se faire des amis...

    Comme le résume le réalisateur Rudi Rosenberg à notre micro, "l'adolescence est un très bon terrain de comédie". La particularité de ce nouveau film s'intéressant aux années collège est son authenticité et sa justesse, le réalisateur s'étant inspiré de sa propre expérience et ayant essayé de trouver des ados les plus natures possibles. Pour arriver à ses fins, le cinéaste raconte qu'il a casté les pires enfants, les plus insolents et a tenté de capter de vrais moments de vie. "Les choses se passent en vrai, les rires sont vrais", lance-t-il.

    L'équipe du Nouveau s'était invitée dans notre bêtisier du Festival d'Angoulême...

     Propos recueillis au Festival du film francophone d'Angoulême 2015

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top