Mon AlloCiné
    "Boat Poisse" : 12 bateaux sur lesquels il aurait mieux valu ne pas monter !
    Par Raphaëlle Raux-Moreau — 28 févr. 2016 à 15:00

    Iceberg "invisible", tempête destructrice, poisse légendaire, équipage stupide... A l'occasion de la sortie de "The Finest Hours", le survival avec Casey Affleck, focus sur ces bateaux maudits sur lesquels il aurait mieux valu ne pas monter !

    The Walt Disney Company France

    Le capitaine de bord : Craig Gillespie
    Le bateau : The Finest Hours
    L'équipage : Chris Pine, Casey Affleck, Ben Foster...

    Pourquoi ils sont montés à bord ?
    Tout simplement pour faire leur travail. The Finest Hours, tiré d'une histoire vraie, raconte comment, le 18 février 1952, l'équipage du SS Pendleton, un navire citerne de 150 mètres datant de la Seconde Guerre Mondiale et reconverti dans le transport maritime, se trouve en mer pour livrer son pétrole à bon port. Malheureusement, cette mission va s'avérer beaucoup plus compliquée que prévue... 

    The Walt Disney Company France

    Pourquoi ils n'auraient pas dû ?
    Parce que leur immense pétrolier (et un autre au passage), qu'on aurait pu croire insubmersible, va se trouver brisé en deux à cause d'une tempête d'une force exceptionnelle, l'une des pires jamais rencontrées sur la côte Est des Etats-Unis ! Chacun de leur côté, deux hommes vont tenter d'éviter la catastrophe annoncée.

    D'un côté, le premier assistant mécanicien du SS Pendleton, Ray Sybert, qui va tenter de maintenir le navire à flot le plus longtemps possible et de raisonner ses marins pris de panique. De l'autre, le capitaine Bernie Webber qui, avec trois autres gardes côtes, va tout faire pour porter assistance à l'équipage... en embarquant sur un petit canot de bois de 11 mètres. Le début d'une mission sauvetage presqu'impossible à mener à bien !

    The Finest Hours Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top