Notez des films
Mon AlloCiné
    Cannes 2016 - Elle : "cinglant" et "sarcastique", Paul Verhoeven emporte la presse
    21 mai 2016 à 15:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Découvrez ce qu'a pensé la presse internationale du nouveau film de Paul Verhoeven, "Elle", de retour en Compétition 24 ans après "Basic Instinct" aux côtés d'Isabelle Huppert...

    SBS Distribution
    • Toutes les news de Cannes 2016 !

    24 ans après le sulfureux Basic Instinct, présenté en Compétition à Cannes en 1992, le cinéaste d'origine néerlandaise est de retour sur la Croisette pour présenter son premier film réalisé en France : Elle, un thriller psychologique dérangeant porté par la talentueuse Isabelle Huppert. Le grand retour de Paul Verhoeven a-t-il convaincu la presse internationale ?

    • Louis Guichard / Télérama : "Le goût de Verhoeven pour la provocation et la transgression exacerbe la crudité des situations et la cruauté des rapports entre tous les personnages, paroles et actes confondus. Le tout dans un rire sous cape permanent qui rappelle bien souvent la misanthropie joyeuse d’un Claude Chabrol." Lire la critique complète
    • Emmanuelle Spadacenta / Cinemateaser : "ELLE ne marque pas le retour du grand Verhoeven formaliste. Mais il réaffirme de manière singulière la puissance et la perversité d’un grand metteur en scène qui dirige le cadre et les comédiens à l’unisson de son regard cinglant." Lire la critique complète
    • Mehdi Omaïs / Métronews : "Elle est une oeuvre aux relents délicieusement cradingues et tordus, doublée d’une habile auscultation des apparences et faux-semblants. Bref, un de ces films qui n’épargne ni son public ni ses protagonistes." Lire la critique complète
    • Jean-François Rauger / Le Monde : "Le film de Verhoeven passe (…) d’une vision entomologique, froide et sarcastique, à la mythologie pure, sautant par-dessus les étapes de la psychologie, fut-elle celle des profondeurs. Il fallait, pour incarner cette transmutation, une comédienne d’exception. Il fallait la grandeur d’Isabelle Huppert, pour rendre évident et indiscutable un parcours tout autant physique que cérébral." Lire la critique complète
    • Eric Kohn / Indiewire : ""Elle" ne maintient pas toujours l’équilibre astucieux entre méchanceté et confrontation dramatique qui en fait une farce si émouvante et peu conventionnelle. Les conflits qui entourent ces personnes tournées vers elles-mêmes semblent parfois trop fades. Heureusement, l’approche féroce de Huppert et son regard concentré restent au centre de cette histoire envoutante (…)." Lire la critique complète
    • Jordan Mintzer / The Hollywood Reporter : "Tout ceci est bien sûr assez pervers, ce qui n’a rien de surprenant venant de l’actrice principale et du réalisateur, mais ce qui est bienvenu dans « Elle », c’est la manière dont ils combinent leurs talents pour faire un film qui ne lésine pas sur le sexe, la violence et le sadisme, et qui finalement, raconte comment une femme utilise les trois  pour se libérer." Lire la critique complète

    Découvrez notre émission quotidienne, "Face Cannes"...

    Le Face Cannes #10 - vendredi 20 mai 2016

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top