Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Dents de la mer sur Paris Première : saviez-vous que Richard Dreyfuss avait été doublé par un acteur de petite taille ?
    Par Cécile Desclaux — 29 sept. 2016 à 22:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    À l'occasion de la diffusion des "Dents de la mer" sur Paris Première, redécouvrez en cinq anecdotes le premier blockbuster de l'Histoire du cinéma, réalisé par Steven Spielberg en 1975.

    De quoi ça parle ?

    À quelques jours du début de la saison estivale, les habitants de la petite station balnéaire d'Amity sont mis en émoi par la découverte sur le littoral du corps atrocement mutilé d'une jeune vacancière. Pour Martin Brody, le chef de la police, il ne fait aucun doute que la jeune fille a été victime d'un requin. Il décide alors d'interdire l'accès des plages mais se heurte à l'hostilité du maire, uniquement intéressé par l'afflux des touristes. Pendant ce temps, le requin continue à semer la terreur le long des côtes et à dévorer les baigneurs...

    D.R.

    1. Adaptation littéraire

    Les Dents de la mer est en réalité l'adaptation cinématographique de Jaws, un best-seller de Peter Benchley, ancien journaliste du Washington Post et de Newsweek. Dès la publication du roman, les producteurs Richard D. Zanuck et David Brown en ont acheté les droits d'exploitation. Jaws s'est vendu à cinq millions et demi d'exemplaires.

    2. Un succès colossal au box-office américain

    En trois mois d'exploitation, Les Dents de la mer a totalisé plus de 67 millions d'entrées aux États-Unis, détrônant ainsi Le Parrain à la tête des plus gros succès cinématographiques. Il occupera cette place jusqu'en 1977.

    3. La conception des faux requins

    Bob Mattey, le créateur de la pieuvre géante dans 20 000 lieues sous les mers, a conçu trois requins animatroniques en polyuréthane. Appelés "Bruce", du nom de l'avocat de Steven Spielberg, ces faux squales mesuraient plus de huit mètres de long et pesaient chacun une tonne et demi. Compte tenu des difficultés de fonctionnement, Steven Spielberg s'est vu contraint de montrer le moins possible l'animal et d'avoir recours à des contre-plongées épousant son point de vue.

    4. Richard Dreyfuss doublé

    Dans la scène où Richard Dreyfuss se retrouve dans la cage, celui-ci est doublé par un acteur de petite taille pour rendre le requin qui attaque les barreaux plus imposant.

    5. Caméos suprises

    Peter Benchley et Steven Spielberg ont chacun effectué un caméo dans le film. Le premier apparaît en tant que journaliste, tandis que l'on peut entendre la voix du second lorsqu'Ellen Brody (Lorraine Gary) tente de communiquer par radio avec son mari.

    Voir toutes les anecdotes des "Dents de la mer"

    Faux raccord - Les Dents de la mer

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Steven Spielberg : "On mélange des rêves quand on fait des films."
    • Aviez-vous remarqué ? Les petits détails cachés des Dents de la Mer
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top