Mon compte
    Le(s) fait(s) divers derrière... Game of Silence
    Par Léa Bodin — 17 nov. 2016 à 19:00

    Game of Silence débarque sur 13ème rue le 20 novembre. L'occasion de revenir sur l'histoire vraie qui a inspiré la série turque dont la série de NBC est elle-même adaptée, et qui n'est pas sans évoquer une autre histoire, celle du film Sleepers...

    NBC Television

    Gaziantep, Sud-Est de la Turquie, 1997.

    Un petit groupe de gamins parvient à dérober un camion de vente ambulante de baklava. Au volant du véhicule, ils renversent accidentellement un vieil homme, qui décède. Alors qu’ils sont en fuite, les enfants sont jugés et condamnés par contumace à 9 ans de prison, où ils seront maltraités, abusés…

    Le fait divers de Gaziantep a inspiré la série télévisée turque Suskunlar (Game of Silence). Les quatre garçons, une fois adultes, tentent de lutter contre le système carcéral corrompu, et d'aider les enfants qui sont toujours jugés de façon abusive et détenus dans des conditions atroces.

    DR
    Suskunlar, la série turque inspirée par le fait divers de Gaziantep.

    Suskunlar a elle-même été adaptée aux Etats-Unis, pour la chaîne NBC, sous le titre Game of Silence. Dans la version américaine, un avocat, en pleine ascension professionnelle, a la désagréable surprise de voir réapparaître des amis d'enfance après 25 ans sans nouvelles. Les quatre amis sont alors rattrapés par leur passé et leur douleureuse expérience dans une maison de correction...

    Une histoire qui, par ailleurs, n’est pas sans rappeler celle de Sleepers

    NBC Television
    Game of Silence, la série américaine adaptée de la série turque inspirée par le fait divers de Gaziantep.

    Hell's Kitchen, New York City, 1967. 

    Quatre jeunes garçons inséparables vivent à la dure dans les rues sous le regard bienveillant du père Bobby. Un jour, ils volent un chariot à hot-dog et les choses tournent mal... Jugés et envoyés dans l'une des maisons de redressement les plus strictes de l'État de New York, ils sont alors tabassés et violés par les geôliers sans scrupules... Des années plus tard, ils décident de se venger. 

    Paru en 1995, le roman Sleepers est directement inspiré de l’enfance difficile de son auteur, Lorenzo Carcaterra. Toutefois, la communauté juridique de New York a expliqué, après avoir fait des recherches, qu'aucun cas ressemblant à cette histoire n'avait été recensé. Carcaterra a toujours refusé le débat. 

    DR
    A gauche : la couverture du roman. A droite : l'affiche du film.

    Le film Sleepers, de Barry Levinson, sorti en 1996, est adapté du roman autobiographique homonyme de Carcaterra. Au casting, on retrouve Brad Pitt, Dustin Hoffman, Kevin Bacon, Robert De Niro et Jason Patric dans le rôle de Lorenzo. On y découvre l'enfance des garçons, leur insoutenable détention et comment, après l'assassinat du geôlier par deux des garçons devenus adultes, les deux autres, devenus respectivement journaliste et substitut du procureur, vont tout tenter, avec le soutien du curé du quartier et du parrain de la mafia, pour les sortir de là. 

    De véritables poupées russes, en somme. Et surtout, deux faits divers qui, à 30 ans d'intervalle et à des milliers de kilomètres de distance, résonnent de manière troublante... Deux histoires dignes d'un film... ou d'une série. 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top