Notez des films
Mon AlloCiné
    Harry Potter à l'école des sorciers : 7 choses que vous ne saviez peut-être pas sur le film !
    Par RRM — 11 sept. 2018 à 07:00

    Découvrez sept anecdotes autour de ce premier opus plein de magie et de surprises qui a lancé la grande aventure d'Harry Potter au cinéma...

    ALPHA AGENCY / BESTIMAGE

    Impossible aujourd'hui d'imaginer un autre acteur que Daniel Radcliffe dans la peau d'Harry Potter. Pourtant, au lancement du projet, la question de savoir qui allait interpréter le jeune héros s'est avérée beaucoup plus compliqué que prévu. Des énormes auditions ont eu lieu en Angleterre, J.K. Rowling ayant bien stipulé qu'étant donné que ses personnages de papier étaient britanniques, les acteurs les incarnant devaient absolument l'être aussi...

    Le réalisateur Chris Columbus avait d'ores et déjà repéré le jeune Daniel Radcliffe dans les films David Copperfield (où il donnait déjà la réplique à Maggie Smith) et voulait l'auditionner pour le rôle-titre. De plus, la mère du producteur du film, David Heyman, également productrice, avait produit un film intitulé Gangster n°1, réalisé par Paul McGuigan, qui était l'un des clients d'Alan Radcliffe, le père de Daniel, quand ce dernier était encore agent.

    ALPHA AGENCY / BESTIMAGE

    Tous avaient donc entendu parler de Daniel et étaient d'accord pour dire que le jeune talent était parfait pour le rôle et qu'il fallait absolument l'auditionner. Pour autant, les parents de Daniel Radcliffe n'étaient pas du tout favorables au contrat qu'il leur a été alors proposé. Ce dernier impliquait d'engager leur fils sur six films environ, tous tournés à Los Angeles. Les Radcliffe ne voulaient surtout pas que leur seul et unique fils voit son enfance et adolescence amputées par un rôle aussi important qui, de surcroît, l'éloignerait d'eux pour de longues périodes. Ces derniers avaient accepté qu'il tourne les "David Copperfield" uniquement pour renforcer sa confiance en lui...

    "Puis, trois ou quatre mois plus tard, le contrat a été changé. Désormais, il incluait de tourner deux films, tous deux filmés en Angleterre et, donc, ils ont dit : 'Ok, on va le laisser passer l'audition. Et tout a vraiment commencé à partir de là", s'est souvenu Daniel Radcliffe au micro du Hollywood Reporter en 2011. Un retournement de situation qui a dû ravir les producteurs et Chris Columbus qui, après avoir auditionné des centaines d'autres petits acteurs, n'étaient jamais parvenus à s'enlever le jeune Daniel de la tête.

    Daniel Radcliffe a donc été le dernier acteur du trio Harry/Ron/Hermione  à être casté.

    "Ma première photo en Harry Potter" :

    Daniel Radcliffe et sa première photo en Harry Potter

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Harry Potter : Toute la saga résumée en 90 minutes par un fan
    • Ces acteurs d'Harry Potter qui ont joué ensemble... avant et après la saga !
    • "Harry Potter": que sont devenus les anciens élèves de Poudlard ?
    Commentaires
    • andiran23
      De vrais écolos, ça recycle beaucoup en ce moment !
    • max270893
      Je ne m'étais pas rendu compte que c'est un vieux article MDR Merci pour l'info ;-)
    • andiran23
      Ce compte est inactif depuis un an et demi, il risque pas de te répondre ^^
    • max270893
      Bah non c'est juste de la logique... ça n'empêche pas que des acteurs américains jouent des personnages américains, ou que des français jouent des personnages français dans la saga... Mais rien qu'au niveau de l'accent par exemple c'est logique de prendre des anglais pour jouer des personnages anglais.
    • Jean Morel
      Vous auriez pu ajouter que ce n'est pas que le titre du premier film qui est différent aux États-Unis et en Angleterre, mais le contenu également. Toutes les scènes mentionnant la pierre philosophale ont été tournées deux fois, les acteurs disant sorcerer's stone pour le montage US puis philosopher's stone pour le montage international.
    • Hugo Fedeli
      J'ai pas vu de dent de lapin moi
    Voir les commentaires
    Back to Top