Notez des films
Mon AlloCiné
    Stranger Things : Et si on reparlait de l'événement le plus injuste de cette saison 2 ?
    Par Raphaëlle Raux-Moreau — 30 nov. 2017 à 20:10
    FBwhatsapp facebook Tweet

    ATTENTION SPOILERS !!! Comme l'an passé avec Barb, la saison 2 de "Stranger Things" nous a de nouveau fait bondir de notre siège en éliminant un personnage qu'on adorait de la pire des manières. Notre hommage à...

    Netflix

    SPOILERS - Attention, l'article ci-dessous dévoile de potentiels spoilers. Si vous ne souhaitez pas en connaître la teneur, merci de ne pas lire ce qui suit...

    Tous les ans, Stranger Things nous rend dingues, joue avec nos émotions, nous ravit, nous fait bondir de nos sièges... et choisit une victime à croquer parmi les innocents. Cette saison ne pouvait déroger à la règle. En lieu et place de Barb l'an passé, cette saison 2 a sacrifié un autre personnage secondaire : Bob.

    Même si l'on sentait que Bob ne pourrait pas échapper à la sentence mortelle demandée par le show, l'espoir a tenu jusqu'à l'avant-dernier épisode. C'est là qu'il a connu une mort violente, précédée de très longues secondes où l'on a cru qu'il pourrait s'en sortir sur un malentendu. Un sort cruel pour un personnage qu'on avait appris à adorer...

    Bob, un homme "normal"

    "Bob Newby, superhéros". C'est ainsi que Bob se présentait pour rigoler. Jamais une telle bravade n'aurait pu contenir autant de vérités.

    Introduit dès le premier épisode de la saison 2 - à l'instar des autres petits nouveaux, Max et Billy - Bob n'était pas forcément voué à prendre autant d'importance dans le show et dans nos coeurs. Le nouveau petit ami de Joyce, employé chez RadioShack, était un homme tout ce qu'il y a de plus simple, très enjoué, qui ressemblait à tout un chacun et qui n'avait pas peur du ridicule. 

    Souvenez-vous un peu de la tête gênée de Joyce lorsqu'elle l'a vu affublé de ses dents de Dracula et de celle de Jonathan lorsque Bob a choisi la VHS de Mr Mom. Not Cool. So boringgg... pour l'adolescent de la famille. Dans la maisonnée des Byers, dominée par le surnaturel et les problèmes, Bob semblait trop "normal" et presque pas à la hauteur. La preuve au lycée, Bob le nerd n'aurait jamais pu rêver approcher une Joyce ou un Hopper, plus populaires à l'époque. 

    Et pourtant, à l'âge adulte, la vie ne ressemblant heureusement pas au lycée, Bob est sorti de sa cape d'invisibilité et a pu se mettre à niveau comme il le méritait. La donne avait changé et, en l'espace de quelques épisodes, le destin de Bob dans Stranger Things a, lui aussi, totalement dévié de sa course. De personnage secondaire un brin désuet, qui ne servait qu'à nous faire attendre que Joyce et Hopper se tombent dans les bras, il a ravi nos coeurs en une sorte de tour de passe-passe. 

    Netflix
    Bob, le trublion
    Outsider de nos coeurs 

    Il faut dire que Bob n'est pas interprété par n'importe qui puisque c'est Sean Astin, grand partenaire de notre enfance et de nos souvenirs, qui l'incarne. Si Astin évoque autant notre nostalgie - tout comme Stranger Things - c'est parce qu'il a été le Mickey des Goonies mais aussi Samwise Gamgee, le fidèle ami de Frodon dans Le Seigneur des Anneaux.

    Mais, c'est surtout qu'il n'a pas fallu attendre très longtemps avant de se laisser emporter par la gentillesse de Bob. Par sa facilité à rendre Joyce heureuse et à lui faire envisager un avenir radieux loin d'Hawkins, sa manière de la faire se sentir spéciale et sa façon simple et aimante de vouloir tisser un lien avec ses garçons. Alors, bien sûr, Jonathan avait un peu de mal avec Bob. So boringg... Mais, Will, lui, appréciait le nouvel ami de sa mère qui ne "le traitait pas différemment". 

    C'est d'ailleurs à Bob que Will a confié ses peurs lors d'un trajet en voiture. Alors, évidemment, le conseil que Bob lui a donné en retour, car appliqué de sa propre expérience avec un rêve, n'était pas forcément le meilleur. En affrontant sa peur, comme le lui suggérait Bob, Will s'est en effet fait infiltrer par le Flagelleur Mental qui a ensuite fait de lui son agent du Mal. Ok... Mais, le conseil partait vraiment d'un bon sentiment !

    Par la suite, Bob s'est montré indispensable. C'est lui qui a fourni le magnétophone à Nancy et Jonathan (qui leur a permis de rendre justice à Barb), lui qui a deviné que les dessins de Will formaient en réalité une carte d'Hawkins. Sans cette information et ses connaissances de la ville, Hopper ne serait jamais sorti de son souterrain de l'enfer.

    Mais, Bob avait plus que de la ressource et un cerveau bien bâti. Il s'est également avéré être brave, courageux et même l'un de superhéros inattendu de cette saison, comme a pu l'être Steve (dont les cheveux coiffés grâce à Farrah Fawcett n'ont heureusement pas été touchés !).

    Netflix
    Bob, le père de substitution
    Vers une fin si cruelle

    C'est dans l'avant-dernier épisode de la saison que le personnage a révélé tous ses pouvoirs. Au moment décisif où tout le monde était enfermé dans le laboratoire, Bob, connaissant le langage informatique capable de réactiver l'électricité dans le bâtiment et permettre l'ouverture des portes, a décidé, de son propre chef, d'aller s'acquitter de cette tâche. Sans rechigner, sans se faire plaindre, il s'est dirigé vers une mort quasi certaine sans rien laisser paraître à Joyce de son inquiétude. 

    Et il a réussi. Il ne lui restait "plus" qu'à sortir en suivant les indications du Dr. Owens au talkie walkie. C'est ainsi qu'il a échappé de justesse à l'arrivée d'un démodog dans son secteur et rejoint in extremis la sécurité d'un placard. Mais, en sortant de sa cachette, Bob, dans un geste de maladresse, a fait tomber un balai à terre. Balai qui a immédiatement alerté le chien de l'enfer non loin de lui. 

    C'est là que les scénaristes ont vraiment joué avec nos nerfs. Bob allait mourir... Puis, voilà qu'il échappait encore à ce destin funeste ! Et alors qu'on pensait qu'il allait peut-être s'en tirer, qu'un sourire chaleureux illuminait son visage, il se faisait attaquer au dernier moment par une autre bête, puis une autre et encore une autre, qui venaient le déchirer de sa trop belle humanité, sans que Joyce et Hopper ne puissent intervenir.

    Une image horrible, inoubliable et presqu'impardonnable tant Bob ne méritait pas de finir ainsi et, surtout, au terme de cette attente insupportable. Il n'en fallait pas plus pour que Twitter s'enflamme et réclame à nouveau justice. #JusticeForBob. Très tôt, Bob en a d'ailleurs obtenu une petite dose dans le final, lorsque Joyce, en son nom, s'est montrée déterminée à éliminer l'entité qui possédait son fils et qui avait tué son ami.

    Netflix
    #JusticeForBob
    Bob devait mourir avant

    Mais, le plus "drôle" dans cette histoire, c'est que Bob n'était pas voué à rester dans les parages. A l'origine, le personnage devait être tué avant. "La mort de Bob était initialement prévue bien plus tôt. En réalité, dans une première esquisse, Evil Will le tuait aux alentours de l'épisode 3", confiait même les producteurs Shawn Levy et Dan Cohen dans une interview à Collider

    Sa mort devait avoir lieu durant cette fameuse scène dans la voiture où Bob raconte à Will son enfance et son cauchemar récurrent. "Will tu[ait] Bob sans broncher dans cette voiture". Un choix drastique qui aurait eu de très lourdes conséquences sur le reste de la saison.

    Finalement, cette version du scénario n'a pas été conservée. Les frères Duffer, les créateurs du show, s'étaient eux aussi très fortement attachés à Bob et voyaient bien l'importance qu'il avait pris dans le groupe et chez les spectateurs. Mais, à un moment donné, la sentence devait tomber :"Une fois arrivés à l'épisode 8, on savait qu'il fallait soit y aller soit y renoncer. Mais, je pense que c'était important en termes d'enjeux pour la série. Ce n'est pas une série pour les enfants, il y a des conséquences et les gens meurent vraiment", expliquaient les créateurs à Entertainment Weekly.

    Sa mort était aussi un moyen infaillible de donner à Joyce la rage nécessaire pour le final. "On voulait utiliser sa mort comme le moteur de Joyce (...) pour le final", poursuit Levy, de son côté, dans son entretien avec Collider. 

    Si, certains d'entre nous ont ragé devant cette scène, Matt et Ross Duffer ont également beaucoup souffert en l'écrivant : "J'étais mal. Ca me semblait très moche de l'écrire. C'était douloureux et je me disais : "Ca ne me semble pas juste, je ne veux pas perdre ce personnage. Je ne veux pas perdre Sean", confiait Matt Duffer  à Vulture le 8 novembre dernier. 

    Winona Ryder, de son côté, en lisant le script de l'épisode 8, les a carrément traités de "monstres !". "La fois où j'ai reçu le plus de sms de la part de Winona, c'est lorsqu'elle a lu [le] script dans lequel Bob mourrait", continue Ross Duffer. 

    Devant tant d'amour et de haine, nul doute que les frères Duffer rendront un petit, ou grand, hommage à Bob dans la saison 3, comme l'a déjà suggéré Matt Duffer à Entertainment Weekly : "J'ai quelques idées autour de Bob mais je ne sais pas quoi faire de lui. J'adorerais revisiter son personnage de quelque manière que ce soit mais je ne sais pas encore comment". 

    En attendant de le découvrir, on gardera précieusement le souvenir du fondateur discret du Club de l'audiovisuel. Un homme tendre et bon, qui n'aimait pas les films d'horreur... 

    Netflix
    Bob Newby, superhéros

    Le saviez-vous ? Des fans de Stranger Things ont établi une théorie intéressante liant Bob au Ca de Stephen King. Bob vient en effet du Maine (où se déroule l'action de Ca) et il a un traumatisme d'enfance lié à un Clown... qu'il a réussi à repousser en lui criant à répétition de partir (comme les enfants de l'histoire) !

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Stranger Things : Toutes les questions qu'on se pose sur la saison 3 !
    • Stranger Things : Dacre Montgomery (Billy) dévoile sa vidéo d'audition complètement folle pour la saison 2
    Commentaires
    • chips493
      Will ne se fait posséder qu'après cette scène. J'imagine qu'ils ont réécris plus qu'une seule scène donc.
    • chips493
      T'as tout dit. Je rajouterais que le coup du balai, j'ai ressenti ça plus comme un doigt d'honneur des scénaristes. Y avait plus malin à trouver.
    • Madolic
      Merci de la précision !La vrai source d'info sur allocine c'est davantage les utilisateurs que les journalistes ^^
    • sptz
      Ce qui m'a souler dns sa mort c'est surtout qu'elle était ultra prévisible, et ce dès l'introduction du personnage... vraiment, dès le début je me suis dit lui uil va mourir avant la fin de la saison, et c'est ça qui est relou, la mort d'un personnage important doit nous surprendre, quand on s'y attend ça perd terriblement de son effet, et je dois avouer avoir juste été dégouté de sa mort, que j'ai trouvé en plus forcé (sérieux le mec est coursé par des dizaine de grosse bestiole mais s'arrête et souris comme un abrutit une fois qu'il passe la porte!)en fait la, ce qui aurait été vraiment fort et original, ça aurait été qu'il s'en sorte! type le mec que tout le monde pensait qu'il allais mourir ce trouve être un survivant!bref dommage... la ça mort était juste prévisible et attendue... la mort d'un vrai perso important, ça ça aurait été violent!
    • Draga A.
      tas pas compris les détails de cette scène alors :regarde à nouveau le scène ou il parle de peur et de monstres dans la voiture avec willy... (jsais plus quel épisode, mais c'est tiré de ce plan :http://fr.web.img3.acsta.ne...
    • Noob Saibot
      Sympathique mais bon, ça mort n'est pas choquante pour autant...
    • Noob Saibot
      C'est pas non plus comme si la mort avait frappé le Shérif ou le personnage de 11, n’exagérons rien. L'article est exagéré, en voulant nous faire croire que c'est une mort à la Game of Thrones...
    • Noob Saibot
      Tout à fait...
    • Draga A.
      je vois pas en quoi c'est injuste....le mec, il est gros, il est laid... il sert à rien... il tient la chandelle ...la parfaite victime stéréotypée depuis des décennies...
    • Stormtrooper62
      A la rigueur Bob est utile et attachant à la fin,autant Barb je m'en tape le coquillage,on la voit 10 minutes (et encore)elle a à peine 4-5 lignes de dialogues
    • Ethan M.
      Ouais je suis d'accord mais c'est aussi pour ça que ce genre de retournement façon enfant démoniaque a été trop utilisée et une énième version serait presque trop cliché (quoique pas autant que le coup du placard et du balais)On se doutait bien que Bob allait y passer et la scène restait très typique aussi mais au moins elle surprenait sur le moment. Honnêtement je sais pas ce qui est le mieux.
    • Ethan M.
      C'était en plus l'acteur qui jouait Sam dans le Seigneur des Anneaux et qu'on ne voyait plus Dieu sait pourquoi. 😞
    • Gabriel V.
      Ah c'est vraiment dommage d'avoir enlevé le coup du evil will qui le tue. C'était une super idée. Ca aurait vachement bien fonctionné au niveau de l'horreur par ce que will est un garçons adorable de base. Pour la saison 3 il va probablement revenir un peu en flashback avec Joyce qui a du mal a faire son deuil et qui se son responsable par ce qu'elle l'a entrainé la dedans?
    • greg P.
      Comme Barb qu’on voit 2 mn
    • greg P.
      Je te rejoins, on s’en fou un peu de bobi !
    • Preacher66
      Non, ça veut dire qu’il y a grosse erreur de traduction de la part d’Allociné. Dans la citation exacte les frères expliquent que le casting et eux se sont attachés à l’acteur et au personnage et qu’ils ont décidé de le garder quelques épisodes de plus pour que le public ai le temps de s’y attacher aussi. Rien à voir avec le public qui s’était déjà attaché, Allociné a remixé la citation..
    • Chili PALMER
      Je pensais à ça pour Bob, vous allez me dire ce que vous en pensez.Bob pourrait toujours être présent via ses cassetes vidéo ou des enregistrements, dans le sens ou il a peut être une collection de cassette sous forme de tuto sur un thème précis qui pourrait aider au fur et à mesure les gosses pour leur prochaine aventure.Un peu dans le style du fan de film d'horreur dans Scream qui donnait des conseil dans des vidéos tournées avant sa mort pour affronter Ghostface et trouver le coupable etc ...
    • MDread
      je lui le seul à me cogner de bob ou bien ?
    • Tommy Shelby
      Cet épisode est construit comme un film de survival, donc forcément qu'il y en un ou plusieurs qui devaient y passer pour que ça soit crédible, surtout que tout le monde se faisait bouffer autour d'eux .Dommage c'est tombé sur lui !Par contre vouloir l'inclure d'une façon ou d'une autre dans la S3 selon les dires des réal, je vois pas trop l'intérêt ?
    • Flamme-010
      C'est une mort con et cliché, mais j'ai bien aimé Sean Astin.
    Voir les commentaires
    Back to Top