Notez des films
Mon AlloCiné
    Comment ça se termine : découvrez la fin des séries qui ont fait leurs adieux en 2017
    Par RRM, JMR, JD, LR — 30 déc. 2017 à 17:36
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Elles nous ont accompagné pendant des années et elles se sont terminées en 2017, certaines dans une grande indifférence, d'autres en nous laissant en pleurs.On vous raconte la fin de ces séries incontournables, que vous aviez peut-être abandonnées...

    Bones
    Ray Mickshaw/FOX
    Dernière enquête pour Booth et Brennan...

    Après 12 saisons et 246 épisodes, le duo chouchou des fans formé par l'anthropologue judiciaire Temperance Brennan (Emily Deschanel) et son mari, l'agent du FBI Seeley Booth (David Boreanaz), a mené sa dernière enquête. Ou tout du moins la dernière que l'on verra à l'écran, puisque les scénaristes de Bones nous ont offert un series finale en forme de happy end qui laisse entrevoir que l'équipe de l'Institut Jeffersonian n'a très certainement pas fini de faire parler les cadavres, et leurs ossements.

    The End in the end

    Malgré l’explosion de deux bombes au sein de l’Institut à la fin de l’épisode précédent, Brennan, Booth et le reste de l'équipe parviennent à s’en sortir indemne, ou presque. Car Brennan (ou "Bones" pour les intimes) a quand même perdu quelque chose d'important lors de l'explosion : sa faculté à traiter, et donc à comprendre, les informations complexes. Bref, son cerveau a été touché et l'héroïne de la série se retrouve dépourvue de ce qui a fait d'elle quelqu'un de si exceptionnel dans son travail durant toutes ces années. Un coup dur, d'autant plus que la traque de Mark Kovac, le grand méchant de cette ultime saison, qui cherche à venger la mort de son père et qui est évidemment responsable de l'explosion du Jeffersonian, n'a jamais été aussi pressante.

    Mais le drame qui touche Brennan permet à cet épisode final de nous offrir des scènes touchantes. Comme celle durant laquelle Booth lui dit "Je sais qui tu es. Tu es la femme que j'aime", après qu'elle se soit demandée qui elle peut bien être maintenant qu'elle a perdu ce qui la caractérisait. "Tu es celle qui m'a embrassé à l'extérieur d'un pool house alors qu'il pleuvait des cordes. (...) Tu es la Roxie de mon Tony. La Wanda de mon Buck. Qui d'autre pourrait chanter "Hot Blooded" avec moi ? Et puis, il faut bien le dire, on est bien meilleurs que Mulder et Scully". Une jolie déclaration d'amour, à Brennan comme aux fans de la série, et une jolie référence à un autre duo d'enquêteurs emblématiques du petit écran (celui de X-Files évidemment).

    Heureusement, grâce à l'aide de tous les internes de l'Institut, Booth finit par localiser Kovac, après avoir compris que Jeannine, la supposée épouse de Kovac, est en réalité sa soeur, et que c'était donc elle sa complice, qui l'a aidé à mettre son plan à exécution alors qu'il était encore en prison. Et après un dernier affrontement, Booth tire un balle dans la tête de son ennemi, mettant ainsi un terme à l'intrigue fil rouge de la saison.

    À la fin de l’épisode, Booth rejoint son épouse, qui a finalement retrouvé toutes ses facultés cognitives, devant l'Institut Jeffersonian, ou plutôt ce qu'il en reste. Après une ultime référence à Sweets, Booth et Brennan contemplent l'horloge de l'Institut, qui s'est arrêtée à 4h47 lors de l'explosion. Une manière pour les scénaristes de plus ou moins répondre au mystère du thème récurrent du "4:47" dans la série. Brennan dit à son mari qu'elle souhaite accrocher cette horloge dans son nouveau bureau. Et quand celui-ci lui demande pourquoi elle voudrait se rappeler du moment où tout a failli s'arrêter, elle lui répond : "Parce que, justement, ça ne s'est pas arrêté". Tout simplement. On comprend alors que tout au long de la série, et notamment lors des épisodes finaux des saisons 4 et 5, leur relation est souvent passée au bord de la fin. Ou pire, au bord de la mort. Mais, heureusement, la fin n'est jamais venue.

    Et c'est ainsi, avec une promesse d'un avenir radieux, que l'on quitte Booth et Brennan, alors qu'ils partent récupérer leurs enfants et qu'ils discutent, et se lancent de (gentilles) piques, en chemin. Comme d'habitude...

    Et du côté des autres personnages ?

    - On apprend notamment le sexe du bébé d'Angela (Michaela Conlin) et Hodgins : "C'est un garçon !".

    - Cam (Tamara Taylor) et Arastoo (Pej Vahdat) s'apprêtent à se rendre dans le Mississippi pour adopter non pas un, non pas deux, mais trois orphelins placés en famille d'accueil.

    - Et c’est Hodgins (T.J. Thyne) qui remplacera Cam à la tête de l'équipe durant son congé sabbatique de six mois (un Hodgins qui ne perd pas de temps pour crier sa joie à grands coups de "Je suis le roi du labo").

    Retour sur 12 saisons de Bones :

    Bones - saison 12 SPOT TV VO "Believing in Fate"

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • The Walking Dead, Vampire Diaries, Game of Thrones... Les morts de séries les plus marquantes de 2017
    • K 2000 : au fait... comment ça se termine ?
    • Best-of 2017 : le meilleur et le pire des séries
    • The Handmaid’s Tale, Big Little Lies, MINDHUNTER... Les 10 séries préférées de la Rédac' AlloCiné en 2017
    Commentaires
    • chips493
      C'est presque la même que celle des livres. Le sacrifice du père et du fils est d'une grande charge émotionnelle.
    • chips493
      Pour The Strain, je dirais que même les strigois font partie du patrimoine mondiale et l'Humanité et q'il faut garder des souches pour trouver un vaccin.
    • Hunnam29
      Haha oui carrément. Et paf on ne sait plus quoi en foutre alors on te l'enlève n'importe comment, sans aucun sens.Et oui, Mendelhson portait beaucoup la série. Mais le coup des visions dans la saison 2, c'était pas si mal je trouve. De voir les démons de John comme ça sous la forme de son frère, tout en ayant l'étau qui se resserre autour des Rayburn. Ca faisait un peu on rame pour remettre Mendelhson mais ça avait du sens quelque part et j'avais trouvé ça très bien cette tension entre la police et les Rayburn.C'est plus autour de Kévin et des autres de la famille (dont une Meg totalement oubliée) que ça a pêché. Et aussi sur les méchants introduits effectivement. Mais vraiment autour de Kévin, ils en font des caisses. Qu'est-ce qu'il peut être bête ce perso. Chaque fois qu'il apparaît c'est pour faire une énième boulette et appeler John. Et le schéma : j'envois chier John --> je fais une grosse boulette --> je tente de la réparer --> ça merde encore plus --> j'appelle finalement John, se répète trop aussi. Dans les deux premières saisons ça peut encore passer, mais dans la 3 ils en fait des trop énormes. Et il n'arrête pas. Et John continue de l'aider, encore et toujours, jusqu'au bout.
    • Jack Shepard
      La série était juste porté par Mendelhson, une fois partie, ce fut la décadence. Le pire reste le perso de Leguizamo... Incompréhensible
    • yourslug
      CATASTROPHIQUE FIN POUR THE LEFTOVERS... Deja la serie ne devait pas faire plus de deux saison mais comme ca marché ils ont tiré une troisieme . Y'a plein de trou dans l'histoire, on voit bien que c'etait ecrit comme on peut pour remplir le temps... Et LE PIRE tous ca pour nous pipoter un monde parralele sans aucune explication comment c'est arrivé et le coup de la machine est juste ridicule.... GROSSE DECEPTION. heureusement reste cette musique envoutante...
    • Hunnam29
      Haha ouais, après 8 épisodes ça n'a toujours pas commencé.
    • Hunnam29
      Surtout à l'épisode 8 (ou 7 je suis plus sur), bien WTF et hors propos, ou on a carrément l'impression que la direction artistique a changé d'équipe... Sinon perso je suis quand même bien resté dedans, malgré les conneries interminables de Kevin et certaines choses trop lourdingues. La meilleure saison reste la première. Mais en tant que tout, je trouve que ça forme un très bon drame familial malgré les défauts de la saison 3.
    • Manoj
      The Leftovers, un final de toute beauté pour une magnifique série !
    • Joanny972
      Les yeux de Scott se régénèrent grâce à un baiser de Malia ? Franchement, ils auraient pu trouver mieux, c'est pas les solutions qui manquent... Et la stupidité humaine est une fois de plus démontrée dans le final de the strain : quelle bonne idée de conserver des speciminens de Strigois, ce n'est pas du tout risqué !
    • guzu
      Contente d'avoir arrêté The Strain à la fin de la saison 1 ! Pour avoir une conclusion aussi moisie, sérieux...
    • Jack Shepard
      La saison 3 de Bloodline fut une telle catastrophe ! Rarement vu une série se planté à ce point
    • empeureur18
      LONGMIRE c'est fini cette année sur une note positive
    • Lila .B
      TWD aussi nous as quitté cette année :( .
    • Alicia Florrick
      A part Bates Motel et The Leftovers ont eu droit a de très bonnes conclusions, la plupart des autres séries étaient en roue libre depuis quelques saisons déjà (Vampire Diaries, Teen Wolf, Pretty Little Liars); The Strain a connu une fin calamiteuse, franchement déçue par cette fin bâclée, et Bloodline aurait mérité un meilleur traitement, la 3ème saison était loin d'être fameuse. Girls aurait mérité aussi un peu plus de flamboyance pour sa fin, mais c'est peut-être une saison de trop.
    • Leonzat
      Ce qui fait mal : c'est l'annulation de Bloodline après trois saisons, alors que les scénaristes avaient prévus cinq saisons. Ou lorsque Netflix fait n'importe quoi...
    • L'irrationnel
      J'espère qu'y aura une suite à Twin peaks et que 2017 n'est pas sa dernière année
    Voir les commentaires
    Back to Top