Notez des films
Mon AlloCiné
    Comment ça se termine : découvrez la fin des séries qui ont fait leurs adieux en 2017
    Par RRM, JMR, JD, LR — 30 déc. 2017 à 17:36
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Elles nous ont accompagné pendant des années et elles se sont terminées en 2017, certaines dans une grande indifférence, d'autres en nous laissant en pleurs.On vous raconte la fin de ces séries incontournables, que vous aviez peut-être abandonnées...

    The Leftovers
    HBO

    La superbe série de Damon Lindelof en trois actes a fait couler beaucoup d'encre à ses débuts, divisant le public et la critique, souvent jugée "trop déprimante" par les uns, "trop complexe" par d'autres; elle a finalement convaincu les sceptiques par la suite : sa deuxième saison magistrale a fait l'unanimité, avant qu'elle ne s'acheve sur une très belle troisième saison, qu'il serait difficile de résumer en quelques mots seulement. On pourrait dire qu'elle a d'abord organisé le départ de nos principaux héros de la ville de Miracle, qui n'était plus qu'une ruine de sentiments contradictoires et d'espoirs déçus, pour les emmener ensuite dans un pélerinage troublant, semé d'embûches, vers l'Australie, telle la Terre promise, lieu final de l'action. The Leftovers s'est conclue sur un épisode absolument bouleversant, que tous les téléspecateurs touchés en plein coeur par cette série unique en son genre ne sont pas près d'oublier...

    The Book Of Nora

    Là où Lost, l'autre grande série de Lindelof, n'avait pas répondu à toutes les questions qui avaient été posées et avait ainsi mis en colère une partie des fans -les plus vocaux- tout en dénouant tout de même le mystère principal très clairement, l'auteur a été honnête dès le départ de The Leftovers : il ne s'agit pas de donner des réponses sur l'origine du mystère initial. Ces 2% de la population qui ont disparu en causant tant de chagrin, on ne saura jamais ce qu'ils sont devenus, où ils sont allés et certainement pas pourquoi ils sont partis. Toutefois, The Book of Nora donne une réponse, ou plutôt une version d'une possible vérité. Ce qu'une Nora âgée raconte à un Kevin tout aussi âgé, après des décennies de séparation, n'est peut-être pas LA vérité. Mais c'est SA vérité. Libre à chacun de choisir de la croire ou non. Kevin Garvey, lui, a choisi.

    Ainsi, les deux anciens amants se retrouvent. Ou plus précisément : Kevin retrouve Nora apès avoir passé des années à la chercher. Elle vivait en Australie, loin de l'agitation du monde, dans une petite ferme isolée, seule, comme elle l'a toujours été au fond d'elle depuis la disparation de toute sa famille ce fameux 14 octobre 2011. Au début, Nora refuse de parler à Kevin; Kevin prépare un stratagème pour la convaincre, faisant mine de la connaître à peine, une manière pour lui de lui dire que tout est oublié, que leur peine commune est passée, qu'il n'est pas trop tard pour repartir à zéro, pour recommencer à s'aimer, ou pour simplement continuer à s'aimer, car ils n'ont jamais cessé de le faire. Ils s'aimaient toujours, mais loin l'un de l'autre et dans le silence le plus complet. Nora finit par craquer et accepte de s'asseoir à une table face à lui pour lui raconter son histoire. Son livre à elle. 

    Nora lui explique alors qu'elle est bien rentrée dans la machine qui était censée lui permettre de rejoindre les siens et que ça a marché. Elle dit s'être retrouvée dans un monde parallèle où vivait désormais les disparus. Mais lorsqu'elle a retrouvé son mari et ses enfants à l'autre bout du globe, ils avaient l'air heureux, ils avaient l'air d'avoir réussi à continuer leur vie sans elle. Elle a estimé qu'elle n'avait pas sa place ici. Elle a parcouru le globe dans l'autre sens, a retrouvé le créateur de la Machine, lui a demandé de la reconstruire et elle est repartie comme elle était arrivée. Entière. Vivante. Soulagée. Mais toujours profondément meurtrie par l'absence et le manque. 

    Elle explique alors à Kevin que si elle a décidé de s'éloigner et de ne plus chercher à le revoir à son retour, c'est parce qu'elle avait bien trop peur qu'il ne la croit pas et qu'elle ne l'aurait pas supporté. Ce à quoi Kevin lui répond qu'il la croit, les larmes débordant des yeux -des nôtres aussi d'ailleurs- : "Vraiment ?" lui demande-t-elle. "Pourquoi je ne te croirais pas ? Tu es là." Et la série se termine sur ces mots, déchirants de simplicité et de beauté : "Je suis là.Carrie Coon et Justin Theroux sont absolument incroyables dans ces ultimes instants. The Leftovers montre ainsi une personne désespérée qui demande qu'on la croit face à une autre personne desespérée qui a cherché toute sa vie à croire. Voilà pourquoi ils étaient fait pour se rencontrer et pour s'aimer. Pour se compléter, pour se sauver mutuellement.

    Et du côté des autres personnages ?

    Si seuls Nora et Kevin parmi les personnages principaux apparaissent dans la totalité de ce final, on nous glisse quand même quelques informations sur les autres, que l'on revoit brièvement pour certains:

    - Matt est mort de sa maladie, mais il a eu le temps de se réconcilier avec Mary et de composer sa nécrologie avec sa soeur.

    - Laurie ne s'est finalement pas suicidée en plongeant, et elle était la seule à savoir où se cachait Nora pendant tout ce temps.

    - Jill s'est mariée et est heureuse, tandis que celui de Tommy n'a pas tenu.


    Revoir la toute dernière scène :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • The Walking Dead, Vampire Diaries, Game of Thrones... Les morts de séries les plus marquantes de 2017
    • K 2000 : au fait... comment ça se termine ?
    • Best-of 2017 : le meilleur et le pire des séries
    • The Handmaid’s Tale, Big Little Lies, MINDHUNTER... Les 10 séries préférées de la Rédac' AlloCiné en 2017
    Commentaires
    • chips493
      C'est presque la même que celle des livres. Le sacrifice du père et du fils est d'une grande charge émotionnelle.
    • chips493
      Pour The Strain, je dirais que même les strigois font partie du patrimoine mondiale et l'Humanité et q'il faut garder des souches pour trouver un vaccin.
    • Hunnam29
      Haha oui carrément. Et paf on ne sait plus quoi en foutre alors on te l'enlève n'importe comment, sans aucun sens.Et oui, Mendelhson portait beaucoup la série. Mais le coup des visions dans la saison 2, c'était pas si mal je trouve. De voir les démons de John comme ça sous la forme de son frère, tout en ayant l'étau qui se resserre autour des Rayburn. Ca faisait un peu on rame pour remettre Mendelhson mais ça avait du sens quelque part et j'avais trouvé ça très bien cette tension entre la police et les Rayburn.C'est plus autour de Kévin et des autres de la famille (dont une Meg totalement oubliée) que ça a pêché. Et aussi sur les méchants introduits effectivement. Mais vraiment autour de Kévin, ils en font des caisses. Qu'est-ce qu'il peut être bête ce perso. Chaque fois qu'il apparaît c'est pour faire une énième boulette et appeler John. Et le schéma : j'envois chier John --> je fais une grosse boulette --> je tente de la réparer --> ça merde encore plus --> j'appelle finalement John, se répète trop aussi. Dans les deux premières saisons ça peut encore passer, mais dans la 3 ils en fait des trop énormes. Et il n'arrête pas. Et John continue de l'aider, encore et toujours, jusqu'au bout.
    • Jack Shepard
      La série était juste porté par Mendelhson, une fois partie, ce fut la décadence. Le pire reste le perso de Leguizamo... Incompréhensible
    • yourslug
      CATASTROPHIQUE FIN POUR THE LEFTOVERS... Deja la serie ne devait pas faire plus de deux saison mais comme ca marché ils ont tiré une troisieme . Y'a plein de trou dans l'histoire, on voit bien que c'etait ecrit comme on peut pour remplir le temps... Et LE PIRE tous ca pour nous pipoter un monde parralele sans aucune explication comment c'est arrivé et le coup de la machine est juste ridicule.... GROSSE DECEPTION. heureusement reste cette musique envoutante...
    • Hunnam29
      Haha ouais, après 8 épisodes ça n'a toujours pas commencé.
    • Hunnam29
      Surtout à l'épisode 8 (ou 7 je suis plus sur), bien WTF et hors propos, ou on a carrément l'impression que la direction artistique a changé d'équipe... Sinon perso je suis quand même bien resté dedans, malgré les conneries interminables de Kevin et certaines choses trop lourdingues. La meilleure saison reste la première. Mais en tant que tout, je trouve que ça forme un très bon drame familial malgré les défauts de la saison 3.
    • Manoj
      The Leftovers, un final de toute beauté pour une magnifique série !
    • Joanny972
      Les yeux de Scott se régénèrent grâce à un baiser de Malia ? Franchement, ils auraient pu trouver mieux, c'est pas les solutions qui manquent... Et la stupidité humaine est une fois de plus démontrée dans le final de the strain : quelle bonne idée de conserver des speciminens de Strigois, ce n'est pas du tout risqué !
    • guzu
      Contente d'avoir arrêté The Strain à la fin de la saison 1 ! Pour avoir une conclusion aussi moisie, sérieux...
    • Jack Shepard
      La saison 3 de Bloodline fut une telle catastrophe ! Rarement vu une série se planté à ce point
    • empeureur18
      LONGMIRE c'est fini cette année sur une note positive
    • Lila .B
      TWD aussi nous as quitté cette année :( .
    • Alicia Florrick
      A part Bates Motel et The Leftovers ont eu droit a de très bonnes conclusions, la plupart des autres séries étaient en roue libre depuis quelques saisons déjà (Vampire Diaries, Teen Wolf, Pretty Little Liars); The Strain a connu une fin calamiteuse, franchement déçue par cette fin bâclée, et Bloodline aurait mérité un meilleur traitement, la 3ème saison était loin d'être fameuse. Girls aurait mérité aussi un peu plus de flamboyance pour sa fin, mais c'est peut-être une saison de trop.
    • Leonzat
      Ce qui fait mal : c'est l'annulation de Bloodline après trois saisons, alors que les scénaristes avaient prévus cinq saisons. Ou lorsque Netflix fait n'importe quoi...
    • L'irrationnel
      J'espère qu'y aura une suite à Twin peaks et que 2017 n'est pas sa dernière année
    Voir les commentaires
    Back to Top