Mon AlloCiné
    Bande-annonce Mademoiselle de Joncquières : liaison dangereuse entre Edouard Baer et Cécile de France
    Par Emilie Schneider — 24 juil. 2018 à 13:00

    Habitué à décrire la complexité des rapports amoureux, Emmanuel Mouret signe son premier film en costumes et réunit Cécile de France et Edouard Baer dans "Mademoiselle de Joncquières", à découvrir au cinéma le 12 septembre prochain.

    Trois ans après Caprice, qui réunissait Virginie Efira et Anaïs DemoustierEmmanuel Mouret est de retour avec son sujet de prédilection : l'amour. Depuis plus de vingt ans, le travail du cinéaste, nourri de l'oeuvre d'Eric Rohmer, s'inscrit dans la tradition du marivaudage. Avec Mademoiselle de Joncquières, il s'essaie pour la première fois au film en costumes et nous plonge dans le XVIIIème siècle. 

    Le long-métrage suit Madame de La Pommeraye, une jeune veuve retirée du monde, qui cède à la cour du marquis des Arcis, libertin notoire. Après quelques années d’un bonheur sans faille, elle découvre que le marquis s’est lassé de leur union. Follement amoureuse et terriblement blessée, elle décide de se venger de lui avec la complicité de Mademoiselle de Joncquières et de sa mère...

    Capture d'écran

    S'il a souvent l'habitude d'être à la fois réalisateur et interprète, Emmanuel Mouret se contente cette fois de rester derrière la caméra et accueille dans son univers des nouveaux venus : Cécile de France dans le rôle de la veuve manipulatrice, Edouard Baer dans celui de l'amant mis à l'épreuve et Alice Isaaz dans celui de la fameuse Mademoiselle de Joncquières. Il est à noter que le film s'inspire d'un épisode de Jacques le Fataliste de Diderot, sur lequel Robert Bresson s'était déjà appuyé pour signer en 1945 Les Dames du bois de Boulogne.

    Mademoiselle de Joncquières sort en salles le 12 septembre 2018.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top