Mon compte
    Nicky Larson : le caméo de Dorothée, les clins-d'oeil, la bande-annonce... Toutes les infos du Comic-Con Paris 2018
    29 oct. 2018 à 12:15
    Maximilien Pierrette
    Journaliste cinéma - Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans FanZone.

    C'était l'un des événements du Comic-Con Paris 2018 : le panel consacré à "Nicky Larson", en présence de Philippe Lacheau et du créateur du manga Tsukasa Hojo. Si vous n'y étiez pas, voici ce qui a été annoncé ou confirmé.

    Sony Pictures Releasing France

    Ce sera, à coup sûr, l'un des événements ciné du début 2019 : l'adaptation de Nicky Larson par Philippe Lacheau, attendue dans les salles le 6 février. Et c'est au Comic-Con Paris que le réalisateur est venu présenter son film en compagnie de Tsukasa Hojo, créateur du manga original, qui a visiblement adoubé le projet du papa de Babysitting, qu'il a découvert dans son intégralité la veille du panel qui s'est tenu devant une salle comble et nous a offert quelques infomations et confirmations. Dans la seconde catégorie : les présences de Dorothée et Pamela Anderson au casting, officialisées sur les photos qui défilaient sur un écran pendant la session de questions-réponses.

    Bien décidé à rendre hommage au dessin animé diffusé dans le Club Dorothée et grâce auquel il a découvert le héros qu'il interprètera en chair et en os, Philippe Lacheau a également annoncé que Jean-Paul Césari, chanteur du célèbre générique, apparaîtra pour reprendre la chanson le temps d'une scène, et que Vincent Ropion, la voix française de Nicky Larson dans la série, sera lui aussi de la partie. Des caméos auxquels s'ajouteront divers clins-d'oeil à la culture des années 90 et notamment Ranma 1/2.

    Une heure durant, Philippe Lacheau a répondu aux questions qui lui étaient posées, et a petit-à-petit suscité l'enthousiasme des spectateurs présents, parlant notamment de l'aspect dramatique, nouveau pour lui et que l'on retrouvera par petites touches au coeur du récit. Et il n'a pas esquivé les critiques à son égard ou celles du film, à commencer par le fait que ce dernier ne se déroulera pas à Tokyo : une délocalisation en France faite pour des raisons économiques mais aussi de droits, exclusivement réservés au long métrage d'animation qui est lui aussi attendu en 2019. Le réalisateur, scénariste et acteur a aussi précisé que tourner au Japon aurait posé un souci de cohérence, avec ses personnages parlant tous français. La solution a donc été de créer un nouveau lieu.

    Philippe Lacheau a enfin conclu en précisant que la bande-annonce serait dévoilée fin novembre ou début décembre, non sans préciser que l'exercice était ardu, dans la mesure où il cherchait encore l'équilibre entre montrer assez d'images pour intéresser les spectateurs (ou rassurer les fans), et en mettre trop. Il a au passage reconnu les critiques envers le teaser mis en ligne en septembre, et affirmé que leur but avait avant tout été de plaire aux fans de leurs films (Babysitting 1 & 2, Alibi.com) qui ne connaissent sans doute pas Nicky Larson, et que les images n'étaient pas totalement représentatives du résultat.

    Rendez-vous dans un mois pour découvrir un peu plus de Nicky Larson et le Parfum de Cupidon, puis le 6 février dans les sales. En attendant, Philippe Lacheau et Tsukasa Hojo seront dans notre FanZone spécial Comic-Con Paris 2018, où ils nous ont accordé l'interview ci-dessous.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top