Notez des films
Mon AlloCiné
    Roman Polanski poursuit l'Académie des Oscars en justice suite à son exclusion
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 20 avr. 2019 à 11:20
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Renvoyé des rangs de l'Académie des Oscars en mai 2018, le cinéaste franco-polonais Roman Polanski a déposé plainte hier contre l'organisation, qui n'aurait pas respecté la procédure avant son exclusion. Il espère être réintégré au plus vite.

    JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

    Un peu moins d'un an après avoir été exclu des rangs de l'Académie des Oscars, en même temps que le comédien Bill Cosby, le cinéaste Roman Polanski a décidé de poursuivre hier l'organisation en justice dans le but d'obtenir réparation et d'être réintégré. 

    Selon Deadline, Roman Polanski, expulsé en mai 2018, en plein mouvement #MeToo, à cause de sa condamnation en 1977 pour rapports sexuels illégaux avec une mineure de 13 ans, mais aussi en lien avec les différentes allégations d'agressions sexuelles soulevées contre lui ces dernières années, déclare dans la plainte déposée par son avocat que la décision prise par l'Académie ne respecte pas les "règles dictées par la loi", la procédure même de l'organisation, et n'est pas appuyée par des preuves.

    Harland Braun, l'avocat de Polanski, qui espère obtenir réparation pour les coûts engendrés par ces poursuites et voir son client rejoindre à nouveau les rangs de l'Académie des Oscars au plus vite, assure notamment, toujours selon Deadline, que "l'Académie a manqué de respecter ses propres règles et procédures en renvoyant le pétitionnaire du jour au lendemain, sans lui laisser l'opportunité d'être entendu, et a donc délibérément violé le Codes des Corporations californiennes".

    Rapidement contactée hier par les médias américains, l'Académie des Oscars, qui avait renvoyé Roman Polanski "en accord avec ses normes de bonne conduite" en mai 2018 et déclarait à l'époque encourager "ses membres à se conformer aux valeurs de respect de la dignité humaine", a fini par publier un communiqué dans lequel elle assure que l'exclusion du réalisateur et scénariste franco-polonais a été faite dans les règles : "La procédure mise en place pour exclure M. Polanksi fut juste et sensée. L'Académie maintient que sa décision était appropriée".

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • MickDenfer
      la mort va s'occuper de lui.
    • -Nomade-
      L'hydre féministe américaine ? Vous voulez sans doute parler de Samantha Geimer, droguée puis sodomisée à 13 ans par ce cher Roman ?...J'aime beaucoup ses films, mais le fait qu'il ait commis un viol pédophile, qu'il ne l'ait jamais assumé, et qu'il n'ait jamais payé pour ça, j'aime moins.Mais peut-être suis-je trop féministe, après tout...
    • Blasi B
      Christian Bale a eu bien raison de ne pas s'aplatir devant ces hypocrites en faisant campagne pour Vicec'est quoi cette histoire? il c'est passé quoi avec bale et vice aux oscars?
    • Blasi B
      il a déposer sa plainte.... aux états unis? Et bien bonne chance pour qu'elle aboutisse tonton roman... Quand a vouloir être réintégrer... un peu de dignité que diable, à sa place j'aurais aucune envie de réintégrer un club dont j'ai été viré, surtout au vue des motifs... accepte la sentence et passe à autre chose.
    • Sarrus V.
      C'est quand-même assez ironique ... lui-même qui ne respecte pas les règles et qui s'est évadé des États-Unis pour cause de viol sur mineur de 13 ans.
    • Cévenole30
      Roman Polanski contre l'hydre féministe américaine ! Je lui souhaite bon courage !
    • Sarrus V.
      exactement !!
    • megaclone
      Il gardera toujours sa réputation de détraqué donc moi aussi ça me va, tant que c'est qu'une minorité qui lui porte de l'intérêt tout est ok. ^^
    • CONANLEBARBARE
      Quand on se rappelle de son dernier film (le nanar avec Eva Green et sa femme) on se dit qu'il ferait mieux de se concentrer sur son prochain tournage...
    • ServalReturns
      Ben dans la mesure où il peut continuer de réaliser des films, ce qui est le principal (et pas d'avoir sa voix aux Oscars), je m'en fous aussi, dans l'absolu. L'essentiel est sauf : ce réalisateur (talentueux) aura pu exercer son métier jusqu'à la fin. Le cinéphile que je suis m'en réjouis. Le reste...
    • Morcar
      Peu importe l'hypocrisie des Oscars, et peu importe le crédit qu'on leur donne, ce mec échappe depuis des années à la justice sans respecter les règles, et il ose se plaindre qu'on ne respecte pas les règles pour lui.C'est quand même le roquefort qui dit au camembert Tu pues.
    • Morcar
      Le gars ne manque pas de culot quand même ! Il a respecté les procédures de la justice américaine, lui, en quittant le pays sans plus y remettre les pieds pour échapper à son procès ?Ça devrait rendre nulle toute attaque en justice de sa part, logiquement.
    • Hunnam29
      C'est vrai qu'il devrait plutôt rester discret et rester plutôt content de sa situation. Mais de son point de vue, il le vit forcément comme une injustice, car pour lui il a payé sa dette. Après les Oscars franchement... J'vois pas trop pourquoi il a envie d'y aller, c'est qu'un défilé grand-guignolesque, une soirée assez grotesque et interminable.
    • megaclone
      ses membres à se conformer aux valeurs de respect de la dignité humaine donc c'est effectivement en raccord vu que le mec n'a aucune dignité c'est parfaitement légitime.
    • megaclone
      Perso je m'en fou, il le mérite point barre. Trop de laxisme dans ce monde.
    • M3TT3WS F4RR4LL
      Christian Bale a eu bien raison de ne pas s'aplatir devant ces hypocrites en faisant campagne pour Vice, contrairement au show gerbant de Bohemian Rapsody (on fait défiler Queens etc) pour une performance largement inférieure, c'est le cas de le dire.L'oscar ne veut plus rien dire, quand on regarde les récipiendaires des dernières années.
    • ServalReturns
      Les Oscars, c'est business et politique, ouais.
    • bosteph
      Tu as raison.
    • P U N I S H E R
      Georges C.Scott le premier et l’un des seuls à avoir refusé l’oscar avec Brando !voilà un mec qui a des cojones! Même si c’est pas le propos il c’est jamais aplati face à cette cérémonie qui n’est que strass et paillettes !Perso l’oscar c’est une belle récompense mais cinématographiquement franchement ça ne veut rien dire ...
    • Ezhirel
      Puis bon, les Oscars qui l'ont gardé jusque-là et le virent au moment de la mode me-too histoire de montrer patte blanche, alors qu'il savent depuis quarante ans ce qui lui est reproché, ça me fait bien rire.Quant à ton dernier point, il est de toute évidence soutenu par des gens qui pèsent.Sur ces points-là, nous sommes bien d'accord.
    Voir les commentaires
    Back to Top