Notez des films
Mon AlloCiné
    Deadwood : HBO dévoile la bande annonce du téléfilm de conclusion
    Par Guillaume Nicolas (@gehenne) — 26 avr. 2019 à 11:40
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le 31 mai sera diffusé le très attendu téléfilm conclusif de Deadwood. 13 ans après le final de la saison 3, on peut dire qu’il s’est fait attendre. Mais les premières images rassurent, l’esprit est intact et semble avoir traversé les années.

    Depuis le 26 août 2006, date de diffusion du dernier épisode de la saison 3, on attend fébrilement la suite de Deadwood. Une attente longue, un peu désespérée également tant ce fameux projet de téléfilm pour conclure l’aventure s’est petit à petit transformé en arlésienne hollywoodienne. Depuis, le sourire est revenu sur les visages quand fut enfin délivré le graal par HBO. 13 ans plus tard, le 31 mai exactement, on connaîtra la fin des aventures d’Al Swearengen et Seth Bullock.

    Après un teaser qui a gentiment fait monter l’excitomètre des fans du western digne des plus grandes fins de règne, HBO a (enfin) dévoilé la bande-annonce, qui permet de retrouver tous les riches personnages de la série. Sans mettre la charrue avant les boeufs, on peut néanmoins être rassuré tant tout ce qui a fait la réussite de Deadwood semble être au rendez-vous. Comme si le temps s’était arrêté et on reprendrait les choses où on les avait laissé… Enfin pas exactement puisque l’action se passe 10 ans après les événements du cliffhanger de la saison 3. Cela dit, s’exerce au fil des images dévoilées, une fabuleuse impression de familiarité qui permet de retrouver Al Swearengen (Ian McShane), Seth Bullock (Timothy Olyphant), Calamity Jane (Robin Weigert), Trixie (Paula Malcomson), Joanie Stubbs (Kim Dickensou encore Alma (Molly Parker).

    La joie de voir s’effeuiller un peu plus cet ultime téléfilm est toutefois accompagnée d’une note plus amère. Il y a deux jours, on apprenait en effet que David Milch (le créateur de la série) était atteint de la maladie d’Alzheimer. Un stade précoce mais inquiétant comme le révèle le mythique auteur : « Comme je le comprends, ce qui est limité, je souffre d’une détérioration dans l’organisation de mon cerveau. Et c’est progressif. Et d’une certaine façon, ce n’est pas très encourageant ». David Milch fut l’un des auteurs fondamentaux pour la télévision telle qu’on la connaît aujourd’hui. Il a travaillé au renouveau des séries que ce soit sur les networks (les grandes chaînes américaines) avec New York Police Blues ou sur le câble, HBO notamment, avec Deadwood. Cette annonce est une terrible nouvelle pour un auteur dont on n’a pas fini de célébrer le talent.

    En attendant, on peut toujours se consoler avec les images de Deadwood qui s’annonce épique comme on pouvait l’espérer.

    Et concernant la maladie d’Alzheimer, Al Swearengen a parfaitement le terme pour la désigner. Les vrais savent...

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Deadwood : le film existe enfin, la preuve en photos
    2 photos
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • KevVdV
      Je vais m'évanouir ...
    • sochalien95
      Quel bonheur !
    • Denis B.
      Viiiiiiiiiiiiite !!!!!!It's about effing time !!
    Voir les commentaires
    Back to Top