Mon compte
    Dora en 4 vidéos : à la recherche d’une cité perdue avec l’exploratrice !
    Par La Rédaction — 14 août 2019 à 05:30

    Aujourd’hui sort au cinéma Dora et la cité perdue, l’adaptation en live action du dessin animé pour enfants. Découvrez deux extraits du film.

    En août 2000, Nickelodeon lance une série d’animation inventive qui stimule l’imagination et met en avant la résolution des problèmes et l’utilité du langage : Dora l’exploratrice. Inspirée par les émissions éducatives de divertissement Blue’s Clues et Little Bear de Nickelodeon, les co-créateurs de ces programmes, Valerie Walsh et Chris Gifford, proposent à la chaîne une série d’animation mettant en scène une petite fille et ses amis animaux, qui entraînent les enfants dans leurs aventures en les faisant participer à la résolution des énigmes qui jalonnent leur chemin. “Une aventure classique où le héros se lance à chaque épisode dans une nouvelle exploration” selon Chris Gifford, et qui est à la fois une approche originale pour introduire le vocabulaire espagnol de base auprès des scolaires du premier cycle, à une époque où la communauté hispanique des Etats-Unis connaît une croissance sans précédent. Chaque nouvelle aventure transporte Dora à travers le monde et propose des mots simples en Espagnol tout en abordant des éléments de culture latino-américaine.

     

    Babouche, fidèle ami de Dora, fait partie intégrante de l’aventure. Le superviseur des effets visuels Andy Brown a fait le choix de la 3D pour lui donner vie : "Pour rendre Babouche crédible, nous sommes partis de photos de Capucins et diverses espèces arboricoles très fréquentes en Amérique Centrale et du Sud. Nous avons veillé à respecter la couleur d’origine de Babouche. Il est adorable, il marche sur deux pattes et parle." Nul doute que le compagnon de Dora sera LE chouchou des fans du film.

     

    Film d’aventure pour la famille, Dora et la Cité perdue s’inspire des grands films du genre. Les chefs décorateurs ont mis le paquet pour récréer Parapata, la Cité perdue que tentent de retrouver Dora et ses amis, ainsi que la Grotte des Nuages, un aqueduc constitué de 28 tonnes d’acier (que l’on peut apercevoir dans l’extrait ci-dessous) et des extérieurs de jungle, le tout aux studios Village Roadshow (Australie) qui abritent le plus vaste plateau d’enregistrement de l’hémisphère sud. Pour le réalisateur James Bobin, la scène de l’aqueduc a été l’une des plus compliquées à tourner, comme il nous l’a expliqué : "Sans aucun doute un tour de force technique pour toute l’équipe et les acteurs qui devaient rester des heures dans l’eau et apprendre à retenir leur respiration en apnée."

     

    Côté casting, c’est Isabela Moner qui se glisse dans la tenue colorée de notre héroïne au grand cœur. Vue dans Transformers Last Knight, Sicario 2 ou encore Apprentis parents, elle a été un choix évident pour la production. Elle donne par ailleurs la réplique à Jeffrey Wahlberg (Diego), qui n'est autre que le fils de James Wahlberg et le neveu de Mark Wahlberg, avec qui elle a tourné à deux reprises.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top