Notez des films
Mon AlloCiné
    Lucky Day : saviez-vous que ce devait être la suite de Killing Zoe ?
    Par Emilie Schneider — 21 sept. 2019 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    "Lucky Day", en salles ce mercredi, marque le retour au cinéma de Roger Avary. Narrant les aventures d'un ex-taulard traqué par un tueur psychopathe, le long métrage devait à l'origine raconter une toute autre histoire...

    Metropolitan FilmExport

    Absent des écrans depuis de nombreuses années suite à ses déboires judiciaires (il est condamné en 2008 à un an d'emprisonnement pour homicide involontaire), Roger Avary fait son grand retour au cinéma avec Lucky Day. Dix-sept après Les Lois de l'attraction, le réalisateur américain semble renouer avec l'esprit survolté de ses débuts. Lucky Day suit un ex-taulard qui, à peine sorti de prison, est pourchassé par le frère de son ancien complice, un tueur à gages assoiffé de vengeance.

    Braquage, fusillades et gangster, un programme qui n'est pas sans rappeler Pulp Fiction, co-scénarisé par Avary, et Killing Zoe, sa première réalisation. Une filiation qui n'est pas due au hasard puisque Lucky Day devait à l'origine être le titre de la suite de Killing Zoe. Roger Avary projetait en effet de prolonger le périple de Zed (Eric Stoltz) et Zoe (Julie Delpy) et de les suivre en cavale à travers la France et Monaco. Là, ils croisaient le redoutable frère d'Eric (Jean-Hugues Anglade). Avary raconte : "Avec Samuel [Hadida, le producteur], on avait pris un tel plaisir à tourner Killing Zoe qu'on avait envisagé d'en faire la suite : pendant longtemps, je m'étais dit que l'histoire se déroulerait le lendemain du jour où se termine Killing Zoe [...]".

    Metropolitan FilmExport
    Julie Delpy et Jean-Hugues Anglade dans "Killing Zoe"

    Mais lorsque Samuel Hadida trouva l'opportunité de lancer le projet, le temps s'était écoulé et Avary n'était plus le même homme. Il réécrit le script, s'inspirant de ses expériences personnelles (le personnage principal devient un ex-taulard), au point que Lucky Day devient un film à part entière : "une vingtaine d'années avaient passé et je ne suis plus le même. Étant donné que je suis le genre de réalisateur qui s'inspire de sa vie, Lucky Day parle d'un couple très différent puisqu'il a désormais un enfant – et qu'avoir un enfant vous change en profondeur… Mais est-ce vraiment le cas ? C'est le type de problématique que je souhaitais aborder dans le film". Si Lucky Day n'est plus la suite directe de Killing Zoe, le long métrage n'en reste pas moins la "suite spirituelle" selon son metteur en scène.

    La bande-annonce de Lucky Day, actuellement en salles : 

    Lucky Day Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Hunnam29
      Killing Zoe c'est un film assez taré. Pas sans rappeler Tarantino sur certains côtés. Je ne connaissais pas les déboires de Roger Avary avec la justice, j'avais beaucoup aimé son Les lois de l'attraction également, qui était aussi un film assez dinguo.
    Voir les commentaires
    Back to Top