Notez des films
Mon AlloCiné
    Batwoman, Evil, Emergence... Quelles nouvelles séries sont faites pour vous ?
    Par Léa BODIN, Mégane CHOQUET, Clément CUSSEAU, Jérémie DUNAND, Julia FERNANDEZ & Jean-Maxime RENAULT — 20 sept. 2019 à 19:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Alors qu'une trentaine de nouvelles séries vont débuter ces deux prochains mois sur les grandes chaînes américaines, voici notre guide critique pour vous permettre de vous y retrouver, selon vos goûts et vos envies du moment...

    Si vous aimez X-Files et L'Exorciste, vous aimerez...
    ... EVIL 

    Le pitch : Une psychologue clinicienne sceptique se retrouve à faire équipe avec un prêtre en formation et un entrepreneur dans le cadre d'enquêtes sur des événements relevant potentiellement du surnaturel, comme la possession démoniaque et autres événements extraordinaires. Il s'agit pour eux de déterminer s’il y a une explication scientifique ou si une force vraiment surnaturelle est à l’œuvre...

    • 25 ans après X-Files et 10 ans après FringeEvil serait-elle LA série capable de prendre la relève en matière d'enquêtes aux frontières du réel ? C'est tout ce que l'on espère car on ne peut pas dire que les propositions récentes aient été nombreuses et convaincantes, et l'increvable Supernatural, dans un genre plus léger, est sur le point de s'achever à son tour. Il y a donc une place à prendre et le premier épisode d'Evil, très réussi, donne clairement envie d'y croire et d'en voir davantage. On flippe (un peu), on s'interroge (beaucoup) et on a d'emblée un bon feeling quant au potentiel du trio central.
    • Portée par Katja Herbers, vue dans WestworldMike Colter (Luke Cage) et Aasif Mandvi, Evil bénéficie d'une équipe de talents devant et derrière la caméra. Ses créateurs ne sont autres que Michelle et Robert King, à qui l'on doit déjà les deux chefs d'oeuvre judiciaires The Good Wife et The Good Fight, et la curiosité arrêtée trop tôt Braindead, qui jouait déjà la carte du fantastique avec une bonne dose d'humour. Evil est aussi remplie de répliques bien senties et de second degré, rendant le visionnage d'autant plus agéable. Elle n'est pas qu'angoissante et captivante. A noter la présence du grand Michael Emerson, qui joue à marveille les personnages inquiétants, comme il l'a  prouvé auparavant dans Lost et Person Of Interest. Il a peu de scènes dans le pilote, mais suffisamment pour briller et faire froid dans le dos. Il devrait gagner en importance par la suite !

    • Jusqu'où la chaîne CBS peut-elle aller en matière d'angoisse, d'horreur même et d'hémoglobine ? Le premier épisode d'Evil repousse clairement certaines limites et propose quelque chose que l'on retrouve habituellement plutôt du côté des chaînes câblées ou des plateformes. Et c'est peut-être là le problème : a-t-elle sa place sur CBS ? Trouvera-t-elle son public ? Il serait bien dommage qu'elle ne passe pas la première saison tant elle a du potentiel sur plusieurs années... Au pire des cas, CBS pourra toujours l'envoyer sur sa plateforme de streaming maison CBS All Access... 

    Lancement le 26 septembre prochain sur CBS aux États-Unis. Prochainement sur TF1.

    Excitomètre : 80 %

    Chances de survie : 50%

    Evil - saison 1 Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Darkrems
      evil oui par contre emergence n'as as l'air si terrible et aucune nouvelle de triangle ?
    • MickDenfer
      Je parie sur Stumptown.
    • Plaza13
      De cette liste, aucune.
    • Lccf
      Evil me tente pour l'écriture des King et Michael Emerson, et peut-être All rise parce que j'aime bien les séries judiciaires ... Pour Batwoman, il faut voir ... L'aperçu de Gotham que nous a donné le cross-over, encore plus désespérée que d'habitude, n'était pas sans intérêt, alors si la série trouve son identité au lieu d'être un Arrow au féminin, pourquoi pas.
    Voir les commentaires
    Back to Top