Notez des films
Mon AlloCiné
    Lola vers la mer : "Un père face à la transidentité de son enfant"
    Par Laetitia Ratane - Cadre : Brigitte Baronnet - Montage : Julien Lambert — 11 déc. 2019 à 09:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Attendu en salles ce 11 décembre, "Lola vers la mer" est le premier long métrage d'un cinéaste à suivre Laurent Micheli, emmené par l'une des pépites de l'année, l'actrice Mya Bollaers qui, aux côtés de Benoît Magimel se révèle. Rencontres...

    De quoi ça parle ?

    Alors que Lola, jeune fille transgenre de 18 ans, apprend qu’elle va enfin pouvoir se faire opérer, sa mère, qui devait la soutenir financièrement, décède. Afin de respecter ses dernières volontés, Lola et son père, qui ne se sont pas vus depuis deux ans et que tout oppose, sont obligés de se rendre jusqu’à la côte belge. En chemin, ils réaliseront que l’issue du voyage n’est peut-être pas celle à laquelle ils s’attendaient…

    Notre rencontre 

    C'est au Festival d'Angoulême en août dernier que nous avons rencontré le réalisateur Laurent Micheli, qui avec son premier long métrage a marqué et marquera les esprits. Inspiré par Xavier Dolan ou Andréa Arnold, son cinéma à la grammaire libre et originale, et au propos percutant et engagé, photographie l'intime et le milieu marginal avec une réelle acuité. Aux côtés d'un Benoît Magimel plus charismatique et émouvant que jamais, la jeune révélation Mya Bollaers s'impose, comme mise en confiance par un partenaire qui a l'habitude de guider et de donner la réplique à de futurs "diamants bruts" (Rod Paradot dans La Tête Haute et Mina Farid dans Une Fille facile). Rencontre avec l'équipe de Lola vers la mer, désireuse de sortir des schémas préétablis et de donner des clefs permettant d'appréhender sans maladresse le désir de changement d'identité...

    Propos recueillis à Angoulême, le 23 août 2019.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top