Mon compte
    Les Petits Meurtres d'Agatha Christie : nouveaux personnages, nouveaux acteurs... tout ce qu'il faut savoir sur la saison 3
    13 mars 2020 à 12:30
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Alors que le tournage de la saison 3 devrait débuter à Lille à partir du 16 mars, les nouveaux personnages et les nouveaux acteurs des "Petits Meurtres d'Agatha Christie" se dévoilent.

    Caroline Dubois

    Après le récent succès de la saison 2 (5,5 millions de téléspectateurs en moyenne lors de la dernière diffusion en septembre 2019), la troisième saison des Petits Meurtres d'Agatha Christie devrait bientôt entrer en tournage. 

    Selon un communiqué officiel, ce nouveau chapitre se déroulera dans les années 70 et sera situé dans la région de Lille. On y suivra les aventures d'Annie Grévo (interprétée par Emilie Gavois-Kahn), première femme commissaire nommée par le Ministère et venant d'arriver à Lille où elle doit prendre ses fonctions. "C’est la rencontre entre un holster et un sac à main. D’origine populaire, elle n’a pas froid aux yeux, et c’est une tueuse", a déclaré la productrice Sophie Révil au sujet de l'héroïne dans le communiqué.

    Annie Grévo fera équipe avec Max Beretta (incarné par Arthur Dupont), une tête brûlée et un macho "typique de son époque, qui sort son flingue pour un rien" et auquel Annie imposera de suivre une thérapie pour faire face à ses problèmes de violence. Dernier membre du trio, la psychologue Rose Bellecour (interprétée par Chlöé Chaudoye) est un "fille à papa richissime", passionnée par le crime et très douée pour les enquêtes.

    "Les Petits Meurtres était déjà une série féministe dans les années 60’s. Elle le sera plus que jamais dans les années 70’s", a également déclaré la productrice Sophie Révil. "Les années 70’s sont aussi passionnantes sur le plan des mœurs. 68 est passé par là. Mais liberté sexuelle et libération de la femme cachent un machisme ambiant hallucinant. C’est le règne du mâle viril avec sa bagnole et sa drague lourde. Une occasion rêvée de stigmatiser certains comportements avec humour."

    D'une durée de 90 minutes chacun, les 4 premiers épisodes de cette saison 3 devraient être tournée en 2020.

    (Re)découvrez la bande-annonce de la saison 2...

    Les Petits meurtres d'Agatha Christie - saison 2 - épisode 24 Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • meiyo
      Ils comptent selon les changements dans la distribution.
    • aragarna
      bizarre leurs façon de compter les saisons...
    • Housecoat
      Première saison.Commissaire homme à femmes (mais qui les respecte) et équipier gay.Seconde saison.Commissaire homme à femmes ultra macho et équipières femmes qu'il ne respecte pas.Troisième saison.Commissaire femme et équipier ultra macho.On dirait une équation.
    • Madrox2000
      Annie Grévo fera équipe avec Max Beretta (incarné par Arthur Dupont), une tête brûlée et un macho typique de son époque, qui sort son flingue pour un rien et auquel Annie imposera de suivre une thérapie pour faire face à ses problèmes de violence.Est-il obligé d'avoir des rôles masculins de neuneus pour valoriser les femmes ?
    • Housecoat
      Le féminisme sous-jacent des deux premières séries était déjà intrusif, Je crains le pire pour cette troisième...En espérant qu'ils vont enfin créer une véritable cohésion de groupe progressive avec ce nouveau trio. Car voir Laurence et Avril continuer de se disputer et se mettre des bâtons dans les roues comme si leur relation n'évoluait jamais après toutes les enquêtes qu'ils ont mené ensemble, c'était lourd et contre-productif par excellence.Enchaîner les fausses promesses n'était pas non plus pour le mieux: Avril qui rencontre sa mère, la romance de Laurence avec la légiste, Avril qui retourne dans son orphelinat, Laurence qui se trouve un fils...je mourrais de vieillesse avant de réussir à tous les compter. Que des pistes intéressantes qui pouvaient approfondir les protagonistes mais qui ne servent qu'à alimenter des conflits et des motivations le temps d'un épisode pour être totalement oublié dans le suivant. Si ils veulent faire une série d'anthologie, ils le peuvent, c'est une approche qui s'assume, mais l'effet se ressent. Cette série en devient artificiel et ne peut plus compter que sur son fétiche du rétro pour exister. Et le fait qu'ils se décident enfin d'en changer après autant d'années est peut-être le signe qu'ils s'en sont rendu compte.Si vous voulez qu'on aime votre série et ses décors, respectez vos personnages.
    Voir les commentaires
    Back to Top