Mon compte
    La Casa de Papel partie 4 : on connait enfin la véritable identité de cette "otage" [SPOILERS]
    3 avr. 2020 à 14:00
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste ciné et séries Streaming
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Une mystérieuse otage dans la partie 3 de La Casa de Papel avait attiré l'attention des fans. Les nouveaux épisodes de la série espagnole révèlent enfin son identité et son importance. Attention, spoilers.

    Capture d'écran / Netflix

    Attention, spoilers. Les paragraphes suivants révèlent des éléments d'intrigue de la partie 4 de La Casa de Papel. Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit.

    Dans la partie 3 de La Casa de Papel, les fans, à l'affût des moindres indices, ont remarqué un visage familier parmi les otages du braquage de la Banque d'Espagne. Jouée par Belén Cuesta, une actrice connue en Espagne pour ses rôles dans les séries Derrière les Barreaux et Paquita Salas, cette otage apparaît dans plusieurs plans dans les épisodes de la partie 3 de la série Netflix et les fans en ont déduit qu'elle serait importante dans la partie 4. Si certains ont crû qu'elle pouvait être Tatiana, l'ex de Berlin (Pedro Alonso), la jeune femme est en réalité Julia, la cousine de Denver (Jaime Lorente).

    Lors d'un flashback dans l'épisode 5 de la partie 3, on la voit arriver en bus et se faire accueillir par le Professeur (Alvaro Morte), Denver et son parrain Moscou (Paco Tous). Cependant, les trois hommes s'attendaient à voir un jeune homme débarquer puisque Moscou a demandé au Professeur si la bande pouvait accueillir Juanito, son filleul. Sauf que Juanito est devenu Julia entre temps. On comprend donc que la jeune femme a été engagée par la bande de braqueurs pour jouer le rôle d'une otage qui va assurer la sécurité du groupe à l'intérieur de la Banque en cas de pépin. Surnommée Manille, Julia va se révéler précieuse lorsqu'Arturo (Enrique Arce) tente de se rébeller et de menacer les plans du groupe.

    Álvaro Morte (Le Professeur) nous parle de la partie 4 de La Casa de Papel :

    INTERVIEW - Alvaro Morte (Le Professeur) tease une saison 4 "explosive" de La Casa de Papel

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • La Casa de Papel sur Netflix : ce qui vous attend dans la partie 4
    • La Casa de Papel : Le Professeur (Álvaro Morte) tease une partie 4 explosive
    • La Casa de Papel : comment se terminait la saison 3 ?
    Commentaires
    • negeil
      encore une fois, je critique seulement le fait que dans le déroulement de cette saison 4, ces 2 personnages n'ont rient apporté à l'intrigue et ne l'ont pas avancé. Un défaut d'écriture.
    • Alexandre Q.
      Arturo est un porc et ça se sait depuis le début de la série puisque Stockholm était sa maîtresse et qu'il a voulu la faire avorter lâchement. Ce n'est donc pas la première fois qu'il abuse de sa situation.Puis, à nouveau, on sait presque à coup sûr qu'au moins une saison supplémentaire sera tournée. Qui te dit que nous n'en saurons pas plus sur ce personnage et cette intrigue viol ?Quand bien même le personnage n'aurait été créé que parce que la transidentité est devenue un sujet dont on parle beaucoup dernièrement, je ne vois pas le problème !La surreprésentation de certains types de personnages a, de tout temps, permis de faire évoluer la société alors rien que pour ça j'applaudis ! Et, de tout temps, les conservateurs ont tenté d'empêcher cette évolution et se sont à chaque fois ramassés.Après, je ne dis pas non plus que la représentation de cette communauté est le reflet de la réalité mais c'est nécessaire pour que le regard change enfin et si tu n'étais pas fermé, tu ne ferais même pas attention à la présence ou non d'un trans dans un show.
    • negeil
      Je ne suis pas du tout fermé non.. j'apprécie énormement le personnage transgenre de Dreamer dans Supergirl par exemple, parce que c'est utile à l'intrigue !!Ici, dans casa de papel, ce personnage n'apporte rien à la résolution du casse ! elle sert juste a cocher une cas comme expliqué. De plus, Arturo qui SOUDAINEMENT devient un violeur j'ai doucement rigolé ! ça sort d'ou ça ?? pareil, pour coché la case #MeToo parce que c'est obligé maintenant. De même, ce viol n'apporte rien à la résolution du casse ! aucun personnage principal n'est lié a cet evenement, seulement entre les otages, complètement inutile et laissé pour compte cette saison..Donc c'est bien pour coché des cases.. et je ne suis pas fermé.
    • Alexandre Q.
      C'est bien ce que je dis... T'es très fermé alors !Tous les détails de cette série sont expliqués au fur et à mesure qu'ils surviennent. Exemple : Marseille est introduit en partie 3 mais ne sert à rien avant la 4.Seuls les petits esprits du genre mâle blanc hétéro qui se sent (enfin) persécuté parce que le monde évolue et qu'il n'est plus seul maître à bord trouvent qqch à redire.PS: c'est Gandia et c'est dit genre 10.000x dans la saison, avec un peu plus d'attention, tu aurais peut-être remarqué que Manille ne fait pas que tirer une balle dans la jambe d'Arturo !
    • negeil
      si si je l'ai bien vu. On m'explique son utilité dans l'intrigue du casse ? A t-elle arreté Gardia ? Non ? A t-elle liberé Lisbonne ? non, elle etait juste planté là, a rien faire, ah si.. pour qu'une transgenre puisse flinguer un violeur dans la jambe.. deuxième case coché !
    • Alexandre Q.
      Soit t'as pas vu la saison, soit t'es juste très fermé comme gars...
    • negeil
      Aucune utilité ce personnage dans l'intrigue,à part pour cocher une case..
    Voir les commentaires
    Back to Top