Notez des films
Mon AlloCiné
    Affaire Laëtitia : que vaut la série France 2 adaptée du fait divers qui a ébranlé la France ?
    Par Julia Fernandez — 21 sept. 2020 à 09:24
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Ce soir à 21h, France 2 diffuse les premiers épisodes de la minisérie retraçant la vie de la jeune Laëtitia Perrais, brutalement assassinée à l'âge de 18 ans. Au-delà du fait divers, la série tente de restituer sa vie et sa dignité, et de comprendre.

    Jérôme PRÉBOIS / FTV / PCB FILMS & L' ÎLE CLAVEL
    De quoi ça parle ?
    Adaptation du roman d’Ivan Jablonka Laëtitia ou la fin des hommes (prix Médicis 2016), cette mini-série revient sur l’affaire Laëtitia Perrais, assassinée à l'âge de 18 ans à Pornic. Loin d’être un simple fait divers, elle a ému le pays et mis en lumière une France silencieuse, encline à une violence ordinaire.
    Ça ressemble à quoi ?
    Laëtitia - saison 1 Bande-annonce VF

     

     

    Ça vaut le coup d'oeil ?

    Ecrite par Antoine Lacomblez et Jean-Xavier de Lestrade, prolifique réalisateur aux thématiques sociétales fortes (Jeux d'influence, 3 X Manon) couronné de l'Oscar du meilleur documentaire en 2002 pour Un Coupable idéal, Laëtitia est une adaptation du roman sociologique de l'écrivain et historien Ivan Jablonka, qui s'est plongé dans le dossier d'instruction de l'enquête et des événéments ayant suivi la disparition de Laëtitia Perrais, violée puis séquestrée et sauvagement assassinée par un repris de justice dans la petite ville tranquille de Pornic il y a huit ans. 

    Servant de parfait contre-exemple à Un Homme ordinaire actuellement diffusée sur M6 et librement inspirée de l'affaire Dupont de Ligonnès, la série Laëtitia, servie par une mise en scène sombre et teintée de couleurs sépia, aborde avec pudeur et retenue ce fait divers à multiples rebondissements qui a bouleversé la France pendant plusieurs années. En puisant dans l'étude sociologique retracée dans le livre de Jablonka, les deux scénaristes livrent une chronique judiciaire poignante en six épisodes, nourrie par un propos engagé et un casting totalement investi au service de la série. Yannick Choirat incarne avec sobriété l'adjudant-chef Frantz Touchais, qui s'est impliqué corps et âme dans l'enquête, non seulement pour retrouver la jeune fille mais également comprendre les raisons qui l'ont poussé à suivre cet homme ce jour-là, à Alix Poisson dans le rôle de l'assistante sociale qui voit grandir Laëtitia et sa soeur Jessica (Sophie Breyer) au fil des années mais ne peut anticiper le drame à venir, et à Marie Colomb, pleine de naturel et de fragilité latente dans celui de la jeune fille disparue. Kévin Azaïs (Les Combattants) est bouleversant dans le rôle de Franck Perrais, le père des deux jumelles instable et violent, responsable de l'éclatement de la cellule familiale.

    La série nous frappe par son sens de l'exigence avec la vérité, et par la dignité qu'elle parvient à rendre aux personnes impliquées dans cette affaire, sans jugement de valeurs, sans jamais tomber dans le sensationnalisme ou le grandiloquent. Bien plus qu'une enquête de police, elle brosse une chronique sociale tragique, celle de deux jeunes filles malmenées par la vie, et le portrait en creux d'une société qui a failli à ses devoirs de protection envers ses membres les plus vulnérables.

    Éminemment féministe à l'instar du roman de Jablonka, le message de la série est sans appel : les rapports de domination masculine oppressent et tuent les femmes en silence. Le recul porté aujourd'hui sur ce fait divers permet de comprendre le terreau de la violence ordinaire à laquelle ces victimes sont conditionnées puis finalement habituées, jusqu'à y laisser la vie. Yannick Choirat l'a rappelé en 2019 lors de la présentation de la série au festival de Rochelle : "le féminisme doit être l'affaire de tous, et avant tout, celle des hommes." A l'heure où la France compte en moyenne une femme tuée tous les trois jours par son conjoint ou ex-compagnon, regarder Laëtitia s'apparente à un acte citoyen, qui nous permet de lever le voile sur les failles du système dans lequel nous vivons et de faire évoluer notre regard sur les rapports hommes/femmes. Que demander de plus à une fiction sociétale ?

    Laëtitia
    Laëtitia
    Sortie le 21 septembre 2020 | 42min
    Série : Laëtitia
    Avec Marie Colomb, Sophie Breyer, Yannick Choirat, Sam Karmann, Alix Poisson
    Presse
    3,9
    Spectateurs
    3,8

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Happy_Evil_Dude
      Ah effectivement, dans ce cas c'est dommage.
    • Plaza13
      le message de la série est sans appel : les rapports de domination masculine oppressent et tuent les femmes en silence... : non c'est juste un taré.pas la peine d'instrumentaliser en voulant faire rentrer un carré dans un rond juste pas idéologie.
    • Jérôme 450
      Je sais bien, mais je préfère regarder la série à l'antenne pour profiter une meilleure définition de l'image. L'inconvénient, c'est que le replay via la box n'est toujours pas en HD. C'est affligeant à notre époque !
    • Happy_Evil_Dude
      Il y a toujours le replay pour regarder quand on veut (pour info la série est déjà intégralement en replay).
    • Jérôme 450
      Je préférerais que France 2 diffuse 2 épisodes par soirée, je n'aime pas quand c'est trop long.
    Voir les commentaires
    Back to Top